Partagez|

Event Halloween : 2ème Etape

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Directrice de Serpentard et Professeur de Botanique

Directrice de Serpentard et Professeur de Botanique
S. Avalon Domhnaill
✧ Messages : 690
✧ Feat. : Ashley Greene
✧ Chocogrenouille(s) : 1202

MessageSujet: Event Halloween : 2ème Etape Jeu 9 Oct - 0:22






Bienvenue dans la 2ème étape les enfants !




Rappel : Un panneau d'affichage vous indiquera de suivre les pas. Au bout de quelques minutes de réflexions à comprendre lesquels, des traces de pas fluorescentes au sol apparaitrons et vous guiderons. Vous ferez quelques pas à la lisière de la forêt mais sans jamais s'y aventurer. (Les professeurs ne vous laisseraient pas seuls face à une mort certaine voyons ! -enfin ça dépend lesquels-) vous passerez au travers du parc, tout en ayant l'impression que le chemin ne s’arrêtera jamais, mais quand vous désespérerez, les pas s’arrêteront enfin dans une partie très sombre du parc, un endroit que vous ne connaissiez pas, près du saule cogneur. Un froid intense vous gagne mais, après tout ce chemin, pourquoi renoncer maintenant?  





_________________


because dragons are also reptiles   

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elève de 7ème année

Elève de 7ème année
Shayna Duncan
✧ Messages : 78
✧ Feat. : Molly Quinn
✧ Chocogrenouille(s) : 1284

Feuille de personnage
✧ Cursus scolaire:
✧ Anecdote:
✧ Particularités:

MessageSujet: Re: Event Halloween : 2ème Etape Sam 11 Oct - 0:56

This Is Halloween Part 2
SHAYNA DUNCAN AND THE OTHERS



La Forêt Interdite est inquiétante d'avance, en plein jour, alors imaginez le soir....le Jour de l'Halloween, qui plus est. Je ne peux m'empêcher de regarder autour de moi, d'être sur mes gardes. Qu'est-ce que nous faisions à la lisière de la forêt? Allions-nous devoir y pénétrer? L'idée était à la fois terrifiante et excitante. Malheureusement, je comprends très vite que ce n'est pas le cas. J'aperçois la petite pancarte qui a été placer là à notre intention et je me penche pour la lire. Elle dit de suivre les pas. Mais j'ai beau regarder autour de moi, je n'en vois pas. C'est alors que je sens quelque chose s'accrocher à mon coude, au travers ma cape de velours noir que j'ai enfiler avant de sortir, question de me protéger du froid. Mon corps tout entier se crispe et je tourne la tête pour regarder derrière moi, constatant qu'une silhouette se tient tout juste dans mon dos. Mon cœur fait un bon dans ma poitrine et, avant même que je puisse faire quelque chose, la silhouette passe un bras autour de moi et m'attire vers lui. Je plonge mes yeux dans ceux de l'inconnu, cherchant à savoir qui se tient devant moi. Pendant un bref moment, j'espère que c'est un certain jeune homme en particulier, mais je me rends bien vite compte que, non, ce n'est pas lui. Une pointe de déception torture mon cœur, mais je la fais disparaître rapidement. Ne pas y penser. Pas ce soir. C'était une belle soirée et rien de pourrait la gâcher! L'inconnu rit doucement derrière son masque. Je reconnais tout de suite mon ami Kyle, malgré son déguisement du Fantôme de l'Opéra.

«Bonsoir, Milady.»

Le jeune homme incline légèrement le haut de son corps en guise de salut avant de se redresser. Avec un fou rire, je ramasse le bas de ma robe et je m'incline à mon tour comme il se doit. Lorsque je me redresse, Kyle à relever son masque, dévoilant son visage. Il a une expression espiègle qui me fait rire, il me fait penser à un gamin.

«Bonsoir, Milord.»

Mes lèvres s'étirent en un sourire alors que je le gratifie d'une légère tape sur l'épaule, le faisant rire davantage. Il remet son masque en place, alors que les lieux se vident tranquillement. Nous sommes finalement seuls, dernier retardataire du groupe qui nous avait suivit.

«Tu as bien failli me faire mourir d'une crise cardiaque!»

Je m'exclame sans pouvoir m'empêcher de rire à mon tour. Il hausse les épaules, les pupilles brillantes de malice.

«Et je vois que j'ai échoué.»

Rétorque-t-il avant de faire un geste derrière moi. Je suis donc son mouvement du regard pour apercevoir les fameuses traces de pas fluorescente. Mon sourire s'étire davantage et je me tourne de nouveau vers lui, tandis qu'il me tend son bras.

«Vous m'accompagner, Milady?»

«Avec plaisir.»

Je prends donc son bras avant de me diriger, Kyle à mes côtés, vers les pas. Celles-ci nous guident vers un endroit quelconque, restant à la lisière de la forêt. Le trajet me semble long, interminable. Où allons-nous comme ça? Je me tourne vers mon ami, les sourcils légèrement froncés.

«Tu ne devais pas venir accompagné?»

Il me regarde de biais, avec un nouveau haussement d'épaule. Oh, ça ne s'est pas bien passé, à ce que je vois.

«Elle n'est jamais venu. Soit elle est partie avec un autre, soit elle a décidé de ne pas venir, tout simplement. Et puis, c'est mieux comme ça, je me sentais mal de te laisser toute seule.»

Mon regard accroche le sien une fraction de seconde, avant qu'il ne détourne le regard à nouveau. C'est à mon tour de hausser les épaules et de me concentrer de nouveau sur le chemin indiqué par les pieds. Le silence s'installe entre nous, mais pas un silence horrible. En fait, c'est plutôt agréable. Je ne peux m'empêcher de jeter des regards autour de nous, tentant de voir où nous allons, et si nous arrivons bientôt. Malheureusement, je ne peux en tirer grand chose. Chose certaine, je ne reconnais pas l'endroit. Bien sur, dans la noirceur, c'est plutôt difficile de s'orienter. Finalement, au bout d'un très très long moment, nous arrivons à destination. J'entends le vent souffler dans les arbres, le craquement sonore du Saule Cogneur, et je frissonne, soudainement incertaine.

«Sommes-nous au bon endroit?»

Je chuchote ma question à mon compagnon, obligeant ce dernier à ce pencher vers moi pour m'entendre. Il garde le silence, regardant autour de lui avant de hausser les épaules.

«Je crois que oui.»

Rassurant, ça. Nous avons rejoint le petit groupe et, d'un rapide coup d’œil, je constate que j'ai perdu mes deux amies. Bah, tant pis!

«J'ai failli ne pas te reconnaître, gamine!»

s'exclame alors une voix, qui n'appartient pas à Kyle. Elle vient de quelque part sur ma gauche, mais j'ai beau regarder, je ne vois pas d'où ça vient. Je regarde mon ami de biais, qui hausse les épaules en cherchant du regard le propriétaire de la voix. Finalement, un couple vient se poster à ma gauche, le prince Charmant et sa Princesse. Je reconnais le prince, c'est Jace. Je soupir d'exaspération en roulant des yeux. Kyle me tient plus fermement par le bras, je crois même qu'il s'est rapproché un peu.

«Je ne peux pas en dire autant de toi, morveux.»

Jace lève le bras, visiblement dans l'intention d'ébouriffer mes cheveux, mais il se retient de justesse et se contente de tapoter mon épaule avec un clin d’œil. Je secoue la tête, esquissant néanmoins un petit sourire. Pas question de gâcher cette soirée. Le couple royal nous souhaite une bonne soirée avant de s'éclipser et, adressant un petit sourire malicieux à Kyle, je nous guide à la prochaine étape. Pas question de rebrousser chemin après ce long trajet!

FICHE PAR STILLNOTGINGER.


Edit Domhnaill :

cc; 5 Chocogrenouilles : Si vous postez dans la 2ème étape
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event Halloween : 2ème Etape Sam 11 Oct - 17:27

… La forêt interdite, sérieusement ?! Apparemment oui les organisateurs de leur petit ballade étaient sérieux, et bien qu’il n’ait nullement l’envie de se démonter auprès des autres en aucun cas Ron n’avait vraiment envie de s’y aventurer… Et sans baguette. Il commençait à la connaître cette fichue forêt mine de rien, et à chaque fois la conclusion avait été la même : si elle était interdite, ce n’était certainement pas pour rien. Ce furent ses premières pensées, bientôt dissipées par d’autres, plus rationnelles. On leur avait toujours en effet formellement déconseillé de s’y rendre, pour quel prétexte que ce soit – même si avec Harry et Hermione, il n’avait jamais vraiment respecté ça – il aurait été étonnant que même pour le soir d’Halloween les professeurs fassent une exception. Il y avait de la magie derrière tout ça, il y en avait toujours et ce fut sur cette dernière certitude qu’il s’engagea avec les autres. Bientôt on lui donna un coup de coude dans les côtes et il manqua presque de faire une réflexion désobligeante à l’auteur de cette collision, avant de croiser son regard qui lui montrait quelque chose au sol.

De la même manière que précédemment des empreintes de pas s’étaient formées dans la terre… a moins qu’elles n’aient toujours été là ? C’était néanmoins plus flagrant, parce qu’elles ressortaient bien dans la nuit, étant désormais phosphorescentes. Cela ressemblait, de la même manière que la musique qui s’était évaporée dans les feuilles d’arbres, une invitation à les suivre, ce que ne manquèrent pas de faire les jeunes. L’ambiance demeurait bon enfant, ce n’était pas des petit pas qui allaient effrayer nos grands gaillards quand même ! Le groupe qu’ils formaient ne tarda toutefois pas part se scinder en deux à cause d’un des étudiants qui s’était pris les pieds dans son costume et qui avait ralenti la plupart, parce qu’il demandait à être attendu, se dépêtrant tant bien que mal dans ses vêtements trop lourds. Harry avait continué son chemin pendant que Ron lui, essayer d’aider son ami tant bien que mal.

- Franchement la prochaine fois, déguise toi en Nick-Quasi-Sans-Tête, se sera plus simple
, grommela t-il, mais il n’écouta pas vraiment la réponse de son camarade qui lui disait que ça allait être un peu difficile d’être quasi sans tête, parce que même dans l’obscurité, il l’avait reconnu, même avec ces ailes dans le dos.

Hermione. Fallait-il que la confrontation tombe maintenant, alors que c’était la soirée d’Halloween, alors qu’il prévoyait juste de s’amuser un peu avec Harry et Aelys aussi, qui lui avait fait promettre de se retrouver à un moment où un autre ? C’était étrange, parce qu’il ne voyait absolument pas comment les choses auraient pu bien se passer étant donné leur relation qui s’était dégradée progressivement, mais de l’autre Hermione avait tout orchestré, il lui semblait, pour rendre les choses le moins dramatique possible, comme si de cette manière, elle ne lui laissait même pas l’opportunité de se mettre en colère, s’il en éprouvait l’envie cathartique. Il y avait quelques élèves avec elle pourtant vu l’attitude qu’elle avait, sans clairement chercher l’isolement, elle avait l’air en décalage avec le reste du groupe, qui n’avait pas l’air de se soucier le moins du monde de ses états d’âmes d’ailleurs.

Tous reprirent leur chemin en même temps dans la joie et la bonne humeur… cependant ce fut au tour de Ron à présent de ne plus vraiment se sentir en accord avec les autres, parce que cela revenait à se forcer maintenant qu’Hermione était dans les parages, cette Hermione qui l’avait elle même ignoré pendant des semaines et des semaines, qui l’avait évité peut être même, donc tout de suite, ça changeait un peu la donne. Il fut tenté de faire de même durant les premières minutes, essayant de prendre part au jeu qui était toujours en cours, mes les traces par terre qui les menaient on ne sait où n’avait plus tout à fait le même charme. Mais au fur et à mesure qu’il réfléchissait, l’agacement monta progressivement lui aussi : est-ce qu’il allait vraiment continuer de rentrer dans son jeu, elle qui n’avait répondu à aucune de ses lettres et restait stoïque alors qu’ils n’étaient qu’à quelques mètres l’un de l’autre, et que bon sang, ils avaient été amis pendant des années, avaient vécus des moments intenses, et bien plus que cela ? Est-ce que c’était vraiment ça qui était en train de se passer et qui ne ressemblaient sûrement pas à la Hermione et au Ron qu’ils avaient été ? Faire comme s’il ne l’a connaissait pas, comme si elle n’existait pas, pour lui, c’était impossible, au contraire, malgré les tensions, il trouvait cela bizarre et gênant, alors, au bout du compte, il termina par réussir à se placer entre elle et d’autres étudiants, à ses côtés.

- Tu es là, commenta t-il en guise de salut. Il voulait essayer de ne pas envenimer les choses, mais sa langue avait tendance a devenir très vite aigre dans ces moments là. Son ton était un peu tendu, comme s’il cherchait à se contenir. Ce qui était un peu le cas.

Pour autant, il lui suffisait de la regarder de biais pour l’observer plus en détails et il savait que ne plus rien ressentir pour elle lui était difficile. Malgré ses frustrations, le simple fait de la voir faisait une nouvelle fois tout basculer, et avait beau tout faire pour se convaincre que ça ne servait plus à rien de penser à elle à présent, parce que ce n’était pas réciproque, tout était en train de revenir comme un boomrang, comme si ce qu’il avait gardé bien au chaud jusqu’à maintenant et enterré avait choisi ce moment pour venir faire un petit coucou inopportun. Le temps des explications allait venir, c’était obligé, mais en attendant, il ajouta :

- Tu les as fabriqué toi même ces ailes ? Ca va bien avec le reste. Le reste aussi… tout va bien avec tout, conclut-il en s’emmêlant les pinceaux et se maudissant aussi de ne pas vraiment savoir sur quel pied danser.

Mais d’un autre côté c’était loin d’être évident, parce qu’il avait tout fait pour se persuader que si Hermione cherchait tant que ça à lui faire de la peine en sortant avec son meilleur ami, en se faisant passer pour morte et en inventant des mensonges à tout va… Il avait bien conscience que ça ne pouvait pas durer, parce que c’était un comportement qu’il réfutait clairement mais sa simple présence lui embrumait l’esprit, comme si toutes les idées claires qu’il s’étaient fait à son sujet, ces derniers temps, étaient dans le flou, ne se valaient plus et n’avaient également plus lieu d’être. C’était à se demander s’il n’y avait pas un charme particulier qui se dégageait autour d’elle un peu à la manière de Fleur, vélane, lorsqu’elle évoluait voluptueusement dans la chaumière aux coquillages. Ou alors est-ce que c’était Hermione qui l’avait ensorcelé pour prévenir toute dispute ? Il ne voulait pas perdre son objectif de vu, mais il y avait fort à parier que ça n’allait pas du tout se passer comme dans ses pensées, lorsqu’il lui sommait des éclaircissements tout en se mettant en colère.

Ce n’était pas dit qu’il ne s’énerve pas. Mais pour le moment il la complimentait sur son costume. Chaque chose en son temps.
Edit Domhnaill :

cc; 5 Chocogrenouilles : Si vous postez dans la 2ème étape
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event Halloween : 2ème Etape Sam 11 Oct - 17:45

Happy Halloween!
Tricks or Treats? Part Two




Le chemin pour me rendre jusqu’ici avait été plutôt sinueux et inégale.  Bien sûr, je pouvais mettre la faute sur mon costume qui réduisait mon agilité naturel, le chemin qui était mal éclairer ou tout simplement, mon impotence légendaire. Peu importe, l’important était que maintenant, je me tenais face à la forêt interdite. J’étais littéralement figer sur place a regarder de gauche a droite en balançant ma tête pour que je puisse voir a travers les trous. Décidément, j’avais eu de meilleures idées dans ma vie. L’an prochain, j’aurais la tête libre de tout mouvement au risque de m’en prendre plein la tronche. Après tout, dans la vie, il fallait savoir prendre des risques. Un frisson me remonta le long de la colonne vertébrale quand j’entendis le cri d’une chauvesouris. Je fermai les yeux pendant un moment, immobile en espérant avoir passer inaperçu. Voilà la confirmation que j’étais bel et bien une poule mouillée. En résumé, en cas d’attaque quelconque, je serais sans doute le premier a aller me cacher. Tant pis pour les autres, j’allais sauver ma peau avant toue chose. D’accord, je n’avais jamais été confronté à ce genre de situation et peut-être, je disais bien peut-être, que les choses seraient totalement différentes. J’aurais peut-être plus de courage que je ne le crois. Je restai là un moment à regarder les autres passés devant moi. Une petite voix dans ma tête, toujours la même, me signifia qu’il était préférable de rester avec le groupe. Les chances de survie se voyaient donc augmenter. Dans un élan du cœur, j’emboitai le pas aux inconnus maintenant devant moi en gardant une certaine distance respectable. Après tout, je ne voulais que savoir qu’il y avait des gens proches au cas d’un éventuel accident. On n’ait jamais assez prudent.

En moins de cinq petites minutes de trajet, je m’étais pris plusieurs branches dans les dents et quelques racines sur les chevilles. Heureusement pour moi, j’avais un sens de l’équilibre hors du commun. J’émis un petit rire intérieur en repensant au moment où j’avais enfilé mon costume. Bref! Les organisateurs du trajet n’avaient rien à se reprocher. J’étais l’unique fautif : j’aurais tout simplement dû rester sur le dit trajet. Maintenant, je ne pouvais plus reculer. J’avais déjà un bout de chemin de fait et peut-être que la fin se dessinerait à la fin de cette étape. Il serait totalement ridicule de faire demi-tour aussi près du but ultime. J’allais devoir prendre tout mon courage pour continuer. Une petite bulle apparue alors dans mon esprit. Le trajet avait sans doute été créé par les enseignants et ils ne mettraient jamais notre vie en danger pour seulement s’amuser. Je ne croyais pas qu’ils soient aussi sadiques. Bon d’accord, j’avais peut-être des doutes sur celle qui donnait le cours de botanique mais pour les autres, j’avais l’esprit en paix. Plus je pensais à cette plante verte, plus j’avais des frisons. En fait, j’étais certain qu’elle avait bon cœur seulement, elle devait bien le cacher. Dans tout les cas, je l’admirais. J’aurais aimé avoir son aplomb. Perdu, l’esprit quelque par avec miss Domhnaill, j’avais dévier de ma route. Je laissai un : « Hey merde! » s’échapper de ma bouche avant de regarder de gauche à droite pour voir l’étendu de mon égarement. J’osai les épaules en me disant qu’il me suffisait simplement de faire demi-tour et de revenir sur mes pas. J’allais bien finir par entendre des voix et je n’aurais qu’à les suivre.

J’ignore d’où pouvait provenir le cris qui s’échappa de ma bouche, mais une chose était certaine, mon cœur s’était fait la malle. Je pouvais ressentir mon pouls s’affoler à un rythme effréné. Devant moi, une jeune fille costumer en poupée se tenait droite comme une flèche alors qu’elle me regardait étrangement. Son regard presque transparent fixer sur moi me fit déglutir. Heureusement qu’elle ne pouvait pas voir ma propre tête sinon, l’orgueil aurait rejoins le cœur. J’avais totalement horreur de ces poupées de chiffons. En fait, depuis le visionnement du film moldu Chucky, je les avais tout bonnement en horreur toutes autant qu’elles sont. Elle devait être chanceuse que je n’eu rien dans les mains. Autrement, je crois qu’elle l’aurait reçu en plein visage avant de voir un panda courir dans les bois comme un lapin. Elle s’esclaffa de rire avant de faire elle-même demi-tour et de retourner sur le chemin. Je savais même pas pourquoi elle m’avait suivit et encore moins pourquoi elle avait décidé de me faire peur. En même temps, je doutais de vouloir une réponse. Avec prudence, je la suivis tant bien que mal, guettant le moindre bruit. Après tout, elle devait bien savoir comment rejoindre les autres. Maintenant, tout me rendait totalement nerveux et je voulais sortir de cet endroit le plus rapidement possible. Dire que je risquais ma vie uniquement pour avoir des friandises et me remplir l’estomac. La vie est trop courte et rien ne la vaut! Enfin bref! Je doutais maintenant de ma participation au prochain chemin de la peur. Pour le prochain, j’allais tout simplement rester assis dans un fauteuil à écouter un petit film de peur sans risque.

Je failli embrasser la route lorsque je remis les pieds sur celle-ci. Je crois même avoir prit un Zorro dans mes bras tellement j’étais heureux de revoir des gens. Bien sûr, il s’était dégagé avec une drôle de tête, mais je m’en moquais bien. Je repris donc le chemin d’un pas léger et heureux, balançant mon pompom dans tous les sens. La joie avait dû m’aveugler car je me pris une branche d’arbre en pleine tête de panda. Le coup avait été assez fort pour me faire tomber au sol et du même coup, faire rouler ma tête de peluche plus loin de mon corps. Je ne su comment décrire mon expression facial sur le moment. Sans doute, était-elle blasée. J’abattis durement mon poing sur le sol avant d’échapper un soupir de découragement. « Et voilà que je perds la boule! » répliquais-je platement a voix haute. Je me redressai sur mes deux jambes avant de passer une patte sur mon pelage. Je n’avais qu’une envie, donner un coup de pied mémorable dans ma tête de peluche. Après une profonde inspiration, je récupérai ma tête avant d’ajouter platement : « C’est certain, j’aime me faire tronçonner la tête par une branche! ». Je repris ma tête d’un geste vif avant de la remettre à sa place en bougonnant dans ma barbe. Recollant ma tête, je me remis en marche pour terminer cette étape de la forêt interdite. J’avais vu suffisamment d’arbres proches pour le restant de la soirée. J’ouvris grand les yeux lorsque je franchis les quelques mètres qui me séparaient de la fin. Du moins, j’avais espéré qu’il s’agissait de la fin. Je piétinai sur place comme un enfant avant de donner un coup de pieds dans un caillou qui n’avait rien demander à personne. Arbre de malheur! Je posai mes pattes sur le sommet de mon crâne duveteux avant de les laissés glisser devant mes yeux. « Mais j’en ai marre! » fis-je tout bonnement avant de reprendre le pas. Je voulais rentrer et oublier cette soirée qui, entre nous, n’avait rien de très amusante. J’allais craquer, je pouvais le sentir et je savais qu’il n’en faudrait que très peu pour que tout éclate. Quand faut y aller… Faut y aller. J’espérais seulement que la fin allait en valoir la peine.


code by Silver Lungs


Edit Domhnaill :

cc; 5 Chocogrenouilles : Si vous postez dans la 2ème étape
10 Chocogrenouilles : Si vous intégrer dans votre rp : "J'aime me faire tronçonner"
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event Halloween : 2ème Etape Sam 11 Oct - 19:32

Event Halloween : 2ème étape

"Le timide a peur avant le danger, le lâche au milieu du danger, le courageux après le danger." - Jean-Paul Richter
Addison et sa bande de copains se trouvent en face de la Forêt Interdite. Il faut bien se l'avouer, les étudiants sont rassurés que les violons se soient arrêtés. Presque entassés les uns sur les autres, ils remarquent un écriteau qui indique qu'il faut suivre les pas.
Les pas...!? Répète Addison, perplexe.
Les jeunes gens s'entre-regardent, septiques: il faut qu'ils suivent les traces de pas, mais il n'y a rien. Les violons les ont-ils vraiment rendu tarés ou est-ce que se sont les prof' qui essayent de leur faire une très mauvaise blague? Dans tous les cas, se n'est pas drôle du tout et de très mauvais goût.
Et là, alors qu'ils en étaient à se demander se qui allait se passer ensuite, elles apparurent, les traces fluorescentes.
Oû est-ce qu'elles nous emmène? Demande quelqu'un.
Aucune idée. Répond Addison.
 On les suit?
On a pas fait tout ce chemin pour se dégonfler maintenant. Rétorque le jeune à la double nationalité en commençant à suivre les traces de pas.
L'étudient en première année de Médicomagie est bientôt imité par ses camarades.
Le chemin est long, très long, trop long. Les étudiants n'en voient pas le bout, ils le trouvent interminable. Dans la noirceur de la nuit, ils ne voient que les ombres flippantes des arbres et n'entendent que le bruit de leurs pas, quelques murmurent des autres élèves et ils sursautent en entendant un battement d'aile et le hululement d'une chouette - si ce n'est pas un hibou - qui part à la chasse. Il arrive parfois que quelqu'un marche sur le pied d'un camarade ou qu'une main soit serrée trop fort. L'angoisse, peut-être... La peur de se qu'il y a plus loin et de ne pas voir le bout de ce satané chemin qui n'en finit pas, sûrement...
Addison se ferait bien une petite crise d’asthme, comme il sait bien le faire, lorsqu'il flippe trop, mais il n'a aucune envie d'inquiéter ses amis et de leur pourrir leur soirée parce qu'il aura fini la sienne à l'infirmerie alors qu'eux seront à la fête. Il s'assure qu'il a bien glissé son inhalateur d'asthme dans les plis de son vêtement.
Et soudain, alors qu'ils n'y croyaient plus, qu'Addison en était presque crispé comme jamais il ne l'avait été depuis l'attaque contre l'école du Seigneur des Ténèbres, les traces de pas s'arrêtèrent aussi subitement qu'elles étaient arrivées.
Ouf!
Soupir de soulagement, encore une fois!
Comme d'autres élèves de l'école, la petite bande d'Addison se retrouve devant le Saule Cogneur. Ils y trouvent un panneau lugubre qui leur souhaite à tous la bienvenue.
Le couloir, sous l'arbre, n'a pas l'air très bien éclairé, vu de là où ils sont.
Pas de quoi beaucoup les rassurer.
Pas de quoi, non plus, de leur donner envie d'y entrer.   
Crédits: Faramir, avec l'aide des cursus codage de Never Utopia



Edit Domhnaill :

cc; 5 Chocogrenouilles : Si vous postez dans la 2ème étape


Dernière édition par Addison Addams le Mer 15 Oct - 16:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Etudiant en 2ème Année

Etudiant en 2ème Année
H. Granger
✧ Messages : 25
✧ Feat. : Emma Watson
✧ Chocogrenouille(s) : 1282

MessageSujet: Re: Event Halloween : 2ème Etape Dim 12 Oct - 23:43

Je n’avais jamais été capable de penser comme les autres. J’arrivais à les comprendre, mais jamais mes conclusions ne les rejoignaient et si c’était une bénédiction, un signe distinctif, il s’agissait aussi de ma plus grande malédiction. En décalage, je l’étais. Le groupe au sein duquel j’avais réussi à m’insérer ne m’apportait que la vague satisfaction d’appartenir à quelque chose lorsqu’en réalité je ne pouvais pas être plus éloignée de leur état d’esprit qu’en cet instant précis. Ils étaient tous d’humeurs frivoles et guillerettes, moi je ne pouvais pas m’empêcher de songer à toutes ces choses auxquels je n’avais pas forcément envie de penser.
La musique s’était arrêtée pour être remplacé par des traces de pas luminescentes qui brillaient dans la nuit. Il en fallait bien plus pour arrêter un groupe d’étudiant déterminé à faire la fête et tout autour de moi les conversations allaient bon train. J’essayais de me concentrer tant que je pouvais sur les traces au niveau du sol. Mon avis sur la forêt interdite était mitigé, autant je savais qu’elle pouvait renfermer énormément de danger surtout pour des personnes non-averti, autant je l’avais tellement fréquenté qu’elle ne me faisait ni chaud, ni froid. Il y avait bien un certains nombres de créatures à qui je n’accorderais probablement jamais la moindre confiance, mais je savais aussi qu’elles obéissaient seulement à un ordre qui était différent de celui que l’on pouvait trouver à l’extérieur de la forêt. De toute façon je me disais bien que des charmes de protections devaient avoir été mis en place pour l’évènement. Après le coma de la jeune Fredrikson, personne ne voulait en plus avoir à rajouter un autre corps à la collection.
Je me laissais guider par mes propres pas, suivant instinctivement la même route que tout le monde. Finalement notre groupe rattrapa celui de Harry, et par la même celui de Ron. Le cadre était néanmoins bien choisi pour une rencontre pacifique, mais l’idée ne m’enchantait guère. Je devais faire des efforts, ne serait-ce parce que nous étions en public et puis parce que quelque part je savais que c’était quelque chose que je devais faire d’une façon ou d’une autre. J’essayais de ne pas trop regarder dans sa direction, et j’essayais de garder aussi bien que possible un calme apparent lorsque tout était en train d’exploser à l’intérieur.  Cela semblait tellement artificiel de le savoir à mes côtés, et pourtant il y avait toujours ce côté naturel qui venait avec l’habitude. Ron avait toujours été à mes côtés c’était un fait, et il l’aurait probablement toujours été si je n’avais pas mis un terme à notre relation.
« Tu es là. » à part Harry, Ron était la seule personne sur cette planète capable de me faire rentrer dans cette bulle à l’intérieur de laquelle plus rien n’existait à part nous deux. Le problème ne venait pas du fait que je détestais Ron, mais que je ne l’aimais tout simplement pas assez, pas assez par rapport à lui. Tout chez lui ne cessait de me rappeler pourquoi je ne tenais pas à me retrouver proche de lui. Il me faisait penser, rêver même. Il me donnait envie d’y croire, de m’oublier à ses côtés. Même son petit ton pincé alors qu’il venait m’adresser la parole me donner envie d’en avoir quelque chose à faire. Mais je ne voulais pas, plus, pourtant j’étais bien forcée.
« Toi aussi. » Je ne savais plus quoi dire d’autre. Que j’étais désolée ? Cela ne servirait à rien. Le mal était fait et je devais vivre avec les conséquences. Je n’avais pas été honnête… Je ne l’ai jamais vraiment été. Qui aurait pu-pensé que réaliser une potion de polynectar a douze ans était plus facile que de s’adresser à son meilleur ami quelques années plus tard ? J’étais heureuse d’être à ses côtés mais je ne pouvais pas chasser toute la culpabilité que je ressentais lorsque j’étais à ses côtés. Aujourd’hui encore, le regard du rouquin qui me détaillait me donnait envie de croire que les choses pouvaient peut être s’arranger. Seulement il n’y avait pas que lui, il y avait aussi tout ce qui entourait cette histoire. Mes désirs inavoués, des choses que je n’arrivais pas à pardonner ou à me pardonner. Mais cela n’était ni le moment ni l’heure. « Je sais que ce sera difficile à le croire, mais tu m’as manqué. » Je n’avais pas envie de dire quoi que ce soit d’autre. C’était ce que j’avais sur le cœur et tout ce que je pouvais rajouter n’aurait été que de vaines justifications qui n’auraient probablement fait que jeter de l’huile sur le feu.
« Tu les as fabriqué toi-même ces ailes ? Ca va bien avec le reste. Le reste aussi… tout va bien avec tout.» Je continuais à avancer droit devant moi, suivant plus le groupe que les marques désormais. Je n’ai jamais vraiment d’où ils tenaient ça… Ron, comme Harry. Cette espèce de gentillesse innée qui les distinguait des autres. Quoi qu’il arrive ils se montraient l’un comme l’autre spontané. Cela me faisait sourire… Combien de temps s’étaient-ils passé sans que je ne m’exaspère sur le tempérament de Ron ? Trop longtemps pour en parler. A ses yeux je devais être quelqu’un de terrible… Non. A mes yeux j’étais quelqu’un de terrible. Son compliment m’allait droit au cœur, mais je n’avais pas l’impression de le mériter.
« Merci. Mais tu sais… Tu n’as pas besoin de… » Au-delà du besoin, il n’avait pas à le faire. J’étais la fautive, la responsable de toutes ces tensions. Cela aurait été tellement plus simple s’il avait pu me dire d’emblée qu’il me détestait et qu’il ne voulait plus rien avoir à faire avec moi. Mais Ron ne me ferait jamais ça. « Je ne suis pas une bonne personne. » Quelques larmes se mirent à couler d’elle-même sur mes joues sèches. Je dus retirer un de mes gants pour les effacer du revers de la main. J’essayais de rester discrète et heureusement que personne ne se retournait pour nous regarder. Je le regardais droit dans les yeux sans trouver quoi que ce soit à rajouter à ce que je venais de dire. Un demi-sourire venait étirer mes lèvres.
« Regarde le saule cogneur. » M’exclamais-je en espérant dévier la conversation vers quelque chose de plus guilleret. « Tu te souviens lorsque Sirius t’as traîné là-bas ? J’ai crue devenir folle.»

Edit Domhnaill :

cc; 5 Chocogrenouilles : Si vous postez dans la 2ème étape
15 Chocogrenouilles : Si vous pleurer durant le chemin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Etudiant en 1er Année

Etudiant en 1er Année
Kenneth MacAlister
✧ Réputation : Le « Charmeur de Serpents »
Chef du club de musique
✧ Messages : 100
✧ Feat. : Colton Haynes
✧ Chocogrenouille(s) : 1542

Feuille de personnage
✧ Cursus scolaire:
✧ Anecdote:
✧ Particularités:

MessageSujet: Re: Event Halloween : 2ème Etape Mer 15 Oct - 6:37






Event Halloween Second Step
Kenneth MacAlister
La Forêt Interdite. Elle se dressait là, devant nous, sombre et imposante dans la nuit de Halloween. On se dirigeait tout droit vers elle, c'est là que nous guidait le violon, dans nos têtes. Arrivé à proximité de la forêt, Damon s'arrêta, et j'en fis de même. Juste devant avait été installer une pancarte, à l'attention des participants. Ça parlait de pas, qui nous guiderait jusqu'à la prochaine étape. Des pas? Carl arqua les sourcils, incertain.

«Des pas? Il n'y a pas de....»

Commença Carl, avant de s'arrêter brusquement, alors que Drake levait la main pour lui intimer de se taire. Comme toujours, Drake ne se laisse pas démonter par les obstacles qu'on nous avait imposer. Il était inébranlable. Je l'admirais pour ça, même si je m'en approchais moi-même. Depuis la mort de Gabe, j'avais indéniablement changé, pour devenir à l'image de Damon, sans d'abord le connaître. Je crois que c'est pour ça que je fais maintenant parti de son....groupe. Bref. Carl me jeta un petit regard inquiet et je lui fis un signe sec de la tête, voulant dire tu te tais et tu le laisse faire. Il comprit le message et, légèrement en retrait, il attendit. Je posai mon regard sur Damon, qui ne nous portait aucune attention, observant de ses yeux perçants le sol. Rapidement, des traces de pas fluorescentes apparaissent devant nous, nous montrant le chemin jusqu'à la prochaine étape. Comme si, d'un seul regard, le jeune homme avait fait apparaître les pas. Drake tourna son regard vers moi et me fit un signe de la tête, sans ouvrir la bouche, en direction des pas. Suivant son pas, je m'exécutai donc et le suivit tranquillement, sans pouvoir m'empêcher de me demander quel plan il avait pour moi. Carl nous suivait, en silence, les mains enfoncés dans les poches de son interminable manteau. La nuit était silencieuse, on entendait à peine les bruits de la forêt, alors qu'on la longeait. Je vis du coin de l'oeil Damon jeter un coup d'oeil au ciel couvert d'étoile et un sourire mesquin étira ses lèvres. Ça devait être l'heure, j'imagine. De quoi, je ne le savait pas encore, mais je sentais que je n'allais pas tarder à le découvrir. Comme de fait, un cri strident perça la nuit, non loin devant nous. Un autre suivit peu après et l'écho de rires fut porter jusqu'à moi par le vent. Damon me jeta un regard en coin avant de regarder derrière son épaule, au moment où d'autre cris résonnèrent dans l'air. J'entendis des bruissements d'étoffes et des pas, assourdit dans l'herbe, alors que des silhouettes couraient dans tout les sens, à quelques mètres derrière nous. Le silence reprit possession du parc pendant un long moment, alors que nous poursuivions notre chemin, qui sembla durer un éternité. Arriverions-nous bientôt? J'avais la désagréable impression qu'on se moquait vraiment de nous avec ce trajet à la con. Je n'étais pas patient d'avance, alors imaginez l'enfer que j'endurais! J'espèrais que la suite en vaudrait au moins la peine!

Au bout d'un moment, Drake s'arrêta de nouveau et se tourna vers moi. Je m'arrêtai donc à mon tour et lui retourna son regard, attendant ses instructions. Comme toujours, elles furent silencieuses; il me montra un buisson, qui annonçait le commencement de la forêt. Avec un hochement de tête, je m'éclipsai en douceur, me fondant dans la noirceur, avant de m'étendre à plat ventre au sol, dans le buisson. Une petite ouverture me permettait de voir les passant, du moins leur pieds. Parfait! Je tendis la main, sans la sortir des herbes, me préparant pour mon coup. L'attente fut longue et pénible, je commençais à avoir le corps engourdi, à force d'être ainsi immobile. Finalement, des voix emplirent l'air et j'entendis le bruit caractéristique d'un petit groupe s'approcher de ma position. Je retins ma respiration et, lorsque le groupe fut assez près de ma cachette, j'émis un grognement puissant et sauvage, pas du tout humain, qui fit vibrer ma poitrine. J'entendis vaguement quelqu'un dire «Tu as entendu ça?» et un «C'était quoi ça?» alors qu'un petit cri me répondit en écho,  le groupe s'était arrêter pile devant moi. J'en profitai aussi et attrapa la cheville qui se trouvait tout près, tirant d'un sec. La silhouette s'effondra au sol dans un cri terrifié, un hurlement de pur terreur. Les deux autres qui accompagnaient la fillette détalèrent comme des lapins, alors que ma pauvre victime, en pleure, tentait de ramper au sol. Question de prolonger mon plaisir, je repris possession de la cheville et tirai le corps vers moi, le cri perçant de la jeune fille perçant mes tympans. Je me relevai rapidement et, longeant la forêt, je ne sortis de ma cachette que quelques mètres plus loin, le cœur sur le point d'exploser dans ma poitrine. Je rattrapai rapidement Damon et Carl, qui marchaient lentement. Ce dernier se tourna vers moi, les yeux exorbités.

«Seigneur, mec, d'où tu sors un cri pareil?!»

S'exclama-t-il. Je haussai les épaules avec un sourire malicieux, reprenant ma place à la gauche de Damon. Ce dernier me gratifia d'un sourire diabolique, le regard pétillant. Il s'amusait bien.

«Excellent, Mac. J'ai vraiment cru qu'elle allait mourir de peur.»

Fit-il en riant. Je hochai la tête en retour. La pauvre, elle n'était pas prête de s'en remettre! Je crois que je l'ai terrorisé à vie. Mais bon, tant pis. Moi, je m'étais bien éclater. Mon regard embrassa l'horizon, tentant de voir jusqu'où menait les traces, en vain, bien sur. Avec tout le chemin que nous avions parcouru, j'aurais cru que nous serions bientôt arrivé....Mais non. Derrière moi, j'entendais l'écho de rires, de bruits plus étrange les uns des autres, accompagné de cris et de jurons. Tout le monde ne réussissait pas leur mission. Encore heureux qu'ils pouvaient se reprendre avec les autres. Dommage pour les autres membres du groupe, qui n'étaient certainement pas près d'entrer dans la fête. Drake leur avait probablement ordonné de faire peur à tout les élèves....ils seraient donc peut-être les derniers arrivés à la fête. Drake se tourna vers Carl et, d'un signe, renvoya le jeune homme, qui porta la main à son dos pour sortir une énorme machette....fausse, bien sur, mais à l'allure très réaliste. Il la fit tournoyer habilement devant lui, pour s'habituer, probablement, avant de détaler pour revenir un peu sur nos pas et se cacher. C'était maintenant à son tour. J'étais désormais seul avec Damon. Le silence perdura un petit moment, avant qu'il ne prenne par le bras pour me tirer un peu à l'écart.

«Prêt pour le clou du spectacle, mon ami?»

Fit-il, la voix rauque d'excitation. Décidément, il avait planifier quelque chose d'extra. Je hochai la tête, accordant une importance énorme à chacun de ses mouvements. Il sorti un petit sac de sa poche et y plongea la main. À la profondeur qu'elle avait, je devinais sans mal que c'était un sac sans fond. Sortant la langue en fermant un œil, Damon fouilla dans son sac jusqu'à en sortir.....Euh. Comment....? Je restai estomaqué par l'intelligence du jeune homme qui se dressait devant moi, triomphal et fier. Dans sa main, il tenait une tête par les cheveux. Oui, oui, vous m'avez bien lu, une tête! Il se pencha pour se fondre dans l'obscurité et j'en fis de même, alors qu'un petit groupe s'approchait de nous. Damon avait tout planifié; il avait ciblé d'avance ses cibles pour mettre à exécution son plan diabolique. Comme un joueur de bowling, il fit rouler la tête au sol, juste devant le trio, qui s'immobilisa instantanément. L'une des filles se pencha pour ramasser l'objet et le retourner. D'où nous nous tenions, nous fûmes témoin de l'expression qui s'empara du groupe, complètement terrifié. La tête, que la jeune femme tenait entre ses mains, retomba lourdement au sol, alors qu'un cri épouvantable s'échappa de sa gorge, les yeux grands et le visage blanc. J'imagine, à la réaction des autres, que la tête était celle d'une amie. Le trio s'était mit à hurler et sanglotait, au bord de l'évanouissement. Bien entendu, la tête n'en était pas vraiment une. Enfin, si, mais pas celle de l'adolescente dont elle avait le visage. Elle s'avérait être en réalité une tête de sanglier, auquel Damon avait probablement fait boire une potion de polymorphe, ou quelque chose du genre. Cela créait donc l'illusion que l'amie du cher trio avait été décapité. L'effet était tout simplement magnifique. Damon éclata d'un grand rire et sortit de sa cachette, moi sur ses talons. Le trio lorgna vers nous des yeux rouges et terrifié, hurlant au démon, en déguerpissant rapidement. Damon, plier en deux, ne cessait de rire. Il avait vraiment un esprit dérangé, celui-là, et ses coups étaient plus que tordu....J'adorais cela! Damon passa son bras autour de mes épaules, essuyant les larmes qui coulaient de ses yeux, reprenant le chemin vers la prochaine étape.

«Wow! C'était fantastique! Tu à été génial sur ce coup-là!»

M'exclamais-je, encore étourdi par l'intelligence du plan. Il fallait être complètement malade pour penser à un coup pareil. En fait, il n'y avait que Damon pour penser à ça. Drake me jeta un regard mesquin, il était complètement ivre de plaisir. Il me gratifia d'une petite tape sur la poitrine avant de se redresser, fourrant ses mains dans ses poches. Son expression cruel et sauvage réapparut sur son visage alors que nous avancions, seuls, dans le noir. Au bout d'une dizaine de minute, les pas s'arrêtèrent près du Saule Cogneur.


© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart





_______________
EDIT Bastian:
5 Chocogrenouilles : Si vous postez dans la 2ème étape
20 Chocogrenouilles : Si vous faites pleurer quelqu'un durant le chemin parce que vous l'avez volontairement effrayer pour vous amusez parce que vous aimez être sadique.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event Halloween : 2ème Etape Sam 18 Oct - 17:07

Je fronçai les sourcils aux aguets, en proie à mes frustrations – j’étais pourtant persuadée que celui qui jouait de la musique était tout près, en vérité, ça avait été comme s’il était à mes côtés avant que la mélodie ne se stoppe sans prévenir. Figée, j’attendais, je patientais… Evidemment je ne ratais pas le sinistre craquement reconnaissable entre tous lorsque l’ont marche sur branche morte, tombée sur le sol, je n’étais pas seule ici, j’en étais persuadée, d’autant plus que n’importe qui pouvait se cacher dans les fourrées, même aux abords de la forêt interdite… Je me dirigeais aussitôt vers la source du son, avant d’être de nouveau incitée à laisser ma concentration se focaliser ailleurs, vers les tâches qui se coloraient dans la nuit par exemple. Des empreintes grossièrement taillées et difficilement identifiables. De très mauvais goût. 9a ne sembla pas déranger mes camarades plus que cela néanmoins dont un petit groupe de trois était arrivé à ma hauteur et qui me porta tout sourires et pleines de plaisanteries sur cette nouvelle étape. J’avais compris qu’il y avait des sortes de paliers à franchir dès l’instant où les traces s’étaient formées, mais combien exactement ? L’agresseur de Cordelia était-il lui aussi un participant ou alors est-ce qu’il était tapi dans l’ombre, guettant sa prochaine proie… ?

Je n’en démordais pas, il était ici, c’était certain et la tâche m’étais juste un peu plus complexe parce que j’ignorais tout de son apparence, mais j’avais bon espoir de trouver  des indices. En attendant, j’étais toujours sous couverture et me prêtais au jeu de rester en compagnie des autres élèves. Les discussions allaient bon train.

- Est-ce que vous pensez que les professeurs seront là ce soir ?

- Et déguisés ?

- Soe n’a pas besoin de costume, on pense déjà qu’elle est élève en Septième année ! Domhnaill fait le dragon H24… Quoi qu’il arrive le charme de McFly sera reconnaissable même si elle porte un sac poubelle !  Pareil pour Grahams, c’est pas vraiment comme si on pouvait le louper…

J’écoutais d’une oreille distraite cette fois ci, cherchant le moment opportun pour faire une intervention à mon tour. Jackson en savant fou par ex…

J’avais beau avoir les yeux rivés sur le sol, la chute fut inévitable, mon imposant costume me masquant partiellement la vue. Je laissai un cri de surprise s’échapper de ma bouche alors que je tombais à la renverse – je ne pouvais rien faire si ce n’est attendre et être la victime de ma chute. L’avantage fut que le pot de fleur que je portais au niveau des hanches amortit le choc, mais tout ça ne m’empêcha pas de voir trente six pétales parce que ma tête avait quand même tapé le sol et je fermai plusieurs secondes les yeux, alors que je sentais des mains, des bras et des pieds s’activer autour de moi pour m’aider à me remettre d’applomb.

- Est-ce que ça va, tu ne t’es pas fait trop mal ?

- Je crois que c’est bon, dis-je le souffle néanmoins coupé, et tant bien que mal je passai une main sous mes yeux pour effacer les larmes de douleur qui avait pris naissance au coin de mes yeux sans que je ne les contrôle.

Je reniflai et battis des paupières, un peu abasourdie, et je hochai la tête, pour dire que tour allait bien. Les pas incrustés dans la terre de dissipèrent progressivement et je relevai à présent lentement le nez sur ce qui se dressait devant moi : le saule cogneur reconnaissable entre tous.

_______________
EDIT Bastian:
5 Chocogrenouilles : Si vous postez dans la 2ème étape
15 Chocogrenouilles : Si vous pleurer durant le chemin
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event Halloween : 2ème Etape Jeu 23 Oct - 20:38


Event Halloween
2 ème étape..

 




La musique venait donc de s'arrêter nous laissant à la lisière de la forêt interdite. Regardant autour je remarqua qu'il n'y avait plus que moi et Carla qui me suivait, les autres élèves avait disparut. Surement étaient-il déjà tous arrivés à la fête d'Halloween, en tout cas en ce qui me concerne je n'aimais pas les devinettes et ce petit jeu commençait à m’exaspérer. Je fis quelques pas en arrière en faisant craquer quelques branches sous mes pieds avant de m'asseoir par terre afin de réfléchir à la raison pour laquelle nos chers professeurs nous ont-ils fait venir jusqu'à la lisière de la forêt interdite pour finir par ne plus donner aucun indice.

Quant à Carla elle continuait d'avancer le long des arbres qui montraient l'entrée de la grande forêt avant de s'arrêter net. Je fronça les sourcils avant de me demander ce qu'elle pouvait bien faire face à ces arbres. On dirait qu'elle scrute quelque chose dans la forêt et je décida d'aller la rejoindre.

- Carla, dis-je en m'approchant. Qu'est-ce que tu...

Je m'interromps alors qu'un panneau d'affichage se tenait la debout devant nous avec une simple inscription écrite en lettre couleur de sang " Suivez les pas". Je m'approcha alors pour l'examiner un peu plus.

- Qu'est-ce que c'est Chels ?

- Un panneau d'affichage ou il est inscrit ''Suivez les pas".

Carla soupira alors que je posa la main sur le panneau pour voir si il était bien réel ou si c'était encore une invention de nos chers professeurs pour nous faire tourner en rond.

- Merci, je ne suis pas stupide, j'avais remarqué Chels !

Je ne prêta pas attention à sa remarque préférant continuer d'examiner le panneau.

- Encore faut-il maintenant savoir que quels pas ils parlent sur ce panneau...

J'entends alors Carla s'éloigner un peu et continua de ne prêter attention à elle, quand soudain elle finit par m'interpeller en criant.

- Ils parlent surement de ces pas la !


Je me retourna alors et vit une longue lignée de pas fluorescent se dresser devant elle. Je resta bouche bée tout en les fixant. Je ne sais pas ou ils vont nous mener, mais j'en ai rien à faire il est hors de question que je reste ici une minute de plus. Je passa alors devant Carla et prit la tête du chemin suivant les traces de pas fluorescentes sur le sol. J'avance d'un pas assuré et rapide, en même temps je cherche toujours le moyen de fuir Carla dans son costume ridicule de momie.

Nous avançâmes de plus en plus à travers le parc alors qu'il commençait à se faire de plus en plus tard. Il est difficile de voir dans le noir, à part les traces de pas fluorescente il m'est impossible de me diriger. Cela devait bien faire quinze minutes que nous étions entrain de marcher et je commençais à en avoir marre. J'avais l'impression que cela ne nous mènera à rien, ni nul part. Je décida alors de m'arrêter une nouvelle fois et de m'asseoir sur le sol. Carla fit comme moi. Le temps commence à se rafraichir, maintenant que j'avais pris le temps de m'arrêter je sentais mon cœur battre dans ma poitrine tellement j'avais pressé le pas jusqu'ici. Pourtant j'avais l'impression d'être nul part, je regarda alors les quelques pas fluorescent qui se dirigeaient sur ma droite, que faire ? Je me releva alors et repris mon chemin suivant ces traces de pas. Carla me suivit, au point ou j'en suis il faut que je continu.

Mon costume:
 




Edit Domhnaill :

cc; 5 Chocogrenouilles : Si vous postez dans la 2ème étape
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elève de 3ème année

Elève de 3ème année
hhhh
✧ Messages : 340
✧ Feat. : Natalie Portman
✧ Chocogrenouille(s) : 1692

MessageSujet: Re: Event Halloween : 2ème Etape Ven 24 Oct - 21:05

- On peut aussi faire demi-tour si quelqu’un a trop peur hein…

Pas question de faire demi tour, pas question non plus d’admettre que je n’étais pas forcément super rassurée, mais comme j’arrêtais pas de me rappeler dans ma têt qu’il ne pouvait strictement rien nous arriver, parce que c’était organisé par l’école, ça passait un peu mieux.

- Il va falloir suivre les traces de pas là. Mony avait tendance à ne pas trop se formaliser de ce genre de remarques, et je regardais avec une plus grande attention moi aussi les empreintes de pas qui s’étaient formées dans la terre.

- Bon bah d’accord, on continue ? Je regardais Marlon un instant, avant de tirer un peu Liam par la main que je tenais toujours.

A la lisière de la forêt, j’avais l’impression qu’il y avait une bestiole qui allait nous sauter dessus à chaque seconde, mais elles passaient et les animaux sauvages ne venaient pas nous attaquer. En même temps comme la forêt était interdite, je me demandais ce qu’il y avait de si mystérieux, à l’intérieur, même si je pouvais assez facilement me l’imaginer, évidemment. J’attendais le commentaire de Marlon qui je sentais, n’étais pas loin, parce qu’il n’allait pas pouvoir s’empêcher de dire qu’il avait entendu qu’il y avait des dragons dans la forêt et qu’il allait même partir à la recherche de l’un d’entre eux pour le chevaucher.

Mais à la place ce fut Harmony qui une fois de plus, répliqua :

- Ne prend pas peur lorsque je te sauterais dessus.

Mony parlait à Liam mais je pris presque la remarque pour moi, et lui répondis sur le petit ton de la provocation :

- T’en fais pas pour ça, c’est plutôt toi qui devrait t ‘inquiéter en fait tu sais ! lui révélai-je malicieusement, mais Mony s’était déjà volatilisée, et moi j’étais au taquet de la voir tenter de nous effrayer au moindre instant, et je ne voulais surtout pas me laisser avoir. On va voir si on arrive avant Harmony au bout du chemin ! dis-je à Liam et Marlon, plus intéressée désormais par l’idée d’arriver avant mon amie que par l’épreuve en elle même.

Je me mis en marche, essayant de voir le bout de la route, mais dans l’obscurité c’était totalement impossible. Je commençais peu à peu à perdre la notion du temps. Combien de temps cela faisait-il que nous marchions ? En plus il commençait à faire un peu froid, et je n’étais pas très bien. Je frottai mon bras de ma main libre, tout en cherchant également un peu de chaleur au contact que j’avais avec Liam.

- Qu’est-ce qu’il y a au bout à votre avis ?
J’en ai un peu marre de marcher depuis tout à l’heure pour des prunes là. J’étais un peu plus ronchon, et je ne le cachais pas trop. Je me tortillais parce que mon déguisement de paon me chatouillait un peu. En face de nous il y avait tout à coup une grosse flaque de boue. Je m’arrêtais devant, toujours un peu grognon, mon esprit étant monopolisé sur trop de choses à la fois, Harmony qui n’avait pas réapparu, l’étape qui n’en finissait pas et c’était énervant de ne pas savoir où on allait, et maintenant, cette flaque de boue. Maintenant je vais salir tout mon costume, j’ai pas envie ! m’exclamai-je laissant ressortir le côté un petit peu précieux qu’il y avait en moi, surtout lorsque j’étais bien apprêtée comme ce soir. Pourquoi est-ce qu’on sait pas où ça mène, c’est même pas drôle…

J’essayais tant bien que mal de scruter l’horizon. J’étais désorientée, il n’y avait que les traces dans la terre pour tenter vainement de nous aider… à moins que ce ne soit l’inverse ? Je poussais un soupir, espérant que la solution vienne toute seule d’elle même… Allez, allez ! Pourquoi est-ce qu’elle ne venait pas ?

- Ca fait longtemps qu’on a pas vu Mony quand même…
Je lançai un coup d’œil un peu plus sérieux à Liam. Je n’osais pas dire que j’espérais qu’il ne lui était arrivé rien de sérieux, mais je n’en pensais pas moins.

Je laissai un nouveau silence s’installer, mais ça ne dura qu’un bref instant. Mon esprit s’éparpillait de plus en plus, refusant de rester calme et posé.

- J’ai faim. J’avais faim, et quand j’avais faim il n’y avait à peu près que ça qui comptait et si les personnes qui étaient avec moi ne voyait pas l’urgence de la situation comme je la voyais moi, ça me rendait encore plus irritable, parce que l’envie de manger, c’était juste quelque chose qu’on ne pouvait pas contrôler et tant qu’elle n’était pas satisfaite, impossible de passer à autre chose. Je n’aimais pas qu’on me fasse attendre de façon générale parce que si je voulais quelque chose, un bon plat consistant ce n’était pas pour attendre une heure ensuite, n’ayant pour mérite que de rendre le calvaire un peu plus désagréable.

Affamée et terrassée par une flaque d’eau, voilà précisément où nous en étions – où j’en étais plus précisément.

Edit Domhnaill :

cc; 5 Chocogrenouilles : Si vous postez dans la 2ème étape

_________________
I fall in love with details
"La vie comme un sorbet au citron : agréable, sucrée et acide, mais au final ça reste une glace." Liam Collins
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elève de 4ème année

Elève de 4ème année
America Collins
✧ Messages : 162
✧ Chocogrenouille(s) : 1397

Feuille de personnage
✧ Cursus scolaire:
✧ Anecdote:
✧ Particularités:

MessageSujet: Re: Event Halloween : 2ème Etape Mar 28 Oct - 4:46








Nous arrivions devant un panneau au bord de la forêt. Je dis nous, parce que j'avais récupéré au passage Elias, un garçon de ma classe. Nous n'étions pas spécialement amis, mais puisque nous étions tout deux seuls ce soit, autant ne plus l'être ! Il était un peu étrange, mais pas au point d'être fuis. A vrai dire, ce que je n'aimais pas chez lui, ou plus exactement, ce que je ne comprenais pas, c'était son dégoût de la magie. Il détestait la magie et tout ce qui s'y reliais. Bizarre hein ? Ce type l'était un peu mais il avait quelque chose d'assez amusant. Rien qu'en le regardant d'ailleurs ! Quand tout le monde portait des costumes effrayant, ridicules ou sublime, lui n'en portait pas, ou presque pas ! Qu'est-ce qu'il n'avait pas comprit dans : « porter un costume » ? Je n'en savais rien, mais intérieurement je riais alors qu'il marchait d'un pas serein à mes côtés.

Suivre des pas. Quels pas ? Je regardais autours de moi et je le regardais lui. Nous regardions. Nous nous regardions. Puis nous regardions à nouveau le sol et l'idée de mon tromper ne m'effleurant pas l'esprit je me disais qu'il y avait du avoir un bug dans le sort du professeur. « J'en ai marre. Ils sont où les pas ? » Comme si un être céleste m'avait entendu, elles apparurent enfin. Pas trop tôt. Nous suivions alors les pas, et je n'avais qu'une peur : c'était qu'un piège s'abattent sur nous, comme pour nous dire « suivre les traces ou se protéger ? » surtout qu'il y avait dans notre école des types assez tordu pour faire des blagues vaseuses de ce type. Mais non. Ou en tout cas, aucune mauvaises vannes ne nous avaient atteintent. Nous marchions. Encore et encore. Elles s'étaient perdu les traces de pas ou quoi ? C'était ça le truc de halloween ? Nous faire visiter le parc de poudlard ? Super l'ambiance ! Et qu'est-ce que j'avais mal aux pieds... et mes escarpins s'enfonçaient dans la terre ! Décidément je m'aimais pas cette soirée... « tu crois qu'on est bientôt arrivé ? »

Ma question sonnaient comme une prière, un dernier espoir. Je m'accrochais à son bras, un peu fatigué de marcher encore et encore. Puis je m'arrêtais, l'obligeant à stopper également le pas. « Attends... c'est pas la direction du saule cogneur ? Après la forêt interdite ils nous envoient sur le saule ? » Je le regardais presque choquée. C'était complètement... bref. Puisqu'il voulait continuer je le suivais, un peu comme une enfant fragile c'est vrai mais nous étions seuls et j'étais certaine qu'il ne s'était même pas rendu compte que la fille forte et sûre d'elle que je m'acharnais à montrer était en réalité aussi courageuse qu'une brindille.




- Namco -


Edit Domhnaill :

cc; 5 Chocogrenouilles : Si vous postez dans la 2ème étape

_________________
America Collins
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event Halloween : 2ème Etape Mer 29 Oct - 22:47


Event Haloween 2ème partie

J’étais partie seule, sans attendre que le reste des personnes que je devais accompagner me suive ou non. J’avais donné les directives, et comme souvent dans ces cas-là je me plongeais la tête la première vers le danger. Je sentais que mon départ dans les bois et mon déguisement ne faisait que me rapprocher assez ironiquement du personnage que j’étais sensé incarné, mais cela n’était pas ça qui allait m’inquiéter. Le danger, même fictif avait quelque chose de fascinant, en me plongeant entre les arbres de la forêt je ne pouvais que me rappeler d’une nuit un peu trop similaire qui s’était gravé dans mon esprit. Cette nuit-là j’avais découvert deux choses : on peut faire confiance qu’à soit même et que j’étais une sorcière.
Il n’y avait personne autour de moi, et je continuais de suivre aveuglément ces traces de pas. C’était évident, un exercice, suivez la consigne et vous vous rendrez bien compte de ce qu’il y a au bout. Je n’avais pas peur, cela ne servait à rien de toute façon. Je tournais sur moi-même, virevoltant même, lorsque quelque chose venait de sauter devant moi. J’étais incapable de déterminer ce que c’était, mais il portait un masque de chien, et alors que j’entendais chaque pulsation sanguine au niveau de ma tempe pendant que mon cœur s’engageait dans un solo de batterie, sans réfléchir je frappais droit devant moi. Un coup de poing sur le museau, bim.

- Qu’est-ce qu’il t’arrive tu es complètement tarée ? Ça fait mal ! Bien sûr que ça faisait mal, moi-même mon poignet souffrait légèrement alors que je collais ce dernier contre ma poitrine en me penchant légèrement pour étouffer un râle de douleur. Je ne voulais vraiment pas faire de scène, mais je n’étais pas peu fière de mon coup. Une bonne droite, ça défoulait toujours quand elle était correctement exécutée.
- Si jamais tu comptes faire peur attends toi à avoir des répercussions. Je m’approchais pour voir que quelques larmes avait coulé sur le visage du garçon qui avait retiré son masque partiellement détruit par l’impact de mon coup. Je souriais un peu sadiquement peut-être, mais il l’avait bien cherché. Je n’aime pas les chiens, ils m’ont toujours rendue un peu nerveuse.
Je reprenais ma marche comme si rien ne s’était passé. Après tout il ne s’était rien passé. Juste une nouvelle rencontre avec un nouveau chien. Tout cela était étrangement familier, et déjà la mélodie harmonieuse et flippante de la première épreuve me semblait déjà loin.
Finalement j’arrivais près de ce fameux saule cogneur qu’il fallait éviter au risque de se faire blesser par une de ses branches. Les traces de pas finirent par dévier vers un passage à l’allure inquiétante. Je sais que j’aurais probablement dû attendre Leigh, Liam et Marlon par principe, mais beaucoup trop intriguée je voulais continuer ma route.




Edit Domhnaill :

cc; 5 Chocogrenouilles : Si vous postez dans la 2ème étape
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event Halloween : 2ème Etape Jeu 30 Oct - 4:51


❝Event Haloween 2ème partie❞

Alors je l’ai accompagné. Cela n’était pas dans mon idée première surtout après qu’elle m’ait frappé en plein torse, je ne pouvais pas cacher quelques réticences à me promener aux côtés de ce qui apparaissait clairement comme un danger public, mais ce n’était pas comme si je croulais sous la compagnie quoi qu’il arrive. Habituellement je la fuyais même, mais aujourd’hui, pour cette occasion bien précise j’étais bien décider à aller à l’encontre de mon instinct de survie qui me commandait de faire demi-tour sur le champs et de retourner dans ma chambre et passer ma nuit Halloween comme toutes les autres nuits.
Je n’avais pas peur, mais mon visage se crispait légèrement alors que nous posions nos premiers pas dans la forêt interdite, qui devrait être renommée sur le champs vu que nous la pénétrions avec la bénédiction de nos professeurs qui représentaient au sein de l’école l’autorité locale. Non seulement j’étais perturbé par cette action qui en elle-même devrait être sanctionné, mais en plus la musique qui avait emplit mes oreilles s’était évanoui. C’était frustrant.

- J’en ai marre ils sont où les pas ? America semblait étonnamment intéresser par ces traces de pas lorsque moi j’entrevoyais une certaine facilité à seulement suivre les marques des gens qui nous avaient précédés dans la tâche. Je veux dire nous n’étions pas les seuls à nous diriger vers cette fête, forcément quelqu’un y était arrivé avant nous sinon elle aurait été un véritable fiasco. Mais comme elle semblait vraiment tenir à ses traces de pas, je me mettais moi aussi à les chercher.
- Habituellement on les trouve au niveau mais avec la magie elles pourraient être n’importe où vraiment. J’essayais de masquer mon dédain pour ce qui était une insulte aux lois universelles qui régissaient l’univers à mes yeux en haussant les épaules de manière détaché. Finalement, les pas luminescents furent trouvés et nous indiquaient la route à suivre.

- Tu crois qu’on est bientôt arrivé ? Arrivé ou pas, j’en avais marre de toutes ces branches qui venaient essayer de me fouetter le corps.
- Cela n’a pas d’importance ce que je crois, regarde on sort de la forêt. J’aime bien le jaune, c’est une couleur tranquillisante. De bons souvenirs. Je continuais d’avancer en écartant les derniers branchages sur le chemin en sifflotant. Le Do était une note sympathique, assez imposante et toujours très coloré. J’avançais sans peur, parce que c’était émotionnellement trop complexe pour moi. Dans ma vie il n’y avait que deux types de choses : des choses que j’aimais, et des choses que je n’aimais pas. Je n’aimais pas la magie, mais j’aimais beaucoup le jaune de la robe d’America, ou alors ses yeux bleus.

- Attends... c'est pas la direction du saule cogneur ? Après la forêt interdite ils nous envoient sur le saule ? Penser au Saule cogneur en cet instant précis était quelque chose que je n’aimais pas. Un arbre ne devrait pas faire ce que celui la faisait, c’était contre-nature. Je me fichais de savoir si oui ou non nous étions dans le monde magique de Narnia, les arbres ne devraient ni avoir la conscience, ni même la capacité de mettre de gifler ceux qui tentent de s’approcher. Je grimaçais avant de tourner la tête en direction de la Serdaigle.
- Oui, je sais, je déteste cet arbre moi aussi. L’énergie qu’il consomme est bien supérieure à celle qu’il récupère de façon naturelle. Beaucoup trop magique pour moi.





Edit Domhnaill :

cc; 5 Chocogrenouilles : Si vous postez dans la 2ème étape
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elève de 3ème année

Elève de 3ème année
Liam Collins
✧ Messages : 51
✧ Chocogrenouille(s) : 1389

MessageSujet: Re: Event Halloween : 2ème Etape Ven 31 Oct - 1:12

« Il va falloir suivre les traces de pas là. » J’avais un sentiment de déjà-vu. Un terrain de quidditch, deux personnes qui tenaient absolument à faire la course sur un balais volant et plus tard un arbre. Je ne voulais pas être l’oiseau de mauvais augure mais tout cela ne m’inspirait pas confiance, et même si j’étais forcé de suivre le même rythme que les autres je ne pouvais pas prétendre être particulièrement heureux de la suite que semblait prendre les évènements.

« Bien entendu. » Soufflais-je en un murmure que seul Leigh pouvait entendre. Suivre des traces de pas c’était bien la dernière des activités que je voulais entreprendre après le concerto des enfers que nous venions d’expérimenter. Il n’y avait strictement personne d’autre qui avait envie de faire demi-tour avec moi ? Je tournais la tête vers Leigh qui s’était tourné vers Marlon. Non, je ne trouverais pas de messie en elle aujourd’hui.
« Bon bah d’accord, on continue ? » Elle me tirait en avant, et je me laissais faire. Le monde était vraiment fou autour de moi. Harmony s’était retournée une nouvelle fois pour me héler :
« Ne prend pas peur lorsque je te sauterais dessus. » J’avais déjà envie de trembler comme une feuille morte. Elle savait aussi bien que moi que je n’aimais pas du tout ce genre de situation et elle s’en riait. Je voulais trouver un truc à répondre, mais la bouche entrouverte tout ce que je laissais filtrer c’était de l’air.
« T’en fais pas pour ça, c’est plutôt toi qui devrait t ‘inquiéter en fait tu sais ! On va voir si on arrive avant Harmony au bout du chemin ! » Leigh le porte-parole, quelque peu revigorer parce qu’elle venait de dire je la suivais avec un petit plus d’entrain. Juste de quoi pouvoir suivre son rythme en fait.

« Je ne gère jamais très bien les menaces. » Expliquais-je en me crispant légèrement, sachant pertinemment que la meilleure amie de la rouge et or n’abandonnera pas son idée avant d’avoir accompli son méfait.
« Qu’est-ce qu’il y a au bout à votre avis ? » Je préférais ne pas l’imaginer, en fait je ne voulais pas du tout savoir ce que l’on pourrait trouver à l’autre bout. L’ignorance est une bénédiction et j’aimais les bénédictions. Je ne voulais pas le montrer mais intérieurement c’était le bordel, et cela demandait tout ce qu’il me restait de bon-sens pour ne pas m’éffondrer sur place. La forêt interdite était interdite et c’était bien parce qu’il devait y avoir une raison. Alors pourquoi nous retrouvions nous coincer dans cet enfer ?

« Un pot de bonbon ? » Répliquais-je avec une pointe de sarcasme afin de masquer le flip intérieur qui me terrorisait. Un pot de bonbon m’aiderait bien, surtout que j’avais l’estomac vide. Encore heureux sinon j’aurais probablement vomi mes tripes depuis un bon moment.
« Maintenant je vais salir tout mon costume, j’ai pas envie ! Pourquoi est-ce qu’on sait pas où ça mène, c’est même pas drôle…» Je serrais un peu plus la main de Leigh contre moi. Nous n’avions visiblement pas les mêmes préoccupations, lorsqu’elle s’inquiétait de l’état de son costume moi je ne pouvais m’empêcher de me demander si je finirais par sortir vivant de ce calvaire. L’espace d’une seconde j’enviais Cordelia qui était tranquille dans son coma. Un instant seulement.

« Halloween… » Voilà qui donnait une toute nouvelle perspective à la fête que je n’aimais pas déjà particulièrement. Pourquoi est-ce que l’on ne pouvait pas célébrer Noël deux fois dans l’année ? Cela serait tellement moins effrayant.
« Ca fait longtemps qu’on a pas vu Mony quand même… » Nouveau détail que je préférais laisser s’échapper, mais qui éclairait quand même mon passage surtout quand je remarquais un garçon qui se tenait le nez comme s’il venait de percuter quelque chose, ou quelqu’un ?

« Et quelqu’un s’est fait frapper là. » Fis-je remarquer au groupe en emboîtant le pas. Quelques instants plus tard Leigh se fit à nouveau entendre. Peut-être était elle vraiment beaucoup plus inquiète que ce qu’elle voulait bien laisser paraître.
« J’ai faim. » Je tentais de sourire dans sa direction. Moi aussi j’avais faim mais j’avais trop peur pour m’en rendre compte. Lorsque je reportais mon regard à devant mon nez je remarquais que nous n’étions plus très loin de notre destination et je ne pouvais m’empêcher de l’indiquer à tout le monde avec un certain soulagement.

« On est bientôt arrivé j’ai l’impression, regardez ! Il y a un passage. »


Edit Domhnaill :

cc; 5 Chocogrenouilles : Si vous postez dans la 2ème étape

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Directrice de Serpentard et Professeur de Botanique

Directrice de Serpentard et Professeur de Botanique
S. Avalon Domhnaill
✧ Messages : 690
✧ Feat. : Ashley Greene
✧ Chocogrenouille(s) : 1202

MessageSujet: Re: Event Halloween : 2ème Etape Dim 2 Nov - 21:50

SUJET CLOS !!

Félicitation à :

Shayna Duncan - 5 chocogrenouilles
Sebastian Hollens - 15 chocogrenouilles
Addison Addams - 5 chocogrenouilles
Hermione Granger - 15 chocogrenouilles
Kenneth MacAlister - 25 chocogrenouilles
Dakota Scott - 15 chocogrenouilles
Leigh Gallagher - 5 chocogrenouilles
Harmony Austin - 5 chocogrenouilles
Elias H. Coal - 5 chocogrenouilles
Chelsea Turner - 5 chocogrenouilles
America Collins - 5 chocogrenouilles
Liam Collins - 5 chocogrenouilles


_________________


because dragons are also reptiles   

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Event Halloween : 2ème Etape

Revenir en haut Aller en bas

Event Halloween : 2ème Etape

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Event Halloween : 2ème Etape
» Event Halloween : 1ère Etape
» Event Halloween : 3ème Etape
» EVENT: Halloween Wedding [public]
» Event Halloween • Trick or Treat
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miam Hibou :: Bibliotheque :: Miamhibou's Chronical :: Soirée d'Halloween 2014 !-