Partagez|

Just Between Us [Kenneth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Directrice de Serpentard et Professeur de Botanique

Directrice de Serpentard et Professeur de Botanique
S. Avalon Domhnaill
✧ Messages : 690
✧ Feat. : Ashley Greene
✧ Chocogrenouille(s) : 1148

MessageSujet: Just Between Us [Kenneth] Lun 22 Déc - 2:57



Le bal de noël. C'était une tradition à poudlard et élève, j'aimais cette fête, comme tous les élèves ici présent. Aucun ne réfléchissaient à leur racines de burtuflu et au fait que s'ils l'a coupait d'un millimètre trop à droite ou à gauche, le jus récolté ne serait pas acceptable. Non, aucun ne se préocupait du pue de burtuflu quand on pouvait penser au bal, à la robe que les jeunes filles allaient porté et à la manière dont les garçons allaient pouvoir faire leur demande. Tous ne pensaient qu'à ça et même mon élève préféré, au fond de la classe, entouré de ses amis que je ne supportais pas. Je tachais de ne pas fouiller les pensées de Kenneth parce que, même illégalement, même secrètement, nous étions ensemble et du coup, je devais lui laisser une vie privée, ou du moins, je devais, dans cette classe, le traité comme n'importe quel autre élève même si c'était dur. Parfois il m'arrivait de me focaliser sur lui, pas parce que je voulais l'épié mais parce que c'était agréable. La voix de ses pensées me rappelait forcément des moments intimes entre nous et ces moments étaient doux, agréable, et donc, en quelque sortes, c'était comme prendre un calmant. Comme une dose d'héroïne. Mais je m'en détachais bien vite. Il aurait été intolérable que j'en devienne accroc.

Quoi qu'il en soit, j'écoutais discrètement leur discussion et même si je n'entendais pas les mots « parlé », leurs pensées les trahissaient sur leur sujet de discussion et le sujet était le bal. La question était de savoir qui irait avec qui. Monsieur Drake comptait inviter une poufsouffle mais hésitait sur la chose, justement parce qu'elle était une jaune et bronze, puis finalement la question sur posa sur Kenneth. Bizarrement, un élan de jalousie me piqua. Je n'aurais rien à redire bien sûr mais je n'étais pas certaine que j'aurais vraiment supporter d'un sang froid contrôlé le fait qu'il passe la soirée avec une autre dans ses bras, justement parce que je n'étais pas née de la dernière pluie et que je savais que ce genre de soirée, sans couvre feu, était souvent propice à une intimité renforcé entre deux individus. Mais il ne comptait s'y rendre avec personne. Un sourire traversa mes lèvres mine de rien mais quand un des élèves du premier rang me dévisagea bêtement je retrouvais mon regard froid et lui donnait deux heures de colles. Je quittais la conversation du groupe de serpentard en leur faisant remarquer à haute voix que s'ils voulaient discuter ils pourraient le faire en colle après les cours pendant qu'ils ramasseraient les déjections des sombrals dans l'enclos pour me concentrer sur la fin du cours. La fin sonna justement peu de temps après et une fois remis mes consignes pour les devoirs de vacances je souhaitais de bonne fêtes à tous.

Quand tout le monde sortis de la classe, les pensées de Kenneth et de ses amis se firent plus fortes. Que faisaient-ils encore ici ? Je me retournais et trouvait Kenneth face à moi tandis que ses amis prenaient du recul mais ne manquait pas à la scène. Le serpentard me demanda d'être sa cavalière pour le bal. Il ne me fallut pas plus d'une seule seconde, en sondant l'esprit de ses amis pour comprendre qu'ils l'avaient poussé à ça. Manque de chance pour eux, ils ne se doutaient pas de ce qu'il y avait entre lui et moi et je posais mes yeux sur MacAlister et acceptait sa demande en augmentant justement le ton de ma voix. La stupéfaction de ses amis fut un spectacle que je n'aurais pour rien manqué, mais une question maintenant me titillait intérieurement ; qu'est-ce que j'allais bien pouvoir mettre ?

Kenneth et moi étions officiellement ensemble depuis presque 1 mois et en général nous ne nous voyions que très peu de temps, le soir, dans mes appartements. Pou rester discret ca ne pouvait jamais être très long mais ça nous convenait à tous les deux. Du moins, c'est ce dont j'avais l'impression. J'aurais voulu plus et je me doutais que c'était la même chose de son côté mais nous n'étions pas fou ; j'étais son professeur et il savait que c'était dangereux de nous exposer. Mais si je devais aller au bal de noël avec lui, de manière officielle, visible, je savais que ce serais sans doute la seule et unique fois ou nous pourrions nous afficher ensemble, alors je voulais être belle. Je me sentais stupide et je me serais bien mise des baffes si je n'avais pas tout avouer à Soe qui m'avait sauté au cou en me disant que c'était géniale et qu'elle ne m'avait pas attirer dans pleins de boutiques. Je n'avais pas autant visiter de magasins depuis des années... J'avais finalement opté pour une robe que Soe avait jugé parfaite pour moi qui m'avait coûté presque 1 mois de salaire.

Le soir du bal je me regardais une fois de plus dans le miroir, plutôt fière du résultat. J'avais rajouté à ma tenue un collier en argent et des escarpins argentés également. J'étais responsable de la sécurité ce soir, autant dire que j'allais devoir faire attention à ce qu'aucune fille ne se jettent leur chaussure dessus ou qu'aucune se se jettent sur les chanteurs invités pour avoir des autographes. Le boulot le plus ennuyant de l'univers. Mais je comptais sur le fait qu'elles seraient tellement nerveuse à cause de leurs tenues ou leurs chaussures ou leur cavalier pour seulement penser à mettre la pagaille.

Nous avions convenu que je le retrouverais dans la salle commune des serpentard puisque je devais être préparé bien à l'avance pour recevoir le groupe de musique, voir avec eux la sécurité mise en place et vérifier qu'en cas de problème toutes les sorties seraient sécurisé pour les élèves. Je traversaient donc, après des heures de planification les cachots de l'école sous les regards éblouis de mes élèves – a mon plus grand plaisir pour une fois – jusqu'à la salle commune. Soe me disait que j'avais tout de la maîtresse des serpentard dans  cette robe et j'aimais cette idée. Quand le chevalier me vit il ne me demanda  même pas le mot de passe. Il s'ouvrit sur la salle commune qui m'avait vu  grandir pendant 7 ans et je franchis le seuil pour arrivé au centre de la pièce. Comme dans une fourmilière, la salle commune étaient pleines de monde qui terminaient leurs costumes, d'autres qui se maquillaient, qui criaient, qui chantaient, ou qui se réunissaient. Je jetais un coup d’œil circulaire sur la salle et trouvait mon serpentard assis sur le canapé qui m'attendait. Un de ses amis capta mon regard et se pencha vers lui pour lui faire acte de ma présence.

Quand nos regards s'entrechoquèrent, je souhaitais si fort qu'il puisse lire dans mes pensées, bien que sachant qu'il ne le pourrait jamais. Mais j'aurais tellement aimé lui dire à quel point il était élégant, à quel point j'étais heureuse de l'accompagner, même si c'était sous l'influence de ses amis stupide, et à quel point je mourrais d'envie de danser dans ses bras, comme la dernière fois. Mais au lieu de ça, je restais froide, comme toujours. Je restais maîtresse de moi-même. « Êtes-vous prêt Monsieur MacAlister ? »

_________________


because dragons are also reptiles   

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Etudiant en 1er Année

Etudiant en 1er Année
Kenneth MacAlister
✧ Réputation : Le « Charmeur de Serpents »
Chef du club de musique
✧ Messages : 100
✧ Feat. : Colton Haynes
✧ Chocogrenouille(s) : 1488

Feuille de personnage
✧ Cursus scolaire:
✧ Anecdote:
✧ Particularités:

MessageSujet: Re: Just Between Us [Kenneth] Lun 22 Déc - 9:46


« I don't know how, but you've got me under you'r spell. »

Kenneth & Avalon

Just Between Us

J'écoutais d'une oreille distraite le cours que Miss Domhnaill nous donnait, comme la plupart des élèves. Mes pensées étaient accaparé par autre chose, entre autre par la discussion qu'il y avait entre les membres de la gang de Damon. Tous assit au fond de la classe, ils murmuraient entre eux. Damon mourrait d'envie d'inviter Shayna au bal, ce qui me surprennait, mais en même temps, ça ne m'étonnais pas. Il faisait une réelle fixation sur elle. Je coule un regard à Drake, un sourire dangereux sur les lèvres. « Si tu ne l'invites pas, quelqu'un se fera le plaisir de le faire à ta place. » Murmurais-je sans trop remuer les lèvres. Les yeux de Drake se posent sur moi, venimeux. Oh oui, c'est ça, dévisage moi comme ça tant que tu veux, je suis le mieux placer pour parler. Je n'avais pas tord, au fond. Et ça, c'était si Sebastian n'avait pas déjà inviter l'horrible citrouille au bal. Peut-être était-il déjà trop tard, au fond et, bien que ça me serre le cœur de penser que le bleu et bronze invite la Poufsouffle au bal, j'en tirais une joie mesquine, juste pour ne pas voir Damon gagner, pour une fois. À l'adresse du leader, je hausse les épaules avec un sourire malicieux. C'est alors que Carl me regarde, étonné, avant de murmurer à son tour; « Et toi? Avec qui tu y vas, Mac? » Je rive mes yeux sur lui, un regard froid qui le fait rentrer la tête dans les épaules. « Avec personne, si tu veux tout savoir. » Les autres marmonnent, étonné, puis trafique un plan, une solution. Il était totalement inconcevable que j'y aille seul, alors que tout le monde était accompagné. Je roule les yeux, totalement exaspéré. Ne pouvaient-ils pas se mêler de ce qui les regardait? « Invite Miss Domhnaill. » Fit brusquement la voix basse de Damon, qui s'était penché vers moi, le regard pétillant. Se jouait-il de moi? Était-il au courant de quelque chose? Vraisembablement, non. C'était simplement pour me mettre dans l'embarras. Au ton qu'il avait employé, qui sonnait d'avantage comme un ordre que comme une suggestion, je ne pouvais répliquer. Mais je ne l'aurais pas fait non plus. Je jubilais d'avance face à leur future stupéfaction; j'étais quasiment certain que la directrice des Serpentards accepteraient. Feignant l'indifférence, je haussai les épaules, alors que la voix de la jeune femme retentit dans la pièce, à notre adresse. Un vague sourire étira mes lèvres. Génial, une retenue.

Je reportai donc mon attention sur le cours, pour les quelques minutes qui restaient. Quand ce dernier prit fin, je ramassai mes choses avant de me diriger vers le devant de la classe, près du professeur. Sa proximité m'électrisa, comme à chaque fois, mais je me gardai bien de ne rien laisser paraître sur mon visage dénué d'expression. Je sentais la présence de mes amis derrière moi, plus loin, qui ne perdait rien de l'échange entre moi et la jeune femme. J'invitai donc, d'un ton poli, la jeune femme à être ma cavalière, avec un petit sourire, que les autres ne pouvaient pas voir. La réponse affirmative de ma directrice gonfla mon cœur de satisfaction et je me permis de lui offrir un sourire sincère, légèrement teinté de tendresse, puisque je tournais le dos à tout le monde. Avec un hochement de tête en guise de salut, je pivote un peu la tête, le regard brillant, pour regarder la clic derrière moi. Ils étaient tous sous le choc, même Drake, bien que lui n'en laissait rien paraître. Je quitte doucement la classe, les autres sur mes talons. Rendu à l'extérieur de la classe, Carl me gratifia d'une claque dans le dos, qui fut suivit par d'autre. Je me tourne vers Damon, le regard sauvage. « Invite la citrouille. » Fis-je, comme lui précédemment. Si moi j'avais pu inviter Miss Domhnaill, lui pouvait bien inviter la rouquine. Même si je me doutais qu'elle refuserait d'y aller avec lui.

Le soir du bal arriva rapidement. La salle commune grouillait d'élèves, tous plus fou les uns que les autres. Damon et les autres, incluant moi, étions tous réunis dans la salle commune. Assit sur l'un des canapés, je regardais les autres agir, riant intérieurement de leur attitude. Damon semblait nerveux. Du moins, moi je le voyais. Finalement, Shayna avait accepté d'aller au bal avec lui. Je me doutais bien que c'était parce que Sebastian ne l'avait pas inviter. Mais, la rouquine n'était pas du genre à remplacer Sebastian...à défaut de ne pas l'avoir comme cavalier, elle y aurait été seul....Ça m'étonnais, bien sur. Après tout, ne formait-ils pas un couple, désormais? Je n'avais pas revu Sebastian depuis la scène des toilettes, sauf par hasard ici et là. Que se passait-il donc avec lui? Je ne me posai pas plus de question, ça ne me regardait pas. Chose certaine, Damon avait du user de quelques conques mensonges pour l'amadouer. Encore là, elle ne se serait pas laisser faire.  Bref. Mon regard glissa sur la salle, observant les robes des filles, toutes plus différentes les unes que les autres, contrairement aux garçons, qui portaient sensiblement tous le même costume. Je faisais parti des rares à sortir un peu de l'ordinaire. En effet, alors que les hommes avaient revêtit le costume traditionnel, pantalon noir, chemise blanche, serti d'un nœud papillon, débardeur et redingote longue noir également, j'avais trouver, tant qu'à moi, un costume légèrement différent. Oh, la différence n'était pas bien énorme; mon ensemble était identique aux autres, sauf que ma chemise était verte, et non blanche. Un beau vert profond, la couleur des Serpentards. Pourquoi ce vert? Quelqu'un m'avait envoyer une lettre, en me suggérant cette couleur. J'aurais pu ne pas suivre ces instructions, mais comme c'était la couleur de ma maison, que c'était une couleur que j'aimais et qui m'allait bien...pourquoi pas? J'avais donc été acheté cette tenue-là. Bon, je m'étais carrément ruiné, mais c'était sans importance. Je pensais d'abord que c'était un coup de Damon, comme lors du bal d'Halloween. Mais, en voyant entrer Miss Domnhaill dans la salle commune, je sus que ce n'était pas lui.

Un coup de coude dans mes côtes attira mon attention, pour m'avertir de l'arrivée de ma cavalière. Mais je l'avais déjà repéré. Mon regard se posa sur la jeune femme et le souffle se bloqua dans mes poumons, alors que mon rythme cardiaque accélérait brusquement. Wow. Elle était tout simplement magnifique dans sa robe digne de la Reine des Serpentards. Je me redressai un peu sur le canapé, avant de me lever doucement quand elle s'arrêta face à moi. Mon visage, tout comme celui de la jeune femme, resta de marbre, mais je savais qu'elle pouvait lire mes pensées, qu'elle pouvait savoir à quel point elle était magnifique. Mon regard étincella brièvement et je m'avançai vers elle, alors qu'elle me demandait froidement si j'étais prêt. Je savais très bien que tout cela n'était que mise en scène, mais je mourrais d'envie de savoir ce qu'elle pensait réellement. « Oui, Miss Domnhaill, je suis prêt. » Affirmais-je d'un ton neutre en lui tendant le bras, en vrai gentleman. Elle prit mon bras et, aussitôt, mon corps frissonna, même si je ne pouvais sentir réellement sa peau contre la mienne. Nous nous mîmes en marche, quittant la salle commune sous la multitude de regards que nous lançaient les autres élèves. Il y avait de quoi jasé, en effet! Voir un élève au bras d'un prof, c'était déjà plutôt rare. Voir un élève avec, comme prof, Miss Domhnaill, ce l'était encore plus. Sans compter que Avalon était tout simplement à coupé le souffle dans cette sublime robe verte, assortie à ma chemise. Je soupçonnai Soe d'être derrière tout ça, mais je n'en fis rien. J'étais tout simplement heureux. Me penchant imperceptiblement vers la jeune femme, alors que nous nous trouvions dans les cachots, en direction de la Grande Salle, je posai ma main libre sur celle d'Avalon, qui tenait mon bras, caressant sa peau avec douceur. « Tu es magnifique, Avalon. » Murmurais-je avec sincérité. Je savais qu'elle pouvait lire tout ça dans ma tête, mais j'avais eu besoin de le lui dire à voix haute.

(c) crackle bones



Edit Domhnaill :

Porter une tenue dont la couleur est celle de votre maison (Violet/mauve pour les étudiants) - 5 chocogrenouilles
Inviter quelqu'un pour le bal - 3 chocogrenouilles

_________________
I don't need a friend, I need to mend so far away
« It aches in every bone, I'll die alone, but not for you. My eyes don't need to see that ugly thing, I know it's me you fear. If you want me hold me back. Frail, the skin is dry and pale, the pain will never fail and so we go back to the remedy. Clip the wings that get you high, just leave them where they lie and tell yourself, "You'll be the death of me" »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Directrice de Serpentard et Professeur de Botanique

Directrice de Serpentard et Professeur de Botanique
S. Avalon Domhnaill
✧ Messages : 690
✧ Feat. : Ashley Greene
✧ Chocogrenouille(s) : 1148

MessageSujet: Re: Just Between Us [Kenneth] Sam 27 Déc - 2:08



Je traversais la salle commune et sentait de nombreux regards se poser sur moi. Le fait que j'accompagnais Kenneth avait fait le tour de l'école comme une traîné de poudre et je savais que la seule raison pour laquelle aucun des professeurs ne m'avaient fait de remarque c'était parce que concrètement, aucune loi ne l'interdisait. Je savais que beaucoup étaient au courant parce que Soe elle-même était venu me voir à la fin de la journée ou les choses s'étaient décidé pour m'en parler. Elle disait avoir entendu deux poufsouffle en parler et vu nos antécédent elle avait compris que çà ne pouvait pas être infondé. J'hésitais encore à lui dire que nous étions maintenant ensemble, vraiment. Déjà parce que ce serais admettre que j'avais faiblis face à mes pulsion et aussi parce qu'elle était elle-même déjà si ouverte aux débordement qu'en lui montrant que sa chef en faisant davantage ne l'aiderait pas sur le chemin de la raison.

Je voyais son camarade lui donner un coup de coude et ses pensées dérivé sur ma robe et sur la fente bien dégagé sur ma cuisse quand je marchais. Je lui jetais un regard explosif avant de poser mes yeux sombre sur mon cavalier, mon petit ami. « Oui, Miss Domnhaill, je suis prêt. » Kenneth se leva et je constatais qu'il portait une chemise d'une teinte presque identique à ma robe. Nous étions remarquablement bien assortis. Amusant. Un peu comme s'il avait lu dans mes pensées alors que c'était impossible. Je l'entendais penser que j'étais magnifique et instinctivement je lui répondais par la pensé tout en sachant qu'il ne t'entendrais pas. Il me tendit son bras sous les regards encore choqué de ses camarades de serpentard et je le saisi avec classe. Et dans une sortie sous le silence abasourdis des derniers informés de notre couple hors du commun, nous sortions de la salle commune pour rejoindre les cachots. « Tu es magnifique, Avalon. » Sa voix douce et presque sourde, que j'étais la seule à entendre me faisait légèrement rougir et tendis qu'intérieurement je souriais de joie, je gardais mon visage fermé et neutre en public. Je ne pouvais pas me permettre de changer d'attitude. Mais je savais qu'il comprendrais.

« Vous êtes également très élégant Monsieur MacAlister. Laissez-moi devinez... Le professeur Luthï vous aurez-elle conseiller quant à votre tenue ? » Nous croisions quelques élèves qui passaient à côté de nous en s’éloignant le plus possible de nous de manière à ne pas, ne serais que m’effleurer alors que les couloirs étaient bondé de monde. Nous croisions certains élèves qui me saluaient poliment et alors que nous étions bloqué au niveau des escaliers à cause de la foule, certains de mes derniers années vinrent me saluer et me parler des prochains cours. C'était naturel et à la fois étrange. Personne ne venait jamais me parler de mes cours. Est-ce que c'était le fait de me voir accompagner qui me rendait d'un coup plus sociable ? Je lançais un regard en coin à Kenneth et dès que la foule s'évapora je souhaitais une bonne soirée aux deux poufsouffle et attirait avec moi Kenneth dans les escaliers. « J'ai peur qu'en me proposant de vous accompagnez vous n'ayez choisie la pire cavalière de la soirée. »

Nous arrivions enfin dans le hall d'entrée et j'indiquais au serpentard une entrée sur la droite, loin de la file d'attente des élèves. Une entrée privé, autorisé qu'aux professeurs. Mais dans notre cas, Kenneth pouvait également y passer. Nous passions devant Stanley qui me salua poliment et posa un regard intrigué sur Kenneth. Je savais qu'il se demandait quel exploit il avait bien pu faire pour que j'accepte de l'accompagner et je souriais à cette remarque que j'étais la seule à pouvoir comprendre. Kenneth et moi avancions dans la salle sous le regards d'autres élèves pour enfin arriver dans un coin reculé près de la scène. Nous étions enfin seuls. Je tournais mon regard vers lui et lui accordait le premier sourire de la soirée. « Je savais que cette robe te plairait. Et même si c'était pour un par... » Je m'arrêtais dans ma déclaration en entendant approcher de nous des êtres indésirables.

« Miss Domhnaill ! Cool de vous voir ici ! On a tout vu avec les gars et normalement ça devrait être bon niveau sécurité, bouf et tout ça. » Donaghan Tremlett s'approcha de nous et je me retenais de ne pas exploser face à tant de familiarité. A vrai dire, comme je savais qu'il ne se rendait simplement pas compte que je n'aimais pas qu'il parle de la sortes, je passais l'éponge. Il avait simplement l'habitude d'être aussi franc. « Bien. Je suis rassurée. Si vous avez besoin de quoi que ce soit je serais là. » Il posa son regard sur Kenneth et lui tendis la main pour le saluer alors qu'il me regardait de haut en bas. « Bon sang, vous êtes à tomber Miss ! » il tourna son regard vers Kenneth. « Putain mec, t'a décrocher le gros lot ! Good game » Une boule se forma dans ma gorge. « Monsieur Tremlett, je vous présente Kenneth MacAlister. Il sagit d'un de mes élèves. Monsieur MacAlister, laissez-moi vous présenter Donaghan Tremlett. Il est Bassiste du groupe des Bizzar's Sister. »

Quelques secondes plus tard Jackson débarquait à son tour pour me murmurer à l'oreille un problème dans les vestiaires des filles. Je levais les yeux au ciel. Décidément cette soirée s’annonçait vraiment mal. « Veuillez m'excuser. » Je quittais le bras de Kenneth et abandonnait mon serpentard adoré aux paroles trop familière du bassiste.

_________________


because dragons are also reptiles   

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Just Between Us [Kenneth]

Revenir en haut Aller en bas

Just Between Us [Kenneth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Nouvel ambasadeur
» L'homme au long nez ou Uldry D. Kenneth.
» DARIUS B. KENNETH ► gillian zinser
» Kenneth Shaun X I'm not your man # Les kangourous ont une vie pleine de rebondissements.
» Acide [Kenneth] - CLOS
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miam Hibou :: Bibliotheque :: Miamhibou's Chronical :: Bal de Noël 2014-