Partagez|

[Crème C] La vengance est un plat qui se mange avec des petits pois [L.W]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Elève de 3ème année

Elève de 3ème année
hhhh
✧ Messages : 340
✧ Feat. : Natalie Portman
✧ Chocogrenouille(s) : 1758

MessageSujet: [Crème C] La vengance est un plat qui se mange avec des petits pois [L.W] Jeu 31 Juil - 18:28

- … Quoi ?! questionnai-je, interloquée, comme pour me persuader que j’avais mal compris, même si j’étais certaine que mes oreilles ne m’avaient pas fait défaut. Le tout c’était plutôt de savoir : est-ce que je laissais à cet imbécile le bénéfice du doute ?

- Ben ouais, tu ne comptes quand même pas participer aux sélections l’année prochaine ? On a déjà bien vu que ça avait été un véritable carnage ce matin, c’est déjà encore pas cette fois qu’on gagnera la coupe avec l’équipe de bras cassés qu’ils ont fait pour Gryffondor !
pris comme malin plaisir le garçon qui se tenait en face de moi, sur les bancs de la grande salle. Il but une gorgée de jus de citrouilles, avant de reprendre, c’est vrai que du coup tu ne ferais pas vraiment tâche dans le paysage Gallagher, mais quitte à perdre ton temps, fais le ailleurs que sur le terrain de Quidditch et laisse la place aux meilleurs.

Non. Le bénéfice du doute n’était pas envisageable lorsqu’on s’appelait Colin Adams.

Pour être un sorcier ah ça oui Adams en était un, c’était clair : il n’avait suffit de pas grand chose pourtant, un geste pour le moins anodin dans le hall, le jour où il m’avait bousculé et que je l’avais envoyé sur les roses pour avoir eu l’affront de recommencer pour que j’ai à présent l’impression que partout où j’allais, il se révélait être dans les parages. Et comme il était à Gryffondor, ça n’arrangeait rien. Depuis c’était comme s’il cherchait la moindre des occasions pour me rentrer dans le lard et je devais admettre que ça marchait plutôt bien, découvrant des parties de moi que j’ignorais, comme l’art de la répartie et de la contre attaque qui ne tardait jamais à pointer le bout de son nez. C’est toujours comme ça quand on a quelqu’un dans le viseur, on le croise dans les couloirs bien plus souvent qu’on ne le voudrait et on remarque aussi chacun de ses détestables faits et gestes. La discussion du jour portait sur les sélections qu’il y avait eu ce matin même donc, pour former la nouvelle équipe de Quidditch des rouges et or, et même si je n’avais pas l’âge requis pour y entrer, en tant que spectatrice, j’étais allée voir à quoi ça ressemblait comme un petit avant goût. Qui se trouvait également là, et dans le club de Quidditch de surcroît ? Adams, évidemment qui parlait toujours aussi fort que d’habitude et n’arrêtait pas de critiquer chacun des joueurs, les déconcentrant plus qu’autre chose, et regrettant à chacun de leur mouvement de ne pas être à leur place et leur apprendre à comment tenir un batte, et lancer un souaffle, et blablabla… Parce que oui, monsieur pouvait occuper tous les postes en même temps visiblement, voyez vous.

Ce qu’il ignorait et constituait donc l’un de mes merveilleux avantages, c’est qu’on ne provoquait jamais une Gallagher dans sa fierté sans qu’il n’y ait des répercussions à l’issue. Brave type.

Je pinçai les lèvres en poussant un profond soupir d’agacement, préférant dans un premier temps coincer un morceau de viande dans ma bouche au lieu de répondre, le mâchant avec toute la rage possible, faisant tourner ma fourchette dans mon assiette, tandis que la pensée de lui arracher les yeux avec me venait à l’esprit. Suite à quoi, me vint une autre idée beaucoup plus alléchante encore en observant un peu trop longuement les haricots verts présents sur la table. Non pas que l’envie de les terminer me déplaise, mais je leur réservais une fin un peu différente mais aussi plus originale… Je les plaçai sur mes couverts, avant de les lancer en utilisant les ustensiles comme un lance pierre en guise d’assaut sur mon camarade.

- Réflexe ! m’exclamai-je soudainement et l’effet domino ne tarda pas à suivre – Marlon à mes côtés se mêla au remue ménage que je venais de créer, parce qu’il allait de soi qu’il était dans min équipe, et je vis du coin de l’œil que plusieurs élèves en avaient fait de même, dont une fille Théa, il me semblait bien, elle avait été là pour regarder les sélections elle aussi ce matin qui avait l’air d’être également dans nos rangs.

Colin, pris de surprise, ne put répliquer les premières secondes avant de s’y mettre à son tour. Sur ces entrefaits, absent jusque ici, Liam débarqua de nul part et participa involontairement en récupérant du pudding dans ses cheveux et quant à moi je m’investissais plus que jamais dans ma mission pour faire payer Adams de son affront. J’avais déjà vu ça dans une série, et en fait c’était encore mieux de faire ça en vrai !

… Enfin, jusqu’à ce que Domnhaill ne surgisse de l’ombre à grandes enjambées. Comme je l’avais vu de loin, je donnais un coup de coude à Marlon pour qu’il comprenne la menace mais ne pris pas cette peine avec Liam et à la place je le tirai par la manche pour le faire disparaître avec moi sous la table, ce qui était pratique parce que comme pas mal de monde s’était joint à la cohue, nous pouvions disparaître sans problème sans se faire remarquer. La directrice de Serpentard piqua sa crise et indiqua à plusieurs élèves de la suivre et fissa, dont Adams, avant de tourner les talons pour quitter la grande salle, sans un regard en arrière, estimant que ses prises n’oseraient pas lui tenir tête. Ca sentait la retenue à plein nez Je profitai de l’occasion pour me remettre sur le banc après avoir marché à quatre pattes pour être un peu plus loin du lieu du crime et me réinstallai l’air de rien, comme si j’étais étrangère à tout ce qui venait de se passer. Le Gryffondor se retourna une dernière fois et j’en profitais pour lui faire un grand sourire de petite peste parfaite fière  de son coup, en penchant légèrement la tête sur le côté, ce qui, je crois, eut le don de l’énerver d’avantage.

- Salut ! dis-je à la fille qui se trouvais en face de moi à présent comme j’avais bougé d’emplacement. J’attrapai un morceau de pain que je mâchais consciencieusement, pour reprendre ensuite, il l’a bien mérité, révélais-je en parlant de Colin, ne culpabilisant pas du tout de ce que j’avais engendré.

Il ne fallait jamais sous estimer les petits pois. Aujourd’hui, la vengeance avait leur odeur.

_________________
I fall in love with details
"La vie comme un sorbet au citron : agréable, sucrée et acide, mais au final ça reste une glace." Liam Collins
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elève de 2ème année

Elève de 2ème année
Lysa Wheeler
✧ Messages : 74
✧ Feat. : Allison Scagliotti
✧ Chocogrenouille(s) : 1282

MessageSujet: Re: [Crème C] La vengance est un plat qui se mange avec des petits pois [L.W] Sam 2 Aoû - 10:40

Je m'assis lourdement à la table des Gryffondor. Ma main gauche était devenue très encombrante, elle était bandée. Je le devais au club de duel, plus précisément à Steve Hope ( je m'étais tellement focalisée sur le fait de retenir son nom après « l'accident » que je n'avais absolument aucune idée de quelle maison il faisait partie ). Tout un tas de pensées noires fusaient dans ma tête, et toutes se rapportaient à ce type, que je repéra alors à la table des Serdaigles.

J’examinai mon bandage, on me l'avait fait au club de duel, je n'étais pas allée à l’infirmerie puisque que tous m’assommaient de « c'est pas très grave ». Comme j'avais besoin de m'occuper la main valide, je défais une partie du bandage serré –   trop serré à mon goût – et le ré-enroule à ma manière, c'est à dire grossièrement. Puis choisissant de passer ma colère sur autre chose, j’attrape un bout de pain que je mange morceaux par morceaux. Je réfléchissais à une vengeance, à un moyen de le lui faire payer. Je ne serais pas entrain de ruminer de telles pensées si on m'avais laissée lui renvoyer la pareille sur le coup. La scène défaillait dans ma tête, Steve et moi formions un binôme et nous suivions la règle qui consistait à ne pas blesser ( pas le blesser grièvement en tout cas ) son adversaire. Puis il a loupé son sort, en le prononçant comme le premier mot d'un bébé et une détonation et partie, tout droit vers moi.

Il l'avait fait exprès ! J'en étais sûre, c'est pas parce qu'il à loupé son sort qu'on doit penser qu'il ne l'a pas fait exprès. C'est facile de mal prononcer une incantation, facile de faire passer ça pour un accident. Même cette nuit, il peut être sûr que je chercherais un moyen pour le lui faire payer. Cette nuit … cette nuit ! La voilà l'idée ! Cette nuit, un duel entre lui et moi. Si je me fais attraper, je serais encore plus mal, mais si ça n'est pas le cas, j'aurais enfin l'esprit en paix.


Des voix venant de ma table me sortirent de ma transe. Des élèves se lançaient de la nourriture, une bataille de nourriture donc, je m'y serais volontiers prêtée, mais ma main gauche n'était pas de cet avis. Beaucoup de monde vint s'ajouter à la cohue déjà bruyante. Haricots, boulettes de pain et autres projectiles alimentaires fusaient, c'était assez amusant à voir. Une fille parmi eux semblait s'en donner à cœur joie et ne visait qu'une certaine personne, ainsi je la soupçonnait d'être l'origine de tout ce bazar. Mais tout le monde se dispersa à l'arrivée de Domnhaill  et je perdis la fille de vue.

Je m'en remis à mon assiette pendant qu'une partie des élèves concernés se faisaient remettre à leur place. J’avalai finalement le reste de mon morceau de pain avant de me rendre compte qu'en réalité, je n'avais pas faim. Soudain, une tête émergea de sous la table, puis tout une personne. C'était la fille que j'avais vue tout à l'heure, au centre de la mêlée. Son apparition me fis sourire, elle s’installa en face de moi et se tourna vers le garçon qu'elle visait il y à peu de temps.

- Salut !  fit-elle en se retournant.Il l'a bien mérité.

- J'imagine ! Lui répondis-je en souriant. Je connais quelqu'un qui le mériterait bien aussi, ajoutais-je en levant ma main bandée pour la désigner et en jetant un regard assassin en direction de Steve.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elève de 3ème année

Elève de 3ème année
hhhh
✧ Messages : 340
✧ Feat. : Natalie Portman
✧ Chocogrenouille(s) : 1758

MessageSujet: Re: [Crème C] La vengance est un plat qui se mange avec des petits pois [L.W] Dim 3 Aoû - 17:38

- J'imagine ! Je connais quelqu'un qui le mériterait bien aussi.

On avait tous notre Colin Adams, c’était ce que semblait confirmer ma camarade qui m’indiqua un garçon à une autre table un peu plus loin, qui, au grand sourire qu’il portait sur le visage, était à mille lieux de se douter que c’était à propos de lui que nous étions en train de médire. Enfin, pas tout à fait encore, mais ça n’allait pas tarder, car principe je m’employais à vouloir faire de même que la Gryffondor – si j’étais de meilleure humeur à présent que j’avais fait coller Adams à ma place, ce qui n’était pas un exploit négligeable, c’était bien de le noter, pour autant je n’avais rien oublié de ses paroles cinglantes de tout à l’heure.

C’était vrai qu’il y avait pas mal de tensions depuis quelques jours, et il y avait même des spectateurs qui avaient abandonné leur baguette magique pour finalement en venir aux mains lors d’un entraînement là dernière fois, alors que pour le coup, il n’y avait pas vraiment d’enjeux. Au début, j’avais fait semblant de voir, parce que tout ne pouvait pas toujours être au beau fixe, mais avec les sélections qu’il y avait eu aujourd’hui tout cela montrait bien qu’on ne voyait pas tout de la face cachée de l’iceberg, mais bon.

- Pourquoi, qu’est-ce qu’il a fait ? lui demandai-je, désireuse d’en savoir plus. Lui aussi il veut un nouveau masque à la purée ? Il y avait fort à parier qu’il n’apprécie pas trop l’attention, même si ça aurait peut être plus lui remettre les idées en place au passage.

Je ne le croyais pas assez intelligent pour organiser un stratagème très complexe, mais en tout cas suffisamment bête pour que Colin n’organise bientôt une revanche qui porterait mon nom à cause de l’affront public que je lui avais fait. C’était pas qu’il me faisait peur, parce qu’à chaque fois qu’il ouvrait la bouche c’était pour dire une stupidité plus grosse que lui, alors bon, ça n’avait pas forcément de quoi effrayer, mais je n’avais pas envie de me faire surprendre au moment où je m’y attendais le moins, parce qui sait ce dont il était capable, si ce n’est du pire. Je fronçai les sourcils, parce que j’allais devoir assurer mes arrières pendant quelques temps et déjouer ses sales plans, mais ce qu’il fallait se dire, c’était que c’était probablement un bon moyen pour l’humilier d’avantage. C’était bête, parce que si dès le début il s’était seulement contenté de se tenir correctement et de garder sa grosse langue baveuse bien au chaud à l’intérieur de sa bouche, sûrement n’en aurions nous pas été là.

Enfin, c’était toujours plus son problème que le mien hein, parce que moi j’étais tranquillement en train de terminer mon repas à coups de tranche de pain, pendant que l’autre crétin écopait d’un joli tête à tête avec la directrice de Serpentard.

- Comment il s’appelle ? interrogeai-je de nouveau, parce que s’il était de la même trempe qu’Adams, c’était mieux d’être au courant dès maintenant, après tout, on ne pouvait jamais savoir. Oh et toi d’ailleurs, c’est quoi ton prénom ? Parce que je réalisais que je ne le savais même pas.

Sous la table, j’étendis mes jambes, tout en poussant un petit soupir, repensant encore à ce dont j’avais été la spectatrice un peu plus tôt dans la matinée, lorsque les joueurs rivalisaient de fourberie pour se mettre des bâtons dans les roues afin d’avoir le poste qu’il désirait. L’imbécile de Colin Adams pouvait bien dire ce qu’il voulait, ça n’enlevait rien au fait que je voulais toujours faire partie de l’équipe l’année prochaine, mais est-ce que ça voulait dire que ça allait se passer comme ça aussi ? Donner des coups de balais, c’était dans mes cordes, mais c’était quand même nettement plus compliqué à faire lorsqu’on se révélait être dans les airs et qu’on était sur le dit objet !

- Comment est-ce que tu t’es fait ça ?
je désignai de mon index le bandage que la fille avait à la main, et ça avait pas l’air d’être super sympa à vivre la pauvre. C’est genre une grosse blessure ou ça va passer ?

Je me doutais un peu de sa réponse, on faisait pas des pansements pareils pour des petits bobos…

_________________
I fall in love with details
"La vie comme un sorbet au citron : agréable, sucrée et acide, mais au final ça reste une glace." Liam Collins
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elève de 2ème année

Elève de 2ème année
Lysa Wheeler
✧ Messages : 74
✧ Feat. : Allison Scagliotti
✧ Chocogrenouille(s) : 1282

MessageSujet: Re: [Crème C] La vengance est un plat qui se mange avec des petits pois [L.W] Mar 5 Aoû - 1:08

- Pourquoi, qu’est-ce qu’il a fait ? Lui aussi il veut un nouveau masque à la purée ?

Un sourire se peignit sur mes lèvres, j'en oublia même pendant un court instant le bandage à ma main. J'étais ravie de constater que je n'étais pas la seule à être dans ce cas, même si elle n'avait pas la main bandée, certaines personne sont plus chanceuses que d'autres !


- Qu'il en veuille ou non, purée ou pas, et peu importe ce qui lui arrivera, je te garantis ici et maintenant qu'il le sentira ! Je ne lui demanderais certainement pas son avis ! Assurais-je toujours en souriant, mais je me rendis compte que je n'avais pas répondus à sa première question. Mais pour toute réponse, je leva ma main bandée et la désigna avec l'index de ma main droite, nul besoin de rajouter quoi que ce soit.

Ma décision était totalement prise, ce soir, il allait devoir me le payer. J'irais même le chercher en le tirant par les cheveux si il le faut. Même si j'espère bien qu'il coopérera un minimum, parce qu'il ne doit pas être tout léger. Je ne me reprochais rien, mais ce qui m'énervais, c'est qu'a chaque fois que je lance un regard dans sa direction, il ne semble pas culpabiliser, ni se vanter, ce type est tout ce qu'il y à de plus inexpressif. Même un lapin semble posséder une palette d'expressions plus fournie que celle de Steve, Steven plutôt. Si je pouvais, c'est maintenant que se déroulerait notre petit duel de revanche. J'étais quasiment sûre de pouvoir le battre, lui c'était pas tout à fait une victoire, et pour cause, le combat était terminé !


- Comment il s’appelle ? Oh et toi d’ailleurs, c’est quoi ton prénom ?


La question me surpris un peu, pas le fait qu'on me demanda comment s’appelait cet idiot, mais plutôt comment je m’appelais moi. Je n'avais pas parlé à grand monde depuis le début, même petite, j'étais celle à qui on demandait comment s'appelait ma voisine de table ( sauf que je ne le savais jamais, alors on se désintéressait aussitôt de ma petite personne ). Mais je répondis tout de même sur un ton détaché :


- Lui, il s'appelle Steve Hope, j'avais tellement voulu retenir son nom que je le disais machinalement, prénom et nom. Moi, c'est Lysa, et toi ?

J'étais contente de parler à quelqu'un, ça me faisais un peu oublier ma main, ma main et Steve. J'ai peut être repoussé une ou deux personnes ici, mais c'était simplement parce que j'avais compris que ça ne marcherait pas de toutes manières, mais cette fille là n'était pas pareille. Mais mes pensées divaguaient souvent vers les sorts que je pourrais utiliser. Ce soir, tout serait réglé, et que personne ne vienne me dire que ça n'est pas en faisant ça que ma main ira mieux ! Ma main fut justement sujette aux interrogations de la fille.


- Comment est-ce que tu t’es fait ça ? C’est genre une grosse blessure ou ça va passer ?


- Je fais partie du club de duel, et Steve aussi, c'est lui qui m'a fait ça, et c'est pour ça que je lui réserve un autre petit duel. C'était pas un accident ! Ajoutais-je pour me justifier. Mais par contre je ne sais pas vraiment quand est-ce que je serais débarrassée de ça … c'est que cet idiot à bafouillé sa formule et que personne ne sait vraiment ce qui est arrivé à ma main, mais pour eux « c'est pas grave ».

Cette petite citation, je me suis faite un plaisir de la répéter tout en traçant des guillemets invisibles avec mes doigts, enfin surtout ceux de ma main droite, parce que bouger ma main bandée m'arracha une grimace.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elève de 3ème année

Elève de 3ème année
hhhh
✧ Messages : 340
✧ Feat. : Natalie Portman
✧ Chocogrenouille(s) : 1758

MessageSujet: Re: [Crème C] La vengance est un plat qui se mange avec des petits pois [L.W] Jeu 7 Aoû - 15:07

C’était satisfaisant de ce dire que Colin Adams allait vivre ses pires instants dans les moments à venir et qu’en plus, c’était grâce à moi. Je n’étais pas totalement remise de l’altercation, parce que ce n’était pas la première fois que ça arrivait, et puis, plus simplement, parce que quand on aime pas quelqu’un, c’est tellement délicieux de pouvoir médire à son sujet et déverser tout son venin sur lui ! Adam à sa façon était un serpent, donc,  ce n’était que ce qu’il méritait.

- Qu'il en veuille ou non, purée ou pas, et peu importe ce qui lui arrivera, je te garantis ici et maintenant qu'il le sentira ! Je ne lui demanderais certainement pas son avis !

Sa voix était pleine de rancœur et dirigée vers son ennemi juré, et vu toute l’animosité qu’elle avait pour lui, je n’avais pas trop envie de l’apprécier non plus, surtout que je restais malgré tout d’humeur grincheuse malgré ma victoire et que ça me paraissait plus facile de suivre le mouvement que la Gryffondor m’indiquait et acquiescer avec elle comme quoi ce n’était rien d’autre qu’un vil personnage, que de rentrer dans un débat long et profond avec elle et que lui assurer que de voir sa vie en couleurs, c’était le secret du bonheur. Certes, c’était un point de vue, mais c’était aussi bien de faire voir à celui qu’on déteste trente six étoiles avec un arc en ciel derrière, même si je n’avais jamais frappé quelqu’un jusque ici, mon imagination rendait tout ça à présent très envisageable.

La rouge et or me présenta l’autre cause de ses tracas, sa main, et donc, c’était le garçon qui avait tout déclenché. Je ne pus m’empêcher de relever la lèvre en une petite grimace, parce que c’était clair que moi, comme personne d’autre d’ailleurs, aurait aimé être à sa place.

- J’espère que tu as un plan alors, c’est vicieux ces bêtes là
, lui assurai-je, puisque nous avions toutes les deux nos démons, autant lui faire partager mes propres expériences.

Je pianotais machinalement mes doigts sur la table à présent. Tout était redevenu à la normal, sûrement de crainte de se voir récolter une autre retenue si jamais il y avait le moindre pas de travers, et je n’avais pas très envie de faire partie  du nouveau groupe pris sur le fait. J’avais assez bien joué jusqu’à maintenant, alors il ne fallait pas tout gâcher !

- Lui, il s'appelle Steve Hope. Moi, c'est Lysa, et toi ?

Dire qu’il avait un patronyme censé représenter l’espoir… Comme quoi, tout le monde pouvait se tromper.

- Leigh, me présentai-je à mon tour.

Le gars n’avait pas une tête à s’appeler Steve, c’était tout ce dont j’étais en train de penser, parce que Steve ça faisait un peu le nom du mec à qui tout réussi et qui en même temps reste dans son coin et ne fait pas d’histoires. Quelque chose de super cliché pour résumer, et lui il avait tout juste l’air du crétin moyen qui fait quelque chose, juste parce qu’il vient de le penser, mais sans même penser aux conséquences que ça pouvait avoir par la suite. C’était comme ça qu’il y avait des gens qui se retrouvaient avec des mains dans le plâtre ensuite, à cause d’imbéciles comme lui, et le pire, oui le pire, c’était qu’il ne semblait même pas s’en rendre compte. C’était d’un triste… pour lui, parce que j’étais ravie de ne pas être atteinte de la même tare.

- Je fais partie du club de duel, et Steve aussi, c'est lui qui m'a fait ça, et c'est pour ça que je lui réserve un autre petit duel. C'était pas un accident ! Mais par contre je ne sais pas vraiment quand est-ce que je serais débarrassée de ça … c'est que cet idiot à bafouillé sa formule et que personne ne sait vraiment ce qui est arrivé à ma main, mais pour eux « c'est pas grave ».


J’arrêtais de jouer avec mes doigts sur la table, pour poser ma main bien à plat sur cette dernière.

- Oh tu sais, c’est jamais grave pour les autres, dis-je sans chercher à masquer mon sarcasme, jusqu’à ce que ça leur arrive, donc t’obtiendra rien d’eux à part peut être que comme ça t’as appris que c’était juste tous que des froussards. C’était ma théorie en tout cas.

La tronche qu’elle tira juste ensuite confirma que ce n’était pas juste que de la comédie. Admettons le fameux Steve de l’espoir ne l’avait pas fait exprès, c’était quand même pas une raison de faire comme si de rien était et que c’était pas si terrible que ça juste pour se déculpabiliser. En général quand on blessait quelqu’un on se sentait quand même un peu plus concerné que ça !

- Tu crois qu’il l’a vraiment fait exprès ?
Je voulais entendre les spéculations de Lysa, puis j’ajoutais : c’est l’infirmière qui t’a fait ça ? demandai-je, désignant sa main, dont le bandage se trouvait être dans un bien triste état.

_________________
I fall in love with details
"La vie comme un sorbet au citron : agréable, sucrée et acide, mais au final ça reste une glace." Liam Collins
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elève de 2ème année

Elève de 2ème année
Lysa Wheeler
✧ Messages : 74
✧ Feat. : Allison Scagliotti
✧ Chocogrenouille(s) : 1282

MessageSujet: Re: [Crème C] La vengance est un plat qui se mange avec des petits pois [L.W] Lun 11 Aoû - 9:31

- J'espère que tu as un plan alors, c'est vicieux ces bêtes là.


Je hocha la tête, oh que oui j'avais un plan, mais il fallait que je le revoie plus en détail avant de le révéler à qui que ce soit, avant d'aller voir Steve en tout cas. En parlant de Steve, lorsque j'appris à Leigh ( c'est le nom de la fille, j'aime beaucoup ce prénom ) qu'il s’appelait Steve Hope, elle sembla panser la même chose que ce qui m'était venu à l'esprit après ce qui s'était passé. Hope n'était pas tout à fait le nom qui conviendrait, ce type ne symbolise pas l'espoir du tout. Le pire dans cette histoire au final, c'est qu'avant la fin de notre duel, je pensais qu'on pourrait être amis. Autant dire que maintenant, même pas en rêve ! On avait sympathisé un peu un peu en plaisantant pendant qu'on faisait les groupes, puis comme il ne restait plus que nous deux, nous avions formé un binôme. Erreur.


- Oh tu sais, c'est jamais grave pour les autres, jusqu'à ce que ça leur arrive, donc t'obtiendra rien d'eux à part peu être que comme ça, t'as appris que c'était juste tous que des froussards.


Et j'étais totalement d’accord avec elle, pour les autres, rien n'est grave, sauf quand c'est à eux que ça arrive. C'était assez bizarre et idiot, mais c'était comme ça.
Je décida me manger un petit peu, même si je n'avais plus faim et que je n'avais pas avalé grand chose. Je chercha un bout de pain ( j'aime bien le pain qu'il y à ici ) et commença à piocher dedans. Je n'allais tout de même pas laisser cette histoire m'empêcher de manger !


- Tu crois qu'il l'a vraiment fait exprès ?


Le simple fait de poser la question me fit douter un petit instant, mais je me remis vite en tête toutes les « preuves » qui prouvaient qu'il l'avait fait exprès.


- Oui … enfin je veux dire, le duel était finit. On ne jette pas de sort quand le duel est finit, il m'a regardé droit dans les yeux, mais j'ai pas compris ce qu'il disais.


Dites à voix haute, mes preuves paraissaient bien faibles, mais je marquais tout de même plusieurs points. Mais ce qui m'étonnais toujours, c'est cette attitude neutre et ce visage inexpressif qu'il arbore. C'est pas très logique, mais j'ai du mal à le cerner maintenant.


- C'est l’infirmière qui t'a fait ça ?


Je baissa les yeux sur mon bandage. Il était encore plus détendu que tout à l'heure. Je replaça un bout de bandage qui pendait lamentablement dans le vide avant de répondre en souriant sous l'absurdité de la chose, ils auraient dû me faire aller à l’infirmerie. 


- Même pas, c'est au club de duels, ils m'ont enroulé ça très serré et c'est tout. Je l'ai un peu défait, parce que mes doigts devenaient blancs tellement ils avait serré ce truc ! Mais j'irais bien faire un petit tour à l’infirmerie.


Je souris à Leigh, je ne pensais pas raconter quoi que ce soit à quiconque, mais je lui avait tout déballé.


- Mais, et toi, qu’es-ce qu'il avait fait le type de tout à l'heure pour se retrouver tout tartiné ?


Je me doutais bien qu'il n'avait pas simplement oublier de dire bonjour ou un truc tout bête comme ça, mais ma curiosité me poussais à savoir ce qui s'était passé. Et puis comme elle s'était intéressée à mon démon, j'ai nommé le machiavélique ( façon de parler ) Steve, il était tout à fait normal que j'en fasse autant, pas vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elève de 3ème année

Elève de 3ème année
hhhh
✧ Messages : 340
✧ Feat. : Natalie Portman
✧ Chocogrenouille(s) : 1758

MessageSujet: Re: [Crème C] La vengance est un plat qui se mange avec des petits pois [L.W] Lun 18 Aoû - 20:03

- Oui … enfin je veux dire, le duel était finit. On ne jette pas de sort quand le duel est finit, il m'a regardé droit dans les yeux, mais j'ai pas compris ce qu'il disais.

En effet, quoi que ce soit, il y avait un truc de bizarre. Et puis de toute façon, comme Lysa, elle était sympa, ça me donnait juste envie d’être de son côté, point barre sans vraiment chercher à être objective. C’était un raisonnement un peu bancal, mais bon, en même temps, ses explications se tenaient et je la rejoignais sur le fait qu’on attaquait pas les gens, comme ça, alors qu’ils avaient cessé le combat. Parce que c’est toujours plus facile de s’en prendre à quelqu’un lorsque celui ci n’est pas préparé, que lorsqu’il s’attend à parer les coups !

-Tu lui as demandé des explications à lui ? Je veux dire mis à part que soi disant c’était pas voulu et tout, il à trouvé quoi à redire si votre duel était déjà terminé ?

L’ennui, lorsqu’on avait pas tous les éléments, c’était que c’était quand même difficile de déterminer ce qui s’était vraiment produit, d’autant que selon les personnes et témoins, la vérité était toujours envisagée sous des angles différents. En tout cas, nous avions toutes les deux des ennuis avec les gens de notre club vraisemblablement, à croire que les gens s’étaient fait passé le mot. Je ne savais pas quelle mouche les avait piqué, mais ils étaient déchaînés, mais au moins, certains d’entre eux en payaient les conséquences ! Preuve avec Colin !

- Même pas, c'est au club de duels, ils m'ont enroulé ça très serré et c'est tout. Je l'ai un peu défait, parce que mes doigts devenaient blancs tellement ils avait serré ce truc ! Mais j'irais bien faire un petit tour à l’infirmerie.

Effectivement, je me penchai un peu plus sur son pansement de fortune. Je n’étais pas une experte, mais ça se voyait que ça avait été bâclé, sa main avec une mine affreuse, et moi je n’aimais pas trop ces trucs là, qui étaient déjà bien trop trash à mon goût, et donc je ne m’empêchais pas de faire une seconde grimace.

- Non mais, il faut y aller, insistai-je, ma conscience me disant que ce n’était pas raisonnable de la laisser faire. Après c’était son choix, mai moi à sa place, je n’aurais pas hésité une seconde de plus. Je marquai une petite hésitation, parce que ce n’était pas non plus dans mes habitudes avant de dire, si jamais tu y vas, je peux t’accompagner, si tu n’as pas envie de t’y rendre seule.

Le plus souvent je restais dans ma bulle et ne pénétrais dans celle de personne, mais depuis que j’étais à Poudlard, peu à peu le contact que j’avais avec les autres avait commencé à changer. Sans doute parce que l’intégration se faisait bien et que je m’y sentais à ma place, grâce aux différentes rencontres et liens que j’avais tissé jusqu’à maintenant.

- Mais, et toi, qu’es-ce qu'il avait fait le type de tout à l'heure pour se retrouver tout tartiné ?


Je m’étais levée de mon banc pour inviter Lysa à en faire de même. Sans même m’en rendre compte, mes muscles s’étaient pour la plupart raidis. Même lorsqu’il n’était pas là, Adams trouvait malgré tout le moyen de m’irriter, ce garçon était décidément vraiment imbuvable !

- Adams ? Il trouve systématiquement une manière d’être énervant, c’est dans ses gènes je pense. Il arrêtait pas de critiquer la nouvelle équipe de Quidditch, et après il a dit que je pouvais pas être de taille à en faire partie l’année prochaine. Je me demande comment est-ce qu’il fait pour ne pas s’étouffer avec son égo celui là.

Ce faisant, je fis un signe à Liam pour lui indiquer que je partais et que je le retrouverai un peu plus tard.

- Mais je peux t’assurer que je vais lui prouver le contraire, continuai-je avec le ton de la provocation, en haussant légèrement les sourcils.

Non mais ho.

_________________
I fall in love with details
"La vie comme un sorbet au citron : agréable, sucrée et acide, mais au final ça reste une glace." Liam Collins
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elève de 2ème année

Elève de 2ème année
Lysa Wheeler
✧ Messages : 74
✧ Feat. : Allison Scagliotti
✧ Chocogrenouille(s) : 1282

MessageSujet: Re: [Crème C] La vengance est un plat qui se mange avec des petits pois [L.W] Mer 27 Aoû - 23:15

-Tu lui as demandé des explications à lui ? Je veux dire mis à part que soi disant c’était pas voulu et tout, il à trouvé quoi à redire si votre duel était déjà terminé ?


-C'est que … je l'ai pas beaucoup revu depuis. Mais il est beaucoup moins bavard, visiblement.

En effet, à chaque fois que je jetai un coup d’œil dans sa direction il ne parlais pas. J'avais décidément bien du mal à le comprendre. C'est parfaitement idiot, je ne lui avais rien fait moi. Mais même si il n'a aucun motif, je reste persuadée que ça n'était pas un accident. Je suis peu être bien la seule. C'est bien triste.

- Non mais, il faut y aller, si jamais tu y vas, je peux t’accompagner, si tu n’as pas envie de t’y rendre seule.

J'avais bien noté sa petite hésitation, j'aurais probablement marqué la même. L'envie me manquais … aller à l'infirmerie c'était ce que j'avais évité depuis le début. Je ne sais pas vraiment pourquoi, et pourtant je me suis déjà sentie au bord de la nausée depuis mon entrée à Poudlard, c'est vrai, mais je n'ai jamais mis les pieds à l'infirmerie. Je vais mettre ça sur le dos de mes principes. Mais là, c'est un peu spécial quand même, alors je vais y aller.

-Oh, tu sais je voudrais pas que ça t'embête, lui répondis-je en souriant. Mais j'irais.

Puisqu'il le fallait. Et puis je pourrais me prouver que je ne suis pas totalement déraisonnable ! Non mais c'est vrai que c'est assez inquiétant ce truc. Leigh se lève de table, je l'imite et abandonne mon assiette vide.

- Adams ? Il trouve systématiquement une manière d’être énervant, c’est dans ses gènes je pense. Il arrêtait pas de critiquer la nouvelle équipe de Quidditch, et après il a dit que je pouvais pas être de taille à en faire partie l’année prochaine. Je me demande comment est-ce qu’il fait pour ne pas s’étouffer avec son égo celui là.

- Pff, il y en a qui ne savent plus quoi faire pour attirer l'attention. Je t'ai vue jouer un peu, pour moi tu es de taille! Lâchais-je sans donner aucun filtre à mes pensées, je l'avais vue jouer un peu effectivement et à mes yeux, elle largement de taille à faire partie de l'équipe de l'année prochaine, je ne suis peu être pas une référence étant donné que je ne comprend pas grand chose au Quidditch, mais tout de même, elle vole bien.

C'est assez amusant en fait, de constater que nous sommes toutes deux en froid avec un garçon, mais pour des raison totalement différentes. Mais aussi que c'est parfois grâce à ce genre d'imbéciles qu'on fait connaissance avec des gens. Bon, ok, je ne sais rien de Leigh, mais c'est pas comme si on avait parler de la pluie et du beau temps, si ?

- Mais je peux t’assurer que je vais lui prouver le contraire.

Sa voix était pleine d'assurance. Je l'aime bien moi, Leigh.

-Je suis sûre que tu le fera.


J'en étais certaine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elève de 3ème année

Elève de 3ème année
hhhh
✧ Messages : 340
✧ Feat. : Natalie Portman
✧ Chocogrenouille(s) : 1758

MessageSujet: Re: [Crème C] La vengance est un plat qui se mange avec des petits pois [L.W] Dim 31 Aoû - 13:42

Maman avait beaucoup de fréquentations et toutes ces personnes ne faisaient pas partie du même cercle. Elles étaient triées, et dans le tri, encore trié. Comment je pouvais savoir tout ça, et faire la différence entre ce qui était sincère et ce qui ne l’était pas ? C’était que depuis toujours elle m’avait bien expliqué qu’on ne pouvait pas se fier à n’importe qui : les seules personnes a qui elle faisait vraiment confiance se comptait sur les doigts de la main et papa et moi nous en faisions partie. Enormément de monde gravitait, mais les gens très proches n’étaient que très peu et elle m’avait enseigné ce rôle qui consistait à sourire en société et à faire bonne figure. Tout n’était qu’un jeu d’apparences auquel j’avais appris très tôt à me prêter, imitant les gestes qu’elle faisait, les postures qu’elle prenait, le comportement qu’elle adoptait comme un miroir, mais dans une version beaucoup plus jeune du personnage.

Elle avait appris à se méfier de tout et tout le monde, et Lysa aurait probablement été sur liste noire, a moins qu’elle n’ait quelque chose à lui apporter. Quant à moi, ça avait été aussi un peu le cas durant mes premières semaines à Poudlard, avant de me rendre compte que la plupart de ces préjugés… et bien n’étaient que des préjugés justement et qu’il y avait beaucoup de gens simples – la sphère sociale était tellement différente que fatalement, le vice n’était pas prononcé de la même façon.

Après comme on avait pu le voir il y en avait pour échapper à cette généralité.

-Oh, tu sais je voudrais pas que ça t'embête. Mais j'irais.

Je ne voulais pas trop insister non plus, mais elle eut le même mouvement vers l’avant que moi, c’était peut être qu’en fin de compte, elle allait finir par se ranger de mon avis. Bientôt, nous étions en train de gagner les couloirs.

- Pff, il y en a qui ne savent plus quoi faire pour attirer l'attention. Je t'ai vue jouer un peu, pour moi tu es de taille!

Même si j’avais tout fait pour m’en convaincre également, sa remarque me mit du baume au cœur. Rien n’était mieux que les encouragements pour progresser encore, ce qui me conforta dans l’esprit que Colin était un idiot qui ne savait rien faire d’autre que de se pavaner – et qui en plus de ça, je ne voulais pas dire, mais le faisait mal.

- En tout cas, c’est sûr que je participerai aux sélections lorsqu’il y en aura ! lui affirmai-je, me confortant ainsi dans cette idée.

Lysa m’appuya de nouveau, tandis que nous étions en train de poursuivre notre route à travers les étages en prenant bien garde à ne pas nous faire surprendre par les escaliers, ce qui n’était quand même pas une mince affaire.

- Il faudrait presque que tu t’entraînes avec quelqu’un, comme ça le prochain duel que tu feras avec l’autre, tu le gagneras, et ce sera bien fait pour lui !
Je lui souris, parce que je trouvais mon idée pas si mal que ça. Comme ça en plus si il s’y attend pas forcément ce sera encore plus facile !

Je ne connaissais pas le niveau réel de Lysa, mais si elle était dans le club de duel comme elle me l’avait dit, c’était qu’elle devait quand même bien se défendre dans l’ensemble, mais maintenant, il fallait juste qu’elle soit encore meilleure que lui !

- Nous y voilà, c’est cet étage je crois, suggérai-je, en regardant autour de nous à la recherche d’un signe distinctif parce que parfois les paliers se ressemblaient tous.

La porte de l’infirmerie n’était pas très loin en effet car son appellation était notée sur une pancarte. Je l’indiquais à Lysa.

- C’est bon
. Je l’entraînais sans plus attendre. Est-ce que l’infirmier allait se rendre compte tout de suite de la nature de la blessure de la Gryffondor ?

_________________
I fall in love with details
"La vie comme un sorbet au citron : agréable, sucrée et acide, mais au final ça reste une glace." Liam Collins
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elève de 2ème année

Elève de 2ème année
Lysa Wheeler
✧ Messages : 74
✧ Feat. : Allison Scagliotti
✧ Chocogrenouille(s) : 1282

MessageSujet: Re: [Crème C] La vengance est un plat qui se mange avec des petits pois [L.W] Lun 1 Sep - 16:43

Nos pas résonnaient sur les marches des escaliers. Aujourd'hui, ils semblaient un peu moins capricieux, ou bien c'est nous qui les déjouions habillement. Des escaliers qui bougent d'eux-même … c'était bien l'une des choses que je n'aurais pus imaginer. C'est tellement incroyable … et carrément bizarre d'avoir appris par le simple biais d'une lettre la réelle existence du monde de la magie, plus encore, que j'en faisais partie. Car à moi aussi comme à pas mal d'enfants, on m'avais lu quelques histoires pour m'aider à m'endormir. Des histoires ou il était question de magie. Et comme tout les petits, j'y croyais plus ou moins, avant d'oublier tout ça, mais maintenant, je découvrais qu'elle existait vraiment, simplement d'une autre manière que celle conté dans certaines histoires. Hormis les histoires de sorcières, ou on parlais en effets de baguettes ( parfois ) et de balais magiques qui volaient. Mais maintenant, je n'en étais plus à mon premier jour à Poudlard ( bien que toujours en première année ) et je cherchais à comprendre certaines choses, les créatures magiques par exemple, les potions ( même si je déteste cette matière ) et les sortilèges. Les escaliers n'étaient donc qu'une chose parmi beaucoup d'autres. Mais c'était quand même quelque chose.

- Il faudrait presque que tu t’entraînes avec quelqu’un, comme ça le prochain duel que tu feras avec l’autre, tu le gagneras, et ce sera bien fait pour lui !Comme ça en plus si il s’y attend pas forcément ce sera encore plus facile !

Je compris qu'elle ne disais pas ça car elle jugeait mon niveau trop faible ( de ce fait, elle ne le connaissait pas, mais c'était normal ), mais pour m'aider, et puis elle avait raison, un entraînement est toujours le bienvenu, car on n'est jamais assez entraîné.

-Oui, tu as raison, il faut juste que je trouve quelqu'un, lui dis-je en souriant.

Parce que même si je n'étais pas la moins douée, j'étais aussi loin d'être douée à proprement parler. Du moins c'est que je me disais à chaque fois. Je fait peu être partie de mes critiques les plus durs en matière de duels, mais il ne faut pas être aveugle pour remarquer tout les défauts de mon maniement de baguette, de ma positions aussi parfois, et tout le reste. Si j'avais été plus douée, ou si j'avais eu un tout petit peu plus de réflexes, je n'en serais pas à aller vers l’infirmerie, mais je ne serais pas non plus entrain d'y aller avec Leigh. Et ne jamais lui avoir parlé aurait été une sacrée perte, parce qu'elle était vraiment sympas.

- Nous y voilà, c’est cet étage je crois.

-Je crois aussi, fis-je en cherchant l’écriteau du regard.

Leigh le repéra juste avant que mes yeux ne se posent dessus.

-C’est bon.

Et déjà, elle m'entraînait vers la porte que désignait l'écriteau « Infirmerie ». Nous nous arrêtons devant la porte, et je me prépara à y toquer.

-Merci, Leigh.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Crème C] La vengance est un plat qui se mange avec des petits pois [L.W]

Revenir en haut Aller en bas

[Crème C] La vengance est un plat qui se mange avec des petits pois [L.W]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Les bonnes manières de table
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miam Hibou :: Bibliotheque :: Miamhibou's Chronical-