Partagez|

Event Halloween : 3ème Etape

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Directrice de Serpentard et Professeur de Botanique

Directrice de Serpentard et Professeur de Botanique
S. Avalon Domhnaill
✧ Messages : 690
✧ Feat. : Ashley Greene
✧ Chocogrenouille(s) : 1202

MessageSujet: Event Halloween : 3ème Etape Jeu 9 Oct - 0:24






Bienvenue dans la 3ème étape les enfants !




Rappel : Devant vous se trouvera une petite grotte et un panneau délabré à l'entrée vous incitera à y entrer avec son "Bienvenue" d'autant plus inquiétant que vous n'avez pas votre baguette sur vous et que la grotte est plongée dans le noir. Dès votre entrée, des torches sur les murs éclairerons votre route. Au bout du chemin se trouvera une voûte sous forme de citrouille avec une bouche grande ouverte et un petit mot devant vous, vous indiquant qu'il est temps de prouver votre force et de toucher la flamme. Vous hésitez, normal ! pourquoi vous brûler? Mais puisqu'il le faut... dès l'instant ou votre doigts touchera la flamme vous vous retrouverez transporter dans la salle. Et oui c'était un portoloin (la citrouille en réalité, vous entrez en contact avec elle via le sol qu'elle recouvre également) ! Après cette longue route vous pouvez enfin vous s'amuser !
 





_________________


because dragons are also reptiles   

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elève de 7ème année

Elève de 7ème année
Shayna Duncan
✧ Messages : 78
✧ Feat. : Molly Quinn
✧ Chocogrenouille(s) : 1284

Feuille de personnage
✧ Cursus scolaire:
✧ Anecdote:
✧ Particularités:

MessageSujet: Re: Event Halloween : 3ème Etape Sam 11 Oct - 19:53

This Is Halloween Part 3
SHAYNA DUNCAN AND THE OTHERS



Devant nous se trouve un trou noir qui ne m'inspire vraiment pas confiance. C'est une grotte, de toute évidence, mais elle est si sombre....Qui sait ce qui peut se cacher à l'intérieur? Je jette un petit coup d’œil incertain à mon ami, qui me sourit, avec cette même lueur malicieuse dans les yeux. Il n'a pas intérêt à me faire peur celui-là, sinon je ne réponds plus de rien! Je ne suis pas du genre peureuse, loin de là, mais si il y a bien quelque chose que je déteste, c'est qu'on me fasse sursauter, volontairement. Kyle rit à mes côtés et je lui lance un regard noir.

«La personne qui aurait eu l'idée de t'effrayer serait morte de trouille en te voyant, alors cesse de paniquer comme ça!»

me chuchote mon ami sans cesser de rire. Je m'arrête subitement et je le dévisage. Il s'arrête aussi et se retourne vers moi, étonné.

«Et j'aime me faire tronçonner avec ça!»

Je rétorque d'un ton brusque en poussant mon ami devant moi avec un petit geste impatient. Je sais qu'il avait voulu me rassurer, mais...bon, aller, je suis pas effrayante quand même! C'est à son tour de me dévisager, je vois ses yeux s'agrandirent et me regarder, incrédule. Je secoue la tête et prenant une profonde inspiration, j'entraîne Kyle à ma suite et nous entrons dans la grotte, alors que les ténèbres se referment sur nous. Aussitôt entré dans la grotte, des torches s'illuminent et éclair le chemin. Je soupir un peu et mon corps se détend légèrement.  La grotte est déserte, autant devant que derrière, nous sommes entré les derniers, encore une fois. Toutefois, quelques pas plus loin, je vois une forme rose qui se dandine, marchant tant bien que mal sur le chemin. Prise d'une inspiration soudain, un sourire étire mes lèvres et je lance un coup d’œil malicieux a Kyle, qui hausse les sourcils par-dessus son masque. Je remonte un peu le bas de ma robe, je racle ma gorge, attirant ainsi l'attention du cochon, qui se tourne vers nous. Au-dessus de son visage, j'aperçois celui du cochon, avec le groin et les oreilles. Mais ce n'est pas ce qui m’intéresse. Sur le visage du jeune homme se compose un air intrigué puis, lorsque ses yeux se pose sur moi, j'y lis de la surprise puis ses yeux s'écarquillent. C'est le moment. J'avance vers lui, me composant un visage féroce puis :

«Du bacoooonnnn!!!!»

Ma voix est rauque et caverneuse. Je tend les bras devant moi, mes ongles noirs et pointu pointé devant. Le visage de l'élève perd sa couleur, alors que j'accélère le pas et, finalement, d'un bond, je lui saute au cou avec un grognement féroce, rappelant les zombis. Le tout, en à peine une fraction de seconde. Il n'a rien vu venir, le pauvre. Je le fais tomber à la renverse et je plonge la tête dans son cou, alors que le pauvre hoquète et cri dans mon oreille. Avec l'aide de Kyle je me relève, posant mon regard sur le cochonnet, qui, contre toute attente, est en pleur. D'un mouvement, le cochon est debout – ne me demandez pas comment il a fait si vite, dans son costume des plus encombrant – et il se met à courir dans tout les sens en hurlant «ZOMBIESSSSS», tout en sanglotant. Finalement, il se prend les pieds dans une bosse imaginaire et il s'étale de tout son long, la face la première sur le sol. C'est plus fort que moi, j'éclate de rire, imité par Kyle. Je m'approche du cochon, qui parvient à se mettre à quatre patte, et je m'agenouille devant lui, arborant la même expression sauvage.

«Ne t'inquiète pas, tu ne sentiras rien, mon petit bacon.»

Je lui dis, de la même voix rauque. Je crois qu'il pourrait faire dans son costume à tout moment. Cette fois, il pleurniche comme un gamin et je me relève en riant aux éclats. Je laisse le cochon tout seul et je rejoins Kyle, qui se roule presque par terre tant il rit. Le prenant par le coude, je nous entraîne sur le chemin, sans pouvoir m'empêcher de rire, alors que l'écho des sanglots du cochon résonne contre les murs de la caverne. Finalement, l'écho s'estompe et nous arrivons au bout du chemin. La caverne forme une voute qui rappel une citrouille, la bouche ouverte. Un petit mot y a été installer, nous indiquant de prouver notre force et de toucher la flamme. Kyle hoquète, stupéfait.

«Ils sont pas bien, eux!»

«Ne fais pas la chochotte, tout à coup! Aller!»

Je prend son bras et, prenant une petite inspiration, retenant mon souffle, je touche la flamme. Oufff. Aucuns dommages! Instantanément, nous disparaissons par le portoloin.

FICHE PAR STILLNOTGINGER.


Edit Domnhaill :

cc; 5 Chocogrenouilles : Si vous postez dans la 3ème étape
10 Chocogrenouilles : Si vous intégrer dans votre rp : "J'aime me faire tronçonner"
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event Halloween : 3ème Etape Sam 11 Oct - 20:47

Event Halloween : 3ème étape

"Les cannibales n'ont pas de cimetière" - Marcel Mariën
L'entrée de se qui ressemble à une grotte ne fait pas envie et elle n'est pas très accueillante, avec son lugubre panneau de bienvenue tout délabré.
A l'intérieur, pas de lumière, le trou noir. Addison en viendrait presque à regretter le bout de bois qui lui sert de baguette parce que, avec ça, au moins, il aurait pu s'éclairer.
Tu veux entrer!? Vint lui susurrer à l'oreille son meilleur ami avec un sourie qui voulait tout dire.
Addison en a des frissons dans le dos: il ne se considère pas comme étant spécialement trouillard ou claustrophobe mais entrer là-dedans, alors qu'il n'y a pas de lumière et qu'il ne sait pas se qu'il va bien pouvoir y trouver...
Mais je t'en pris, Dom', à toi l'honneur, entre donc! Finit-il par répondre.
Comme tu veux...! Lui retourne son meilleur ami en bondissant vers l'entrée de la grotte.
Dom'! Le rappelle Addison.
Il est déjà trop tard: son meilleur ami vient d'entrer dans la grotte qui, comme par magie, vient de s'éclairer - mais c'est Poudlard, il faut s'attendre à tout, même au chose les plus étranges comme des lumières qui s'allument toutes seules. 
Bon, vous venez ou vous contez passer votre soirée dehors!? Demande Dominic qui s'impatiente vu qu'aucuns de ses amis n'a encore daigné rentrer dans la grotte.
La petite bande prend son courage à deux mains - la grotte est maintenant éclairée et, à en croire Diminic, tout va bien, donc pourquoi s'inquiéter? - et entre.
Addison respire un bon coup et suit ses amis qui ont commencé à traverser le couloir. Avec un peut de chance, c'est la dernière ligne droite avant l'endroit où aura lieu le bal. D'ailleurs, où aura-t-il lieu, ce fameux bal? Personne ne semble le savoir, le corps enseignant n'ayant rien laisser filtrer - et si c'est le cas, Addison doit faire parti de ceux à qui l'on n'a strictement rien dit.
Ils arrivent au bout du couloir: une voûte en forme de citrouille.

Addison s'est d'ailleurs toujours demandé pourquoi des citrouilles, pour représenter Halloween, et pas autre chose. Bon, il y a mieux que de ce demander pourquoi des citrouilles et pas autre chose, pour Halloween, quand on a survécu à Voldemort, à la mort de ses parents et de ses grands-parents, à un son de violons qui vous rend fou, à un chemin de traces de pas fluorescentes interminable et que l'on vient de traverser un couloir où les lumières des torches s'allument toutes seules mais Halloween n'est pas une soirée pour se poser les questions les plus profondes et les plus importantes de la vie? Même si cela concerne uniquement sur le pourquoi du comment des citrouilles? C'est bien la fête des morts, non? Donc si c'est pour honorer les morts, autant le faire jusqu'au bout et se poser toutes les questions qui nous passe par la tête, même si elles sont ridicules parce que, qui c'est, l'on mourra peut-être demain...!?

Dans la voûte, une bouche. Une bouche, une flamme et un petit mot adressé aux étudiants. Ils l'ouvrent et comprennent qu'ils vont devoir toucher la flamme.
Il faut être totalement fou pour vouloir toucher une flemme de plein grès!
Fou ou totalement inconscient!  
Quoi que, l'un comme l'autre, ça revient au même... ou presque!
Qui se lance en premier!? Demande une fille.
Addi', c'est déjà pas normal que t'es refusé d'entrer le premier, tu vas donc pas te ridiculiser encore plus en laissant quelqu'un d'autre essayer en premier à ta  place!?
Raille son cavalier qui n'a pas tout à fait tort.
Le jeune homme s'approche de la flemme. Tend la main. Touche la flamme. Disparaît. Réapparaît dans une pièce qui ne lui dit absolument rien du tout. Il comprend que c'est un portoloin. Ses amis débarquent quelques secondes plus tard.
Apparemment, le bal peut officiellement commencer...
Crédits: Faramir, avec l'aide des cursus codage de Never Utopia


Edit Domnhaill :

cc; 5 Chocogrenouilles : Si vous postez dans la 3ème étape


Dernière édition par Addison Addams le Mer 15 Oct - 16:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event Halloween : 3ème Etape Dim 12 Oct - 3:49

Happy Halloween!
Tricks or Treats? Part Two




Maintenant sortit de cette fichue forêt interdite, j’avais bien l’intention de m’amuser un peu avant de rejoindre le saule cogneur. À l’orée du grand bois, je pris position dans les bruyères. Me plaçant a genou, je retirai mes gants qui me servait également de patte pour la soirée et entra mes bras dans mon costume. J’avais remarqué qu’il y avait de l’écho dans ma tête lorsque j’avais parlé un peu plus tôt. Il était fou de croire que je n’allais pas en profiter un peu. Après toute les frousses que j’avais endurées, je pouvais bien me le permettre. Alors, les bras dans mon costume, je pris soin de défaire ma tête du reste de mon corps sans pour autant la retirée. J’attendis patiemment ma prochaine victime et la voilà qui arrivait tranquillement en ignorant tout de son sort. Un vampire? Ah non! Il n’avait pas pu faire dans l’originalité? Tant pis! J’émis un rire diabolique dont l’objectif était d’attirer son attention. Lorsqu’il tourna les yeux vers moi, mon cœur fit un bond. Je fis tourner ma tête dans un trois cent soixante degré avant de rire de nouveau d’un profond sadisme. Il se mit a courir comme un lapin que l’on trac. En y repensant bien, j’aurais sans doute eu la même réaction si on m’avait fit la même chose. Je pouvais l’entendre se plaindre et pleurnicher d’ici. J’étais plutôt fier de mon coup, surtout qu’il s’agissait de l’un des larbins de Damon. Il valait mieux pour moi de ne pas coller trop dans le coin. Je me redressai et enfila correctement mon costume avant de reprendre mon chemin.

En reprenant mon chemin, je croisai un petit cochon qui pleurnichait dans son coin. Ah merde! Mais s’était le petit cochon de mon dortoir. Prit d’un élan de compassion, je m’avançai vers lui, déposant une main dans son dos. Il sursauta à mon contact et leva les yeux humides vers moi. Je lui demandai ce qui avait bien pu se passer. Ces mots me surprirent : « C’est cette saleté de rouquine à deux balles! ». Je penchai la tête légèrement de côté cherchant qui cela pouvait être. En même temps, la seule rouquine que je connaissais était Shayna… Je ne pouvais passer de commentaire puisque j’avais moi-même fait peur à une innocente personne. Il me parla de bacon et de zombies, ce que je ne compris pas totalement. Ne voyant que je ne pouvais rien faire pour lui, je repris ma route en direction de la grotte. Il fessait noir comme dans le … Bref! Avec ma tête en place, je ne voyais rien ou presque rien. Une main sur mon épaule, me fit crier de nouveau. Entendant un rire en écho, je pris appuie sur le mur le mur de la grotte avant de pleurer en silence. J’en avais assez, et je doutais que mon cœur puisse tenir encore bien longtemps. Si seulement il fessait un eu plus clair, j’aurais prit mes jambes a mon cou. Je voulais sortir de cet endroit le plus rapidement possible. Voilà! Je voyais enfin la lumière au bout du tunnel.

Je ne vois plus qu’elle dans toute la pièce. Cette citrouille aux allures sinistres qui semble se moquer des gens qui la regarde. Je m’approche un peu plus davantage pour voir finalement le petit près de sa bouche grande ouverte. Elle nous incite tout bonnement à prouver notre force et à toucher la flamme. Non mais, ils sont totalement dingues?! Il est hors de question que j’y mette la main. En même temps, il serait idiot de ma part de faire demi-tour maintenant. Aller savoir, peut-être était-ce là fin de tout mon calvaire. Tranquillement et incertain de mon sort, je tendis la patte vers la flamme. Dans le pire des cas, j’aurais le temps d’enlever mon gant avant de mourir bruler. Brusquement, je me retrouve dans un tout autre endroit. Un portoloin? Pourquoi est-ce que je n’y avais pas pensé plus tôt.  Il restait tout de même que je doutais de la santé mentale du personnel enseignant à vouloir nous faire jouer avec le feu. Je pris une profonde inspiration avant de m’avancer. Voilà tout était terminé et il n’y avait de place que pour l’amusement maintenant.

code by Silver Lungs


Edit Domnhaill :

cc; 5 Chocogrenouilles : Si vous postez dans la 3ème étape

15 Chocogrenouilles : Si vous pleurer durant le chemin


Dernière édition par Sebastian Hollens le Dim 19 Oct - 3:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event Halloween : 3ème Etape Mar 14 Oct - 11:35

Ron n’avait jamais été expert en ce qui concernait les relations humaines : un peu gauche, il n’hésitait pas à manquer de tact er de diplomatie parce que tourner autour du pot lui avait toujours parut étranger… Cela ne voulait pas dire pour autant qu’il s’en sortait mieux à agir avec franchise et il avait déjà vexé plus ou moins bien Hermione avec ce comportement. Pourtant elle avait été son amie – elle l’était ? – et même si les disputes avaient toujours marqué leur relation c’était aussi grâce à cela qu’elle était ce qu’elle était.

Il ne savait tout simplement pas ce qu’il ressentait vraiment pour elle.  Après ces semaines interminable a attendre, l’attente de quelque chose qu’il le savait, n’arriverait jamais, mais qu’il avait bon espoir d’imaginer dans un fantasme malsain que cela se produirait, il avait tiré un trait net à la plume pour se dire que ça ne pouvait plus durer. La suite des événements avait fait les choses pour lui et ne s’étaient pas gênées, il avait appris sa relation avec Harry, ses mensonges, et la peine qu’il avait eut d’avoir à être mis à l’écart des deux personnes qui lui étaient probablement le plus cher. De la colère et de l’incompréhension, il en avait eu pour l’ancienne Gryffondor, c’était d’ailleurs ça ce leitmotiv pour apprendre à refuser un semblant de revirement de situation avec Hermione, cette possibilité bien qu’infime, qu’ils puissent avoir un avenir tous les deux. Jusque ici, ça avait plutôt bien marché, parce qu’il n’avait pas de nouvelles d’elle, ne cherchait plus à en avoir, se séparait de n’importe quoi qui aurait pu trop lui faire penser à elle et lui faire changer d’avis aussi. Il était en train de le comprendre à ses dépends, c’était en sa présence, dans le simple fait d’être et d’exister, d’être Hermione tout simplement que cela devenait difficile parce qu’il pouvait bien fermer la porte sur ce qu’il avait aimé, il ne pouvait cependant pas OUBLIER de l’aimer si facilement, pourquoi ca avait été le cas et quel était ce qu’il ressentait et qui n’était pas tout à fait enterré, comme les monstres d’Halloween qui se promenaient un peu partout ce soir.

- Toi aussi. Je sais que ce sera difficile à le croire, mais tu m’as manqué.

Il ne comprenait lui même plus la nature de ses propres sentiments – à la fois flatté mais aussi en colère, parce que pendant qu’il pétait les plombs de son côté, Hermione était tranquillement en compagnie de Harry et les imaginer tous les deux, en plus d’être douloureux était inconcevable. Mais en même temps, c’était plus fort que lui aussi d’envisager qu’elle puisse lui mentir : non il la croyait pour la bonne et simple raison qu’après tout ce qu’ils avaient traversé il lui faisait confiance, et c’était cette confiance inébranlable qui lui empêchait de remettre en cause ses paroles, malgré tous ces douloureux instants qu’il avait passé par la suite.

- Hermione je préfère que tu ne dises pas ces choses là, rétorqua t-il avec une légère pointe d’aigreur malgré tout. C’était compliqué, parce qu’il était content de la voir et de lui parler, forcément, et il voulait presque tout oublier d’un revers de main et faire comme si de rien ne s’était produit. Mais ce n’était pas possible, sûrement pas après tout ce qui s’était passé, des explications il en voulait et puis, il en méritait non ?

Il ne savait pas trop sur quel pied danser, en lançant les hostilités tout de suite, ou alors en échangeant quelques politesses d’abord. Il ne savait plus du tout ce qu’il devait faire et comment il aurait dû se comporter tout à coup, regrettant qu’Hermione ne prenne pas les devants, parce que c’était elle qui avait provoqué cette situation après tout. Il la complimenta parce que c’était plus fort que lui partagé entre cette envie qu’il avait de la récupérer, mais qu’il savait aussi tout inenvisageable – et c’était aussi bien pour ça que parallèlement il voulait jouer cartes sur table. Comment en étaient-ils arrivés là ?

- Merci. Mais tu sais… Tu n’as pas besoin de… Je ne suis pas une bonne personne.


- Ce n’est pas juste ce que tu fais ! s’exclama t-il désemparé, parce qu’elle ne lui laissait même pas vraiment l’opportunité de s’énerver – il aurait bien eu envie de le faire, mais les yeux de son amie s’étaient mis à briller dans l’obscurité ce qui ne fit rien pour arranger sa maladresse. Il n’aimait pas trop la voir dans ces moments là parce qu’il ne savait pas quoi faire. Et puis quelles bêtises elle était en train de raconter encore ?! Et puis tu ne vas pas me faire croire ce genre d’âneries, si tu n’es pas une bonne personne où je ne sais pas quoi, c’est parce que tu le veux bien, la bouscula t-il un peu avant de le regretter aussitôt parce qu’elle était triste.

Un silence un peu tendu s’engagea ensuite. Il n’était plus du tout dans l’ambiance de la fête d’Halloween, réfléchissant à la meilleure des tournures pour mettre les pieds dans le plat. Ils n’avaient plus trop le choix à présent.

- Regarde le saule cogneur. Tu te souviens lorsque Sirius t’as traîné là-bas ? J’ai crue devenir folle.

Il s’en souvenait oui et pas qu’un peu, il avait eu une de ces peurs cette nuit là ! C’était aussi à ce moment qu’on avait découvert qui était Queudver… il rebondit :

- Personne ne m’obligera à retourner là bas, affirma t-il parce qu’il n’était pas suicidaire. Même pas en rêve. Il ne releva pas sa dernière remarque, mais dit, alors qu’ils avaient rejoins le petit attroupement qui disparaissait déjà… d’où est-ce qu’elle sortait cette grotte ?! Elle n’avait jamais été là avant ! Ce n’est pas de Sirius dont on doit parler et tu le sais très bien, elle voulait changer de sujet ? Il ne voyait pas trop où elle voulait en venir… Hermione, tu ne m’as pas adressé la parole pendant des semaines, et je veux savoir pourquoi. Et pas pour seule explication que tu n’es pas quelqu’un de bien ou un autre truc débile comme ça…

Il ne put pas aller plus loin. Ils faisaient très noir dans la grotte dans laquelle ils avaient pénétré, et il y avait un bruit qui se répercutait en échos qu’il connaissait très bien… les crépitements du feu dans la gueule d’une citrouille par exemple.

- Ils sont sérieux ? maugréa t-il. A trop vivre des aventures exaltantes, il ne voulait plus être confrontés à ces dernières. Il est hors de question que je me jette corps et âme dans les flammes ! se borna t-il, ne cherchant même pas à comprendre la subtilité qu’il y avait peut être derrière. Notre force il me semble qu’on la bien assez montré comme ça, ronchonna t-il de plus belle, pour la forme.

Il s’empressa de jeter un nouveau regard vers Hermione. Elle avait forcément la réponse, elle l’avait toujours. Même si les concernant tous les deux il avait bien envie de lui dire qu’elle avait eut tord. Cette dernière d’ailleurs beaucoup moins impressionnable finit par le convaincre, parce qu’il n’allait pas rester tout seul derrière, sinon cela aurait fait bien longtemps qu’Harry et lui n’aurait pu été amis. Il finit par s’avancer contre son gré en tendant le bras, ne préférant même pas savoir à quoi il allait s’attendre. L’instant qui suivit, il fut pris de nausée d’un sentiment qu’il connaissait bien…
Edit Domnhaill :

cc; 5 Chocogrenouilles : Si vous postez dans la 3ème étape
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Etudiant en 1er Année

Etudiant en 1er Année
Kenneth MacAlister
✧ Réputation : Le « Charmeur de Serpents »
Chef du club de musique
✧ Messages : 100
✧ Feat. : Colton Haynes
✧ Chocogrenouille(s) : 1542

Feuille de personnage
✧ Cursus scolaire:
✧ Anecdote:
✧ Particularités:

MessageSujet: Re: Event Halloween : 3ème Etape Jeu 16 Oct - 4:34






Event Halloween Third Step
Kenneth MacAlister
Le trajet avait été long, bien que rendu amusant par les plans de mon compagnon. Damon et moi marchions côte à côte, sans échanger un mot. Cette situation aurait pu être désagréable, mais non. C'était l'une des rares fois où je me trouvais en présence de Drake, et la première fois que nous étions seuls. Comme tout le monde, je ne le connaissais pas, comme si, en fait, il n'avait rien, ni passé, ni famille, ni ami. Il était juste là, tout simplement, et régnait sur le monde, d'une certaine façon. Parfois, on pouvait avoir l'impression qu'il n'était qu'une coquille vide, sans cœur, sans émotions. Je crois, en fait, que ce n'était pas simplement qu'une impression, que c'est ce qu'il était pour de vrai. Étais-je en train de devenir comme lui? Après tout, plus rien ne me retenait dans ce monde, mon âme était morte avec ma famille, et le peu qu'il me restait, Gabe me l'avait prit aussi. J'étais donc, moi aussi, une coquille vide. Je ne savais pas si je devais être rassuré ou non par cette prise de conscience. Mais je n'eu pas le temps de me poser davantage de question. Un élève surgit brusquement devant nous, accoutré d'un déguisement de Massacre à la tronçonneuse, la dite-arme en main. Non mais, il pensait sérieusement nous faire peur avec ça, lui? Comme un seul homme, Damon et moi nous arrêtâmes pour dévisager l'élève.

«Tiens, ça tombe bien, j'aime me faire tronçonner.»

Commentais-je platement en fixant le géant devant nous. Non parce que, sérieusement, on ne pouvait pas lui enlever que son costume était réussit, il possédait le même gabarit que le tueur en série du film moldu. Mais, il ne m'effrayait pas pour autant. Il m'en fallait beaucoup plus que ça, en fait. Le tueur, la tronçonneuse lever au dessus de sa tête, figea. Il semblait surprit qu'on ai pas eu de réaction, pas même un sursaut, à son apparition.

«Aller, déguerpi, l'imbécile, on t'a assez vu!»

Grognais-je avec impatience en reprenant ma route, les mains dans les poches de mon jeans, l'air totalement blasé. L'élève abaissa son arme, désappointé.

«Va te faire voir!»

Marmonna-t-il d'une voix étouffé par son masque. Sans me retourner, je lui fais un joli doigt d'honneur avant de remettre ma main dans ma poche. L'ombre d'un sourire étira les lèvres de Damon, qui me jeta un regard en coin.

«Je ne te croyais pas aussi vilain, Mac.»

Fit le jeune homme avec une petite pointe d'humour dans la voix. Je lui jetai un coup d'oeil de biais, pas vraiment flatté par ses paroles. Je haussai les épaules en voyant- enfin – la fin du chemin. La dernière étape se dressait juste là, devant nous.

«Eh ben, maintenant, tu le sais.»

Rétorquais-je en m'engouffrant dans la grotte sombre, après avoir jeter un bref coup d'oeil à la pancarte de bienvenue. Elle n'était pas très accueillante et j'avais préféré ne pas m'y attarder, préférant plutôt m'engouffrer dans l'obscurité que d'hésiter. Après tout ce chemin, il était hors de question de je change d'avis. Aussitôt que nous pénétrâmes dans la grotte, des torches illuminèrent le passage. Nous étions seuls. Nous fîmes le chemin en silence, jusqu'au bout du couloir, entrant dans une sorte d'arrondissement en citrouille, où brûlait une flamme. Damon s'arrête en face mais ne fit pas de mouvement de plus. Sans qu'il ai besoin de parler, je compris qu'il attendait les autres. Je me tins donc immobile, m'adossant à la paroi de la grotte en attendant. Heureusement, l'attente ne fut pas longue; tout les membres revinrent ensemble à peine deux minutes plus tard. À les entendre parler, ils s'étaient bien éclater. Tant mieux pour eux. Je m'approchai de la flamme et, avec synchronisme, chacun posa la main sur l'épaule de son voisin.

«On y est?»

Hochement de tête synchro m'affirmèrent que oui. Allons-y! Sans hésiter, je plongeai ma main dans la flamme, sans redouter qu'elle puisse me brûler. Pour moi, ça ne faisait aucune différence. Comme je l'avais supposé, la flamme était un portoloin et elle nous amena directement au bal. Enfin fini le trajet! L'heure était maintenant au plaisir. Notre groupe entra dans la grande salle, faisant tourner bien des têtes et écarter bien des groupes. Encore une fois, l'exploit de Moïse s'imposa à moi. Nous étions les dieux de la place. Bon, c'était tout comme, non?


© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart





_______________
EDIT Bastian:
5 Chocogrenouilles : Si vous postez dans la 3ème étape
10 Chocogrenouilles : Si vous intégrer dans votre rp : "J'aime me faire tronçonner"
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event Halloween : 3ème Etape Sam 18 Oct - 17:08

Alors c’était ça l’idée ? Se faire massacrer par l’arbre pour bien terminer la soirée alors qu’elle n’avait même pas commencée ? Il y avait sûrement une autre petite subtilité derrière tout ça, c’était obligé et faire quelques mètres supplémentaires pour me rapprocher me donna raison : une entrée qui n’avait jamais été là auparavant, mais qui à présent y était. Donc il n’y avait pas beaucoup de solutions alternatives à part pénétrer à l’intérieur pour voir de quoi il retournait exactement.

C’est à ce moment là que je perdis le reste de mon petit groupe qui s’était greffé à moi lors de l’épreuve précédente. Sûrement que dans le noir, ils craignaient probablement de me récupérer une seconde fois à la petite cuillère et que jouer les infirmières était trop prenant vis à vis de leur propre plaisir de se faire peur tout en s’amusant. J’étais loin d’être la fleur qu’on avait envie de cueillir dans l’herbe pour la glisser dans ses cheveux et mon énorme costume et moi en faisions les frais. Qu’importe parce que je n’en perdais pas de vue mon objectif de départ c’est à dire traquer un inconnu, ce qui pouvait être totalement incohérent il en convient… Loin de perdre espoir, je décidais de rester cachée dans un coin de la grotte avec pour objectif d’observer les comportements qui pouvaient s’avérer suspects, ce qui était une entreprise plus ou moins facile dans une période telle que celle d’Halloween ou sous un masque n’importe quelle action pouvait être louche comme tout à fait banale…

Je mis fin à ma petite observation inopportune lorsque un couple de Schtroumf et Schtroumfette  se mit pile dans mon champ de vision, croyant probablement être seuls pour s’adonner à une petite activité de bécotage. Loin d’être les coupables – LE – que je recherchais. Je poussai un soupir, tout en m’extirpant tant bien que mal de ma cachette, et évitais une nouvelle chute, mais de peu cette fois ci. Toutefois, je ne manquais pas l’occasion trop tentante de m’adonner à un petit méfait d’Halloween et j’arrivais sans prévenir à leurs côtés pour déclarer d’une voix gutturale :

- Peut être feriez-vous mieux de vous méfier des plantes carnivores qui traînent par ici…


Ce qui, en soi, était assez drôle puisque mon costume était l’archétype même de la fleur joyeuse et sympathique. La Schtroumfette ne l’entendit pas de cette oreille par contre, parce qu’après avoir sautillé sur place et poussé un cri du fond de ses entraîlles elle fondit en larmes, et de surprise d’avoir été effrayée mais aussi parce que son copain tout bleu en profitait pour se moquer d’elle et de son manque de vaillance… Quant à moi il était temps de poursuivre mon chemin et très vite ne manqua pas de se dresser une citrouille géante à la bouche enflammée. Quel était le principe de cette nouvelle étape.. ?

C’est alors que je le vis, surgissant de nul part : une silhouette, de dos, méconnaissable parce qu’elle portait une cape, et mon instinct parla à ma place, ne me laissant pas l’opportunité de réfléchir : en voilà un personnage bizarre et inquiétant comme j’en avais recherché depuis le début de la soirée !

- Attends ! m’exclamai-je sans plus attendre en essayant de courir dans sa direction – essayez de le faire avec un pot de fleur en guise de jupe ! je n’eus pas le temps de me lancer à sa poursuite que l’inconnu mystère eut un mouvement de cape avant de disparaître dans les flammes.

Tout à ma précipitation, je ne me souciais guère du reste et m’élançai à mon tour, plus que déterminée à le rattraper. Je me jetai ainsi la tête la première, sauf qu’au lieu de croire que j’allais passer de l’autre côté de la barrière, je fus prise d’un sentiment très étrange et étranger à la place, perdue dans l’espace et le temps qui n’existaient désormais plus…

_______________
EDIT Bastian:
5 Chocogrenouilles : Si vous postez dans la 3ème étape
20 Chocogrenouilles : Si vous faites pleurer quelqu'un durant le chemin parce que vous l'avez volontairement effrayer pour vous amusez parce que vous aimez être sadique.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event Halloween : 3ème Etape Sam 25 Oct - 22:02


Event Halloween
3 ème étape..

 



Encore marcher, toujours marcher...je n'en pouvais plus, j'avais l'impression de tourner en rond. Cette fois-ci c'est Carla qui abandonna la première, elle s'assoit alors au sol en me demandant de la rejoindre que de toute façon cela ne sers à rien qu'on ferait mieux d'attendre que le soleil se lève. Elle avait peut-être raison, c'était peut-être un piège non pas des professeurs, mais d'un élève qui voulait que les autres se perdent dans le parc pour ne pas aller à la fête d'Halloween. En tout cas je trouve cela très petit de la part de celui qui fait se genre de blague. Même si je suis du genre à jouer des blagues, jamais je ne m'aventurerais sur une telle chose.


- Chelsea regarde !

Carla qui venait de se lever d'un bond cours alors vers une lumière. Je me tourna vers elle pour voir ce qu'il se passait. Debout, je pus remarqué que nous étions devant l'arbre le plus terrifiant du parc de Poudlard, le Saule Cogneur.

- Carla, tu devrais te reculer.dis-je en fixant l'arbre.

Finalement l'arbre semblait plutôt immobile ce soir. Je m'approcha alors en lui faisant signe de rester ou elle était . Une pancarte, une autre nous incitez à rentrer dans une grotte sombre, très sombre. "C'est pas vrai, c'est repartit pour un tour !"pensais-je. Bon quitte à être dans le noir autant y entrer on verra bien ce qui s'y trouve. Je pénétra la première dans la grotte remarquant que Carla doutais. Finalement dès lumières s'allumèrent de chaque coté des murs. Je me tourna alors vers ma compagne pour lui faire comprendre que ce n'était pas dangereux. Elle finit par me rejoindre. Rapidement nous arriverons devant une voute qui ressemble légèrement à une citrouille avec une grande bouche ouverte. Mais qu'est-ce qui est le plus effrayant ? La voute en forme de citrouille ou le mot indiquant qu'il est temps pour nous de trouver la force et de toucher la flamme qui se dresser devant nous sur le mur. Je m'approcha alors, Carla me suivait. Je la regarda pour voir si elle aller le faire, mais bien sur que non elle est trop froussarde.

- Ils sont fou, on va se brûler Chels on ne peut pas toucher cette flamme.


- Si c'est le seul moyen d'avancer et bien il le faut Carla. Prend ma main.


Elle attrapa alors ma main et la serra fort alors que je passa mon autre main à travers la flemme. Quand soudain, nous fûmes téléporté rapidement. Je mis peu de temps à comprendre qu'il s'agissait d'un portoloin. Nous nous retrouvons dans une salle délabré à la décoration effrayante, mais apparemment c'était le bon endroit. Surement la Cabane Hurlante.

- Nous y sommes Chels !


Carla courra alors rejoindre notre groupe d'amies alors que je pris une grand inspiration. Oui enfin nous y sommes.

Mon costume:
 



Edit Domnhaill :

cc; 5 Chocogrenouilles : Si vous postez dans la 3ème étape
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elève de 4ème année

Elève de 4ème année
America Collins
✧ Messages : 162
✧ Chocogrenouille(s) : 1397

Feuille de personnage
✧ Cursus scolaire:
✧ Anecdote:
✧ Particularités:

MessageSujet: Re: Event Halloween : 3ème Etape Mar 28 Oct - 5:58








Les pas nous menaient vers le saule, mais pas exactement. Alors que nous le voyons très bien s'agoter comme un dingue à quelques centaines de mètres, les pas dévièrent et nous attirèrent dans un coin que je n'avais jamais visité ; une espèce de coin très sombre, très glauque et purement et simplement inédit à mes yeux. J'avançais, toujours en tachant de ne pas me fouler la cheville parce qu'après avoir supporter la terre mouillé, je subissais à présent la caillasse. Pourquoi j'avais mis des talons moi ? Qu'elle idée stupide ! Je me tenais un peu plus à Elias. C'était bizarre d'être comme ça avec lui. Quand je raconterais demain aux copines que j'avais passé la soirée avec Coal elles allaient me demander des millions de détails. Déjà, ce que je pourrais leur dire c'était qu'il était plutôt bien foutu... j'en rougissais.

Nous arrivions enfin devant la grotte. Encore un panneau. Décidément... je regardais Elias et attendait qu'il dise quelque chose mais il avait encore les yeux rivés sur le tableau. « On doit entrer. C'est super sombre... si seulement on avait nos baguettes... tu crois qu'ils auraient pu mettre un truc flippant dedans ? » à vrai dire, je voulais faire comme si je m'en foutais mais plus la soirée avançais et plus j'étais furieuse, parce que j'avais peur et parce que mon chevalier servant c'était un type un peu loufoque à moitié nu ! Dans quoi je m'étais embarquée. J'avais envie de faire demis-tour...

«T'a la trouille Collins ? Étrange venant de toi. » Je me retournais et voyait Zoé, une fille du club qui me regardait souvent de loin. Nous nous étions parlé quelques fois mais pas assez pour qu'elle m'apelle par mon prénom. Pas que je l'aurais tué sur place, mais plutôt parce que ca sonnait comme quelque chose d'intime. Et nous ne l'étions pas. Passer du temps avec elle ne m'interessait pas et elle s'en était rendu compte. « Pas du tout. J'avais simplement un peu mal aux pieds alors avant de nous lancer sur une autre route tout aussi longue que jusqu'à présent on fais une pause. Et toi ? T'a la frousse ? » un sourire amusé s'étirait sur mes lèvres. Terminé la peureuse. Maintenant je devais assurée et ce qui m'inquiétais, c'était qu'il trahisse mon secret ; Elias. Je le regardais et dans mon regard j'insistais pour qu'il ne parle pas de mes craintes tout au long du chemin. « Ho ! Oui c'est logique. Tu es très jolie d’ailleurs ! Bon et bien.. je vais continuer. » je lui lançais un sourire plein de fierté et la regardait entrer dans la grotte qui s'éclaira instantanément sur elle. Cool !  

Quand elle fut à une longueur respectable je me tournais vers mon compagnon. « Merci. De n'avoir pas dit que depuis le début je flippe pour un rien... Je n'aimerais pas passer pour une...faible. Tu vois ? Bon. Continuons. Visiblement, le passage s'éclaire. » Nous avancions donc vers la grotte, la peur au ventre effacée et au bout du chemin, un cul de sac. Enfin pas vraiment. Nous devions toucher la flamme. Je le regardais dans les yeux et attendait son avis. Bon... je le regardais à nouveau. « Ensemble ? » nous portions à deux notre main dans la citrouille pour toucher la flamme et...pouf !





- Namco -

Edit Domnhaill :

cc; 5 Chocogrenouilles : Si vous postez dans la 3ème étape

_________________
America Collins
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event Halloween : 3ème Etape Mer 29 Oct - 22:56


Event Haloween 3ème partie

Je n’avais pas forcément l’envie de me transformer en spéléologue, mais si je voulais participer aux festivités je n’avais pas d’autre choix que de continuer ma route, avec ou sans « mes amis ». Je me laissais donc glisser le long du passage après avoir attachée mes cheveux pour éviter qu’ils ne trainent partout. Je n’étais pas non plus très rassurée, et l’absence de baguette magique se faisait sentir. C’était bien plus qu’un outil pour sorcier, c’était une arme, une bouée de sauvetage et étrangement je ressentais désormais le manque.
Je n’étais jamais rentrée dans une grotte auparavant, mais j’imaginais que si les professeurs l’avaient installé c’est qu’il n’y avait pas de danger. Après tout personne ne voulait un nouveau cas comme celui de Cordelia dans l’école, et certainement pas notre armée de professeur qui ne semblait pas du tout apprécié qu’une de leurs élèves se soit retrouvée dans un coma. La santé pouvait se dégrader très rapidement. Sans être claustrophobe j’avais quelque chose contre les endroits étroit, et me retrouver comme ça dans cette situation n’avait rien d’enchanteur au contraire.
Mais je continuais d’avancer, il n’y avait pas de raison pour s’arrêter. A part peut-être la frousse que que j’avais promis à Liam, mais s’il y avait une chose que j’avais appris en regardant How I met your mother l’année passée, c’était qu’il n’y avait rien de plus effrayant que l’attente que quelque chose d’effrayant se produise.
Je continuais donc d’avancée, une pensée à America que j’avais quelque part abandonnée pour passer du temps avec Leigh. Temps que finalement je passais avec aucune d’entre elle, et je me disais que c’était peut-être ça ma véritable nature : une solitaire. Malgré tout ce que m’avait appris ma sœur, il n’y avait aucun moment que j’avais autant savouré que lorsque j’étais seule… Comme dans cet entrepôt à canots où j’avais rencontré cette curieuse fille qui se prénommait Dakota. Encore un phénomène imprévisible du monde magique auquel j’appartenais désormais.
Je ne voulais pas m’attarder plus longtemps sur le chemin, et lorsque j’en vis la fin je finis par pousser un léger soupir de soulagement, qui s’étouffa aussitôt lorsque je vis la flamme. J’attendais perplexe face à cette flamme lorsqu’un groupe d’étudiant passa devant moi sans même me remarquer. Ils s’approchaient, et pouf. Disparurent. Je crois que dans ces cas-là il ne fallait pas se poser trop de questions et faire comme tout le monde. J’hésitais à m’approcher de la flamme et finalement je m’abstenais. Si je voulais faire peur à Collins c’était ici qu’il fallait que je m’arrête.
Je trouvais un endroit pour me cacher et j’attendais de nombreuses minutes jusqu’à ce que le reste de mon groupe finisse par me rattraper. Lorsque j’entendis la voix de Leigh se perdre dans l’écho, je décidais de surgir de l’ombre pour faire peur à mon tour.
- Haha ! M’exclamais-je triomphante. Pour la suite il suffit de toucher la flamme je crois.



Edit Domnhaill :

cc; 5 Chocogrenouilles : Si vous postez dans la 3ème étape
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event Halloween : 3ème Etape Ven 31 Oct - 1:00


❝Event Haloween 3ème partie❞

Je ne doutais pas que la plupart des gens me trouvaient étrange, pour le simple fait que je n’imaginais personne de saint d’esprit être dans une école de sorcellerie lorsqu’il détestait la magie. Mais je n’avais rien de quelqu’un de sain d’esprit, là-dessus tous les psychologues étaient d’accord. J’étais un enfant renfermé, incapable de réellement établir de contacts sociaux avec les autres ; Quand quelques choses me dérangeaient je m’enfermais dans ma chambre et je coloriais mes partitions. En tant que synesthète je vivais avec l’étrange capacité de voir les sons, et peut-être que je n’étais pas la personne la plus qualifier pour juger quoi que ce soit mais je devais admettre : cet endroit était vraiment étrange. Glauque en fait, et même si je n’étais pas forcément effrayé je n’étais pas non plus tout à fait serein.
- On doit entrer. C'est super sombre... si seulement on avait nos baguettes... tu crois qu'ils auraient pu mettre un truc flippant dedans ? 
- Il n’y a rien d’effrayant à découvrir la réalité. Je m’arrêtais légèrement pensif pendant une fraction de seconde. Juste le temps de réfléchir à ma propre réaction lorsque j’avais découvert la magie et autant être franc je n’avais pas été très content. Parfois elle n’est simplement pas agréable. Je n’aime pas les baguettes de toute façon.

J’avançais, mais en voyant qu’elle ne semblait pas avancer par elle-même, je me plantais pour me retourner et voir ce qui était en train de se passer pour qu’elle n’avance pas.
- T'a la trouille Collins ? Étrange venant de toi. Zoé nous avait rattrapés et parlait à America. Je n’étais pas vraiment fait pour comprendre ce qui était en train de se passer mais j’étais à peu près certain que cela n’était pas vraiment sympathique. Je ne savais pas non plus si elle avait vraiment « la trouille » comme disait Zoé, mais s’il y avait bien une chose qu’elle ne manquait pas s’était bien une attitude. Sinon elle ne m’aurait pas frappé tout à l’heure.
- Pas du tout. J'avais simplement un peu mal aux pieds alors avant de nous lancer sur une autre route tout aussi longue que jusqu'à présent on fais une pause. Et toi ? T'a la frousse ?
- Ho ! Oui c'est logique. Tu es très jolie d’ailleurs ! Bon et bien.. je vais continuer.
Cette conversation ne me concernait absolument pas, et j’étais bien content que personne ne m’ait demandé de la rejoindre. Je ne vois pas ce que j’aurais pu apporter avec ma contribution, légèrement plus de charisme peut-être et encore cela n’était pas certain. Maman m’avait toujours expliqué qu’il valait mieux laisser les gens régler leurs problèmes par eux même et ne pas se mêler des affaires des autres, alors j’attendais silencieusement que les deux apparentes antagonistes se séparent avant de continuer ma route avec America.
- Merci. De n'avoir pas dit que depuis le début je flippe pour un rien... Je n'aimerais pas passer pour une...faible. Tu vois ? Bon. Continuons. Visiblement, le passage s'éclaire. Je m’éclaircissait la gorge face à sa remarque tout en continuant ma marche avec elle. Elle était gentille mais dans mon esprit cela n’était pas vraiment commen ça que cela s’était déroulé dans mon esprit et il fallait absolument que je clarifie la situation.

- Je ne m’en étais pas rendu compte en fait. Mais elle a raison tu sais, tu es très jolie dans ta robe.
- Ensemble ? A contre-coeur je hochais la tête en signe d'acquiescement… Cette idée était mauvaise je le sentais. Le feu était censé brûler et les brûlures n’était pas agréables  Ce qui se passait à la place était carrément étrange, et alors que je me sentais comme aspirer par une espèce de vortex je sentais des mains étrangères se crisper sur mon corps.



Edit Domnhaill :

cc; 5 Chocogrenouilles : Si vous postez dans la 3ème étape
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elève de 3ème année

Elève de 3ème année
hhhh
✧ Messages : 340
✧ Feat. : Natalie Portman
✧ Chocogrenouille(s) : 1692

MessageSujet: Re: Event Halloween : 3ème Etape Ven 31 Oct - 1:37

J’étais partagée entre la contrariété des événements qui ne se déroulaient pas exactement comme je l’avais imaginé – et puis c’était dur, étant donné que je n’avais jamais participé à Halloween avant ce soir – et c’était loin de la vision que j’en avais, c’est à dire quand tout coulait dans mon sens, sauf qu’en ce moment c’était plutôt l’inverse, alors qu’il y avait plein d’obstacles pour nous arrêter dans notre course. De mauvaise foi, ce que je voulais c’était me stopper net dans mon élan, mais si je faisais ça, je ne pouvais pas savoir ce qu’il allait se passer ensuite et j’en avais très envie. Du coup, je ne savais pas vraiment sur quel pied danser et ce n’était pas pour arranger mon état qui était passé progressivement à de la bonne humeur à un comportement plus capricieux, parce que c’est toujours mieux de voir les autres se dépêtrer de situations, que de se dépêtrer soit même d’une situation. Cela devenait trop long, et lorsque cela devenait trop long, ça jouait avec ma patience.

- Un pot de bonbon ? L’ironie naissante de Liam à mes côtés, ce n’était pas pour l’adoucir, et ce n’était pas non plus la réponse que j’attendais, et le pire, c’était ce que nous le savions tous les deux et qu’il aurait eu mieux fait de s’abstenir.

- Ouais ben j’espère hein, répliquai-je sur le même ton, toujours en laissant traîner mes plumes de paon derrière moi.

Ce n’était pas terminé, ce n’était même que le début j’avais l’impression, lorsque nous nous retrouvâmes devant la gadoue qui jonchait le sol. Impossible de pouvoir y échapper, et tandis que j’étais en train de me plaindre, je restais figée devant cette dernière, en espérant que quelque chose se fasse et que quelqu’un trouve la solution à ma place. L’agacement m’empêchait de réfléchir et je ne voulais pas vraiment me forcer non plus. Liam ajouta que c’était la fête qui voulait ça, que ce n’était pas fait pour être amusant à la base en la citant seulement de son nom et je choisis de ne pas répondre cette fois ci parce qu’il ne semblait pas du tout partager mes préoccupations, Marlon non plus et je me sentais tout à coup bien seule au milieu des deux me confirmant bien à quel point j’étais impuissante. Je fis pivoter ma main dans celle de Liam pour qu’il me la lâche, même s’il l’avait resserré juste avant, parce que puisque je ne pouvais pas traverser cette flaque, et bien, j’allais la contourner, et dans cette exercice, il devenait plus une entrave. Mais en vérité c’était plutôt le signe silencieux que je rompais notre alliance, un peu vexée du manque d’attention que je réclamais, ainsi que de l’aide, et qu’au lieu de le clamer haut et fort, je préférais le lui faire comprendre par le geste, refusant d’admettre la susceptibilité dans mon comportement.

J’attrapai les plumes qui composaient le bas de la jupe de mon costume et repérai tant bien que mal dans le noir les surfaces plus sèches sur lesquelles jouer les funambules afin de passer de l’autre côté. Agile, je sautai sur une première plateforme, à ma droite.

- Et quelqu’un s’est fait frapper là. Je relevai les yeux un instant, là où indiquait Liam, sentant un sentiment d’inquiétude s’emparer de moi.

- C’est peut être juste son maquillage, suggérai-je, parce que c’était le meilleur moyen que j’avais afin de m’en convaincre. Mes yeux se revissèrent ensuite sur le sol pour faire une nouvelle enjambée. Je vis de petites éclaboussures devant moi, mais impossible de voir dans la nuit si j’avais été touchée également. Je finis en faisant un dernier saut dans de l’herbe un peu humide à cause de la fraîcheur du soir, et me redressai, non mécontente de l’exercice de gymnastique que j’avais effectué.

D’autres travers m’attendaient toutefois, comme les crampes qui étaient en train de parcourir mon estomac. Fait que je me sentais obligée de partager, et désir que je voulais satisfaire le plus vite possible, je défiais les deux garçons d’oser me contredire.

- On est bientôt arrivé j’ai l’impression, regardez ! Il y a un passage.


C’était Liam qui une fois de plus ne m’avait pas prise en compte, et il y avait même mon ventre pour me le rappeler et me le confirmer, comme si ce n’était pas important… Et moi je ne pensais plus qu’à ça, au repas qui nous attendait probablement, à cette faim qui n’était devenue qu’une idée fixe, et je pris donc une fois de plus la remarque mal, comme si mon exclamation n’avait été que la brise du vent qui nous avait interrompu dans notre progression. Boudeuse, je ne répondis pas et me mis en marche en silence, bien décidée à ne pas décrocher le moindre mot puisque c’était comme ça et que personne n’en avait à faire de ce que je ressentais, ni n’avait la moindre compassion à mon égard. Ainsi je traversais l’antre sombre, pas franchement très rassurée, mais préférant laisser planer mon orgueil que ma crainte tout autour de moi et même si j’étais aux côtés de mes deux amis, j’étais un peu à l’écart quand même er renforçai cet état de fait en croisant mes bras sur ma poitrine. J’espérais juste très fort ne pas me faire attaquer dans l’ombre, parce que je ne voulais pas avoir à me cacher derrière Liam ou Marlon et révéler ainsi que je n’en menais pas plus large que ça. Je les laissais faire la conversation s’ils le voulaient, mais l’ambiance avait encore changé, plus tendue. Pour éviter de trop m’en rendre compte, je me concentrai sur chaque détail du décor à la place à la recherche d’un indice. Finalement il se dressa fièrement, et plus qu’imposant devant nous.

- J’imagine qu’on doit aller rejoindre la citrouille qui a pris un coup de chaud, commentai-je l’air narquois, ne m’attendant pas de tout façon à être contredite.

- Haha !

Je lâchai un cri cette fois tout en reculant de frayeur et comme j’avais un ou deux pas d’avance sur les garçons, je tapai contre le torse de l’un d’entre eux. J’avais fermé les paupières, et lorsque je les rouvris, je reconnus Mony, qui avait mis ses menaces à exécution, et si ça l’amusait, c’était bien la seule.

- Gagné, dis-je simplement, en la raillant un peu, préférant ne pas trop montrer qu’elle avait visé dans le mille et alimenter le fait qu’elle nous avait bien eu.

Je pris une profonde inspiration, et expirai pour laisser évacuer tout ça. J’étais en train de lire le mot écrit à côté de l’immense citrouille lorsque le petit chaperon rouge poursuivit :

- Pour la suite il suffit de toucher la flamme je crois.

Mon regard se perdit dans le feu qui était en train de danser face à moi et qui confirmait qu’il avait l’air plus que bien chaud parce qu’il venait chatouiller chaque partie de ma peau à l’air libre.

- Tu crois, ou tu es sûre ?
Préférais-je vérifier, parce que si elle n’avait pas l’air de douter, ce n’était pas tout à fait mon cas. Tu traverses avec moi ? De toute façon, pour passer nous n’avions pas le choix et je décidais de m’en remettre à ma logique qu’il ne pourrait rien nous arriver si c’était de l’œuvre des professeurs, et encouragée par Harmony qui comptait le faire de toute façon. Et bien sûr, j’allais la suivre.

Je passai mon bras autour du sien, tout en ayant le même mouvement vers l’avant qu’elle. Au moment où je m’attendis à ce que je pousse un nouveau hurlement, mais de douleur cette fois à cause de brûlure, ce fut comme si on tirait mes intestins de mes entrailles à la place, coupant tout son qui aurait éventuellement pu m’échapper de la bouche. Les flammes tout autour avaient disparu. En fait, je ne voyais plus rien et comme mes yeux me brûlaient, je préférais les fermer, attendant seulement que le mouvement sans fin dans lequel nous étions prises s’arrête.
Edit Domnhaill :

cc; 5 Chocogrenouilles : Si vous postez dans la 3ème étape

_________________
I fall in love with details
"La vie comme un sorbet au citron : agréable, sucrée et acide, mais au final ça reste une glace." Liam Collins
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elève de 3ème année

Elève de 3ème année
Liam Collins
✧ Messages : 51
✧ Chocogrenouille(s) : 1389

MessageSujet: Re: Event Halloween : 3ème Etape Ven 31 Oct - 2:02

Je ne me remettais presque jamais en cause, et c’était généralement parce qu’il n’y avait généralement pas de raisons pour que je le fasse. Je ne faisais jamais rien de grave, c’était ma marque de fabrique je restais toujours dans les rangs en espérant que l’on ne se rende pas trop compte que je n’avais toujours pas rendu trois devoirs de métamorphoses au professeur Grant, que je n’avais toujours pas exécuté un expeliarmus face au professeur McFly, et que je ne comprenais strictement rien aux sortilèges farfelues que nous apprenaient Soe.

J’étais généralement trop docile pour faire un pas de travers et c’était à ma propre surprise que j’avais usé de sarcasme pour répondre à meilleure amie. Pour ce que j’étais capable de comprendre cela ne lui avait pas plu, et lorsque nous nous retrouvions face à ce début de marécage que nous devions traverser, elle m’avait lâché la main.

La perte de contact avec Leigh était quelque chose de plus compliqué à supporter que je ne le pensais, quelque part j’avais l’impression de perdre mon point de repère dans la nuit qui ne se faisait visiblement pas plus éclairante. Feignant l’indifférence, j’estimais le nombre de bond nécessaire à traverser cette flaque et j’arrivais assez vite au chiffre quatre. Je prenais mon élan, et hop en quatre bond j’arrivais de l’autre côté pendant que Leigh contournait l’obstacle. Peut-être aurais-je dû faire de même, mais c’était une perte de temps et je ne voulais vraiment pas avoir à m’éterniser ici.

A l’intérieur de la caverne, tout le monde était silencieux. Je m’en voulais d’avoir transmis de mauvaises vibrations, et je me rongeais les ongles en pénétrant le passage qui voulait à peu près tout sauf être rassurant. J’avais l’impression de pénétrer dans la cachette secrète d’un quelconque mage noir et d’après les histoires que j’avais pu lire cela ne se terminait jamais très bien.

Je prenais de longues inspirations pour éviter que la panique emporte le meilleur de moi-même, et je continuais de progresser à l’intérieur du tunnel en luttant contre ma claustrophobie qui avait de plus en plus de mal à être ignorée.
« J’imagine qu’on doit aller rejoindre la citrouille qui a pris un coup de chaud » Je ne savais pas trop quoi répondre à ces allégations. En fait je crois que j’en avais assez fait pour cette nuit. Parler quand j’avais peur ne me réussissait pas et je n’avais pas envie d’envenimer la situation qui ne m’apparaissait pas aussi joyeuse que ce que l’on avait essayé de me faire croire pour me convaincre à participer à cette fête.
« HAHA ! » Austin sortait de l’ombre, et dans un élan de frayeur je tentais de faire écran devant Leigh pour éviter qu’il ne lui arrive quoi que ce soit. Pourquoi ? Je n’en avais aucune idée. Je ne réfléchissais pas, du moins plus très clairement depuis que cette fameuse nuit d’Halloween avait commencé. Tout ce que je voulais c’était d’oublié ma propre existence près d’un chocolat chaud et que l’on ne me parle plus jamais de déguisement et surtout de cette fichue fête. Harmony avait réussi à nous effrayer, et le cri qu’avait lâché mon amie en était la preuve.
« Gagné » Admit la rouge et or alors que je restais figé comme un rat qui rencontrait une couleuvre. Austin était l’antéchrist à mes yeux et rien ne pouvais pardonner ce qu’elle venait de faire. Mais elle changea assez rapidement de sujet pour nous donner les dernières instructions de l’épreuve.
« Pour la suite il suffit de toucher la flamme je crois. » Je secouais la tête… Toucher la flamme ? Etait-elle complètement toqué ou alors ? Je ne voulais pas passer en premier, mais elle semblait volontaire pour le faire alors peut-être n’y avait-il vraiment rien à craindre.
« Tu crois, ou tu es sûre ? Tu traverses avec moi ?» Pourquoi devait-elle faire preuve de bon sens lorsqu’elle était avec elle. Je fulminais silencieusement pendant que Marlon m’observait avec un regard amusé. Je ne voulais rien lui dire, alors une fois que les deux filles s’évaporaient dans les flammes je lui fis un signe pour lui indiquer que c’était à notre tout.

La peur je l’avais complètement oublié au moment où je m’étais rendu compte que ces flammes n’étaient pas de simples flammes, mais bien un portoloin particulièrement bien élaboré. Pour une fois mon ascendance de sorcier me donnait un avantage. Lorsque je portais la main au niveau de la flamme je savais déjà ce qui allait m’arriver et je m’accrochais bien à Marlon pour éviter que le tourni ne finisse par me donner réellement l’envie de vomir.

Edit Domnhaill :

cc; 5 Chocogrenouilles : Si vous postez dans la 3ème étape

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Directrice de Serpentard et Professeur de Botanique

Directrice de Serpentard et Professeur de Botanique
S. Avalon Domhnaill
✧ Messages : 690
✧ Feat. : Ashley Greene
✧ Chocogrenouille(s) : 1202

MessageSujet: Re: Event Halloween : 3ème Etape Dim 2 Nov - 22:03

SUJET CLOS !!

Félicitation à :

Shayna Duncan - 15 chocogrenouilles
Sebastian Hollens - 20 chocogrenouilles
Addison Addams - 5 chocogrenouilles
Kenneth MacAlister - 15 chocogrenouilles
Dakota Scott - 25 chocogrenouilles
Leigh Gallagher - 5 chocogrenouilles
Harmony Austin - 5 chocogrenouilles
Elias H. Coal - 5 chocogrenouilles
Chelsea Turner - 5 chocogrenouilles
America Collins - 5 chocogrenouilles
Liam Collins - 5 chocogrenouilles

_________________


because dragons are also reptiles   

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Event Halloween : 3ème Etape

Revenir en haut Aller en bas

Event Halloween : 3ème Etape

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Event Halloween : 3ème Etape
» Event Halloween : 1ère Etape
» EVENT: Halloween Wedding [public]
» Event Halloween : 2ème Etape
» Event Halloween • Trick or Treat
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miam Hibou :: Bibliotheque :: Miamhibou's Chronical :: Soirée d'Halloween 2014 !-