Partagez|

COURS N°1 de 1er année pour Gryffondor et Serpentard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Directrice de Serpentard et Professeur de Botanique

Directrice de Serpentard et Professeur de Botanique
S. Avalon Domhnaill
✧ Messages : 690
✧ Feat. : Ashley Greene
✧ Chocogrenouille(s) : 1148

MessageSujet: COURS N°1 de 1er année pour Gryffondor et Serpentard Mar 24 Juin - 21:09

Je levais les yeux vers la nouvelle lune qui s'élevait dans le ciel tandis qu'elle vivait ses dernières minutes de gloire. Je ne supportais pas la grande salle à l'heure où le commun des mortels décidait de s'y rendre à cause de toutes ces pensées et leurs questions qui résonnaient en moi comme dans un livre ouvert. Si voir Blair n'avait pas été encore plus détestable, je lui aurais presque demandé d'essayer d'enseigner à ses élèves, au moins un peu, l'occlumencie, de manière ce qu'ils gardent pour eux leurs pensées salaces. Mais, comme Blair me causait un mal de crâne plus insupportable encore que tous ces ados en manque, je prenais sur moi, et profitais du lever du jour après un petit déjeuné léger, Je sentais les rayons du soleil s'élever et réchauffer ma peau alors que je traversais la route pavée qui menait aux serres.

Je poussais la porte pour ce premier jour de cours et m'avançais dans la serre numéro 2, la serre était à moi, C'était mon endroit, là où personne ne venait m'embêter, sauf quelques élèves qui pensaient être bien plus malin que moi a n'écouté pas un traître mot de ce que je disais en s'imaginant être discret, comment pouvait-on être aussi naïf ? Évidement que leurs parents faisaient la même chose, et leurs parents avant eux, Pensait-ils vraiment être les plus malins . Rien n'était plus fatigant qu'un élève qui n'acceptait pas la fatalité de sa propre personne.

Je m'avançais entre les bureaux que j'avais fais disposer deux par deux vers le bureau en bois au fond de la salle. Le tableau noir était parfaitement propre et le  figuier Abyssinien que j'avais ramené de voyage et rétrécie pour qu'il décore mon bureau était bien à sa place. Il rayonnait. Je m'approchais de lui et caressait ses feuilles doucement tout en leur diffusant une part de magie. Le figuier effectua un léger mouvement sur la droite, comme s'il me remerciait de lui apporter du soleil, Je me tournais à présent vers le tableau noir; et d'un coup de baguette j'ensorcelais la craie pour qu'elle note au tableau « introduction à la botanique », je m'installais à mon bureau et lisais quelques parchemins avant l'arrivée des élèves.

Environ une heure plus tard, la connerie du début du cours retentissait et je voyais entrer mes élèves de premières années;


« Bonjour à tous, avant de vous asseoir à côté de votre camarade de chambré, je vais vous demander de prendre place à côté d'un élève de la maison opposé, en l'occurrence, je veux que chacun Gryffondor soit à côté d'un Serpentard, puis vous sortirez votre plume et du parchemin; » 


J'attendais patiemment que les élèves se mettent en place, tout en me retenant de ne pas en réprimander certain pour pensé que c'était injuste d'obliger les élèves à se mettre avec quelqu'un qu'ils n'appréciaient pas.

«Bien. Nous allons donc commencer. Je suis le professeur Domhnaill, au cas où certain l'aurait oublié, Je vous enseignerais la botanique à poudlard. Je suis également la directrice de la maison Serpentard. Je vous demanderais cette année, comme pour les prochaines années d'être discipliné et silencieux. Vous ne parlerez que lorsque je vous interrogerais et j'attendrais de vous de la rigueur et de la discipline, Au moindre faux pas; je vous retirerais des points, si vous ne faites pas vos devoirs exigées, vous en perdrez également, mais si vous vous appliquez et que vous vous montrez sérieux, je vous en accorderais, des questions. Non ? Très bien, Maintenant, qui peut me dire en quoi consiste la botanique ? »





------



Bonjour ! Je posterais d'ici peu le cours pour les Poufsouffle et les Serdaigle ne vous inquiétez pas !
Vous pouvez entrer dans la salle et vous installer ou vous voulez (tant que vous respectez ce que je vous ai demandé !  Razz )
Vous gagnerez 5 points pour votre maison si vous participez au cours (donc au moins 2 posts dans le topic. Que juste vous n'êtes pas là juste pour être là quoi)
Vous gagnerez des points si vous donnez de bonnes réponses, mais vous en gagnerez bien plus si votre personnage ne donne pas tout de suite la bonne réponse (eh oui, vous n'avez pas la science infuse ! )
Vous pouvez répondre sans attendre que je vous donne l'autorisation écrite. Vous direz simplement que je vous ai interrogé.
Bon jeu à tous !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: COURS N°1 de 1er année pour Gryffondor et Serpentard Mer 25 Juin - 21:16




Cours de Botanique


Premier cours, première heure. Le serpentard regardait le plafond sombre en pierre de son dortoir tout en cherchant la volonté nécessaire de se lever. C'était le premier cours de l'année et il allait le commencer avec la directrice de leur maison. On disait d'elle qu'elle était une véritable ordure capable de lire dans les pensés et de prévoir les moindres actions que les élèves allaient faire. Énée n'y croyait pas vraiment, mais dans le doute, il savait qu'il valait mieux être prudent. L'époque n'était pas celle des Serpentard et des sangs purs, mais ça ne gênait en rien leur professeur qui ne changeait rien à ses habitudes. Ça rassurait certains, ça en effrayait d'autres, pour Énée c'était un moyen comme un autre de garder la face. « Prince, on va être en retard. » Un « mmh » grave répondu à sa remarque et quelques étirements plus tard, Énée sortit du lit. 


Ce qui était rassurant dans cette école, c'était qu'il connaissait déjà quelques serpentard d'avant poudlard et donc, toute la réputation et l'estime qu'il avait réussie à intégrer dans la tête de ses compatriotes à son égard étaient intact, même presque augmenté maintenant qu'il avait une baguette dans les mains et qu'il avait intégrée en moins de temps qu'il n'en fallait le club de quidditch. Il restait maître de lui-même et des autres, il restait le Prince. Et il aimait ça.


Dans la salle commune Alice le rejoignit en quelques secondes, trop heureuse elle aussi d'avoir un point de reperd dans cette école. Il savait que son amie, la fille Travers  n'avait vraisemblablement pas été envoyé chez les Serpentard comme la logique l'aurait voulu et qu'elle en souffrait et Énée tentait de faire ce qu'il pouvait pour la réconforter au maximum, sans toutefois négliger ses propres intérêts. Mais Alice était un peu comme une sœur pour lui. Elle avait constamment besoin d'être protégée et elle savait qu'au moindre problème, elle pouvait venir le trouver. Ce qui n'était pas du tout au goût de la majorité de ses potes. Ils détestaient le fait qu'une fille passe autant de temps avec eux s'ils ne pouvaient pas la toucher. Mais Énée ne la regardait pas comme ça et il n'aurait pas supporter le fait qu'un seul de ces types la regarde de cette manière. Il savait que trop bien qu'aucun d'eux n'était réellement quelqu'un de bien. En tout cas pour elle. 


Le serpentard s’avança dans les couloirs jusqu'à rejoindre la grande salle pour prendre son petit déjeuné. Les conversations allaient de bon train sur les cours, les filles, les garçons, les maisons, les professeurs et même les clubs. Énée, lui, ne pouvait s'empêcher de regarder le professeur de défense contre les forces du mal et en même temps sa fille Erika. Il y avait quelque chose d’envoûtant chez elle qui le rendait...songeur. Il aimait les regarder et il n'était pas le seul. Mais ce qu'il aimait par-dessus tout, c'était le fait qu'Erika le regardait aussi. 


Evidement, le monde était remplis d'imbéciles, Énée fut sortis de ses fantasmes avant même qu'il ne l'autorise et le moment de rejoindre la serre de botanique était de plus en plus éminent. Le serpentard, suivit de sa petite bande et d'Alice se dirigea vers le cours parmi les derniers et le Serpentard se dirigea vers la table derrière celle de la jolie blonde Erika et sa copine aux cheveux roses. 


« Bonjour à tous, avant de vous asseoir à côté de votre camarade de chambré, je vais vous demander de prendre place à côté d'un élève de la maison opposé, en l'occurrence, je veux que chacun Gryffondor soit à côté d'un Serpentard, puis vous sortirez votre plume et du parchemin;  Bien. Nous allons donc commencer. Je suis le professeur Domhnaill, au cas où certain l'aurait oublié, Je vous enseignerais la botanique à poudlard. Je suis également la directrice de la maison Serpentard. Je vous demanderais cette année, comme pour les prochaines années d'être discipliné et silencieux. Vous ne parlerez que lorsque je vous interrogerais et j'attendrais de vous de la rigueur et de la discipline, Au moindre faux pas; je vous retirerais des points, si vous ne faites pas vos devoirs exigées, vous en perdrez également, mais si vous vous appliquez et que vous vous montrez sérieux, je vous en accorderais, des questions. Non ? Très bien, Maintenant, qui peut me dire en quoi consiste la botanique ? »


Enée ne fit même pas attention au fait que ce soit une fille ou un garçon qui s'installait à côté de lui. Pour le moment, il s'en foutait royalement. La seule chose qui l'inquiétait était de savoir comment faire passer le temps...



- Namco -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elève de 3ème année

Elève de 3ème année
Alice J. Scoth
✧ Messages : 243
✧ Feat. : Birdy
✧ Chocogrenouille(s) : 1636

Feuille de personnage
✧ Cursus scolaire:
✧ Anecdote:
✧ Particularités:

MessageSujet: Re: COURS N°1 de 1er année pour Gryffondor et Serpentard Mer 25 Juin - 23:40






Cours de Botanique

Des plantes, des plantes, et encore des plantes


Une des nombreuses choses que Alice était curieuse de connaître à Poudlard, c’était la salle commune des Serpentard. Elle serait son nouveau foyer pendant les sept prochaines années, elle y vivrait avec des gens issus pour la majorité du même milieu social, elle s’y ferait des amis, et parfois des ennemis. Elle fréquenterait ces gens tous les jours, du réveil où elle observerait avec horreur leurs têtes défaite du matin, jusqu’au coucher, entre les potins croustillants des demoiselles et les blagues salaces des jeunes hommes. Elle mangerait à leur table, apprendrait avec eux, affronterait les autres maisons à leurs côtés. Elle serait des leurs, et bien qu’il ne soit pas tous sur la même longueur d’ondes, ils ne feraient qu’un durant leur scolarité.

La nouvelle vague de première année était d’autant plus montrer du doigt, notamment par la gazette du sorcier et le Ministère de la Magie. Un an après la révolution qui opposait le Seigneur des Ténèbres à l’élu. Le comportement des nouveaux élèves entre les différentes maisons était surveillé, les sangs mêlés s’enhardissaient et clamait fièrement leur statut, tandis que les sangs purs, et plus particulièrement les Serpentard, devaient garder la tête baissée, ravalant leur dignité et ruminant leur haine pour les sangs de bourbe. C’était une sale période pour les sangs purs.

Aujourd’hui, il y avait un cours de Botanique pour les première année. Un cours qui rassemblait les maisons Serpentard et Gryffondor ! Mais quelle idée ? La réputation de ses deux maisons n’était plus à faire et tout le monde savait que c’était de la folie de réunir ces deux groupes. Le seul point positif que voyait Alice était qu’elle allait avoir l’occasion de se retrouver avec sa grande amie de toujours, Skye Travers. La Serpentard avait été tellement dépitée le jour de la cérémonie, quand le Choipeaux sur la tête aux cheveux roses, s’était exclamé « Gryffondor ».

Mais heureusement, Alice pouvait compter sur un très bon ami. Enée Logan Prince, Serpentard, sang pur, héritier d’une importante famille noble, et beau qui plus est. Enfin, elle le trouvait beau, mais ce n’était que pure constatation. Car ils se connaissaient depuis tous petits, grâce à leurs parents, et la jeune fille n’éprouvait aucune attirance envers lui. Elle était comme insensible à son charme, bien qu’elle ait conscience du pouvoir que Prince avait sur les filles. Cela l’effrayait un peu d’ailleurs. Elle craignait que dans cette arrivée en force de la gente féminine, elle finisse par ne plus retrouver son ami.

Pour compliquer encore la tâche d’Alice qui consistait à ne pas perdre Enée, c’étaient ses copains. Une bande d’idiots pervers qui perdaient le nord chaque fois que leur leader, Enée bien sûr, s’en allait. La collégienne les méprisait, tous autant qu’ils étaient, d’ailleurs elle les confondait souvent tellement leur stupidité était communicative entre eux. Pourtant elle ne disait rien, d’abord pour son ami d’enfance qu’elle ne voulait pas vexer en dénigrant ses amis, puis pour ne pas perdre la face devant ces serpents misérables. De toute façon, ils ne l’aimaient pas non plus, et Enée le savait. Ils ne supportaient pas sa présence, mais ils ne pouvaient rien dire, de peur de s’attirer les foudres de leur chef. Et cette situation amusait secrètement la jeune fille.

Après le déjeuner, la troupe de Serpentard se rendit dans la serre numéro 2. Enée marchait devant, Alice dans ses pas, et la bande de garçons juste derrière. Quand ils arrivèrent dans la salle à l’atmosphère humide propice aux plantes, la collégienne ne put s’empêcher d’apercevoir le regard que portait son ami à la fille devant lui. Un regard qu’elle n’avait jamais vu sur lui. Elle examina la fille blonde, malheureusement elle était de dos, mais l’attention d’Alice fut vite détournée par un certain gyrophare rose à côté de la sorcière aux cheveux d’or.

« Skye ! » murmura Alice en lui adressant un petit sourire.

A ce moment la professeure prit la parole, les élèves se turent aussitôt.

« Bonjour à tous,
avant de vous asseoir à côté de votre camarade de chambré, je vais vous demander de prendre place à côté d'un élève de la maison opposé, en l'occurrence, je veux que chaque Gryffondor soit à côté d'un Serpentard, puis vous sortirez votre plume et du parchemin. »


Les adolescents s’exécutèrent, ils n’étaient pas tous ravis et la consigne provoque un brouhaha dans la serre, mêlant critiques, soupirs et trainement de pieds. Alice se plaça à gauche de Skye qui se retrouva entre elle et la fameuse fille blonde. Maintenant qu’elle la vit un peu mieux, elle la reconnut. Elle s’appelait Erika McFly, fille de Blair McFly, directrice de Gryffondor. Ironie du sort, sa fille était à Serpentard. L’image du regard de Prince sur cette fille commençait à revenir polluer l’esprit d’Alice, elle retourna son attention sur la professeure, sans faire attention à l’élève de Gryffondor qui s’assit à sa gauche.

 « Bien. Nous allons donc commencer. Je suis le professeur Domhnaill, au cas où certain l'aurait oublié, Je vous enseignerais la botanique à Poudlard. Je suis également la directrice de la maison Serpentard. Je vous demanderais cette année, comme pour les prochaines années d'être discipliné et silencieux. Vous ne parlerez que lorsque je vous interrogerais et j'attendrais de vous de la rigueur et de la discipline, Au moindre faux pas; je vous retirerais des points, si vous ne faites pas vos devoirs exigées, vous en perdrez également, mais si vous vous appliquez et que vous vous montrez sérieux, je vous en accorderais, des questions. Non ? Très bien, Maintenant, qui peut me dire en quoi consiste la botanique ? »

Ouch ! Une question en apparence simple mais qui était si compliquée au fond ! Les plantes n’étaient absolument pas la tasse de thé de Mlle Scoth. Elle préférait les potions. Elle savait qu’elle pourrait faire des merveilles avec des chaudrons et des ingrédients. Mais ces ingrédients il fallait les trouver, et la maîtrise de la Botanique pouvait être utile à la confection de potions. C’était une occasion de rapporter des points à sa maison, cela pourrait l’aider à bien se faire voir parmi les Serpentard. Et ce serait peut-être sa seule occasion de participer en cours de Botanique. Alice leva la main, et après qu’elle eut l’accord du professeur Domhnail, elle dit :

« C’est une discipline nécessaire à la préparation de potions, les alchimistes doivent souvent maîtriser ces deux matières. »

J’espère que j’ai pas dit n’importe quoi, pensa-t-elle inquiète.




Dernière édition par Alice J. Scoth le Dim 6 Juil - 23:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: COURS N°1 de 1er année pour Gryffondor et Serpentard Jeu 26 Juin - 21:26

Il n’y avait pas vraiment grand-chose en mesure de me faire grincer les dents, mais le cours de botanique en compagnie de la directrice des Serpentards en faisaient parties. Depuis la répartition je me méfiais de l’enseignante qui étaient un peu les oiseaux de mauvaise augure de mes pire cauchemars. Je n’avais rien contre elle à proprement parler, mais son antagonisme avec ma mère n’avait rien d’un secret pour personne, et bien que tout le monde ignore pourquoi (moi y comprise), cela n’était pas un sujet que je prenais à la légère.

Je me réveillais donc avec une légère fièvre, pas de quoi paniquer non plus, mais assez pour me faire douter de mon aptitude à subir une telle épreuve. Pourtant il me fallait bien la franchir, mais c’était ce regard lourd et insistant qu’elle m’avait lancé le jour de la cérémonie de répartition qui me faisait flancher. Finalement le chapeau avait peut-être raison de ne pas m’avoir envoyée à Gryffondor, par ce que je n’avais pas l’impression d’avoir la moindre once de courage en moi. Alors plutôt que d’être totalement ridicule je préférai y aller au bluff, la tête relevée je me dirigeais vers la salle de bain pour me prendre une douche froide et baisser la température de mon corps. C’était un fait averré, une personne stressée a bien plus de chance de tomber malade qu’une personne tranquille. C’est peut être pour ça qu’à chaque fois que je croisais Skye elle semblait en pleine forme. Là-haut, sur son nuage à côté de la planète Delta 7, il n’y avait pas beaucoup de place pour les embrouilles et il y faisait bon vivre. Parfois j’enviais ce trait de caractère de ma meilleure amie, parfois non.

Je remarquais que l’oreille droite de ma pantoufle-lapin gauche commençait à se découdre sur un des côtés pendant que je me brossais les dents, et alors que je me baissais pour essayer de la rafistoler comme je pouvais avec les moyens du bord, une fille de troisième année que je n’avais pas le mérite de connaître venait me bousculer.
« Dégage de là la Gryffondor ! » La brutalité de son expression aurait suffi à effrayer un grizzli, et sa voix étaient aussi sèche que s’il avait s’agit d’un claquement de fouet. Me relevant tant bien que mal, j’essayais de jouer à la plus mâture en ne relevant rien et en me contentant de cracher le dentifrice dans le lavabo.
« Tu m’écoutes où quoi ? Tu prends tes affaires et tu t’en vas, on ne veut pas de toi ici. » Avant même d’avoir foulé le sol de Serpentard je savais que mon intégration serait difficile. Après tout j’étais la fille de Mrs McFly, l’intraitable professeur de défense contre les forces du mal qui était aussi la Directrice de Gryffondor, et aléatoirement ma mère. Mais je ne m’attendais pas à ce que les stéréotypes soient aussi virulents, et je me disais qu’il devait y avoir autre chose derrière une agressivité aussi poussée. Trouble de l’enfance ? Maltraitance ? Quoi qu’il en soit je n’étais pas là pour servir de serpillère pour qui que ce soit, et bien que je sois nettement plus petite qu’elle je la foudroyais du regard.
« C’est parce que les garçons oublient de te regarder que tu dis ça ? Parce que si c’est pour ça pas besoin d’écumer ta rage sur moi, même si je n’étais pas là ils continueraient d’éviter à avoir à tomber sur ça. » En prononçant les dernières paroles, je regardais dédaigneusement mon adversaire du jour de haut en bas pour bien lui signifier que c’était bien d’elle dont je parlais. Allumant le robinet d’un geste nerveux, je rinçais ma brosse à dent et je crachais le reste de dentifrice avant de sortir d’un pas magistral. Ici, comme partout ailleurs c’était la loi du plus fort. Quitte à ne pas l’être, il ne fallait pas avoir peur de se servir de ses autres atouts pour impressionner les éventuels prédateurs. Certains serpent se servent de ça, et cette simple pensée qui me rapprochait une nouvelle fois de ces reptiles rampants suffirent à me faire frissonner. Ce chapeau… Il m’entendra parler.

Je ne voulais pas faire le moindre faux pas, ainsi je prenais tout mon temps pour mettre mon uniforme et éviter qu’un méchant pli me vaille une réprimande. La cravate des vert et argent autour de mon cou, je m’observais sous tous les angles avant de me juger prête pour la journée qui devait commencer. J’attrapais mon sac prêt depuis la veille et je me précipitais vers la Grande Salle où je prenais mon petit-déjeuner. Je m’asseyais souvent seule, faute de véritable amis, ou de volonté de m’en faire dans ma propre communauté je me contentais simplement de faire ce que je faisais de mieux à ces heures-ci : terminer mon verre de jus de citrouille et avaler une tartine de confiture d’abricot dont je raffolais. L’estomac rempli, je rejoignais Skye sur le pallier de la porte la saluant avec l’habituel sourire qui franchissait le pli de mes lèvres à chaque fois que nous nous croisions.
« Tu es éblouissante ce matin ! » Ne pouvais-je m’empêcher de remarquer tout en redressant une de mes mèches derrière mon oreille. Je ne pensais même pas lui relater l'incident de ma matinée dans la salle de bains tellement elle était resplendissante. « Tu es prêtes pour le cours de bota ? » J’avais posé la question par simple politesse, ou pour meubler la conversation. En fait je faisais surtout ça pour éviter que la conversation ne se retourne sur Prince, parce que je connaissais très bien sa position sur la question et je n’étais pas encore prête à me lancer sur la voie qu’elle me suggérait. Un peut-être c’était tout ce qu’elle avait réussit à m’arracher, et alors que nous reprenions notre chemin pour aller en classe, je ne pouvais m’empêcher de remarquer le siège vide de la table des professeurs qui était censé accueillir ma mère. Elle devait être occupée, où peut être ne voulait elle pas m’influencer alors que j’allais finalement faire la connaissance de sa némésis à l’intérieur du château. Comme le jour et la nuit, les deux femmes ne semblaient pas très enclines à se rencontrer, et je me demandais ce qui pouvait bien alimenter une telle attitude.
Comme à son habitude, Skye avait une foule de chose à me raconter. J’écoutais d’une oreille distraite tout en m’extasiant sur chacune des révélations étonnantes qu’elle avait à me faire. Je lui étais reconnaissante pour ça, elle avait cette capacité à me faire oublier mes soucis principaux et ma la faire rejoindre sur des trivialités qui me permettaient d’avancer plus sereinement alors que je sentais le regard de chaque garçon se graver sur mon corps comme un tatouage alors que nous traversions le hall d’entrée pour le parc. Elle était juste magnifique, et en moins de temps qu’il m’en fallut pour m’en rendre compte nous arrivions à la serre de botanique.

Nous nous étions assise, et derrière nous se trouvait le Prince, l’unique et flamboyant de la maison Serpentard qui me fixait ardemment. Aussi curieux que cela puisse paraître j'étais moins allergique au sien de regard qu'à ceux des autres garçons. Peut être ne dégageaient ils tout simplement pas cette même aura d'assurance que je ressentais dans le sien. Nos yeux se croisèrent un moment, et dans un silence presque religieux je me focaliser à nouveau sur ma table.. Une serpentarde de première année l’apostropha avant de s’asseoir à côté d’elle ce qui  ne manque pas de m’étonner.
« Tu connais plus de gens de ma maison que moi. » Je ne pouvais m’empêcher de le révéler avant de sourire. Je sortais ma plume et mon parchemin que je posais sur la table alors que Dormhnaill prit enfin la parole.
« Bien. Nous allons donc commencer. Je suis le professeur Domhnaill, au cas où certain l'aurait oublié, Je vous enseignerais la botanique à Poudlard. Je suis également la directrice de la maison Serpentard. Je vous demanderais cette année, comme pour les prochaines années d'être discipliné et silencieux. Vous ne parlerez que lorsque je vous interrogerais et j'attendrais de vous de la rigueur et de la discipline, Au moindre faux pas; je vous retirerais des points, si vous ne faites pas vos devoirs exigées, vous en perdrez également, mais si vous vous appliquez et que vous vous montrez sérieux, je vous en accorderais, des questions. Non ? Très bien, Maintenant, qui peut me dire en quoi consiste la botanique ? » Des questions, j’en avais plein. Mais aucune ne concernait la botanique à proprement parler et déjà ma main distraite commençait à s’animer mécaniquement pour écrire à l’encre sur mon parchemin vierge : qu’est-ce que la botanique, en prenant bien le soin de tout écrire de façon propre et en soulignant correctement l’intitulé de la question.
« C’est une discipline nécessaire à la préparation de potions, les alchimistes doivent souvent maîtriser ces deux matières. » Cette fille qui connaissait visiblement Skye semblait avoir réviser son histoire parce qu’elle en savait bien plus que moi. Pour moi la botanique s’arrêtait simplement à un concept : une étude des plantes. Rien de plus, rien de moins. Ce qui pouvait l’entourer n’avait juste pas d’importance à mes yeux, même si je me doutais bien que cela devait avoir une certaine utilité pour qu’on nous l’enseigne. D’ailleurs elle n’en parlait pas de plantes, alors je me disais que plutôt que de passer pour une cruche je levais la main en espérant avoir le temps d’apporter mon élément de la réponse.

« L’étude des végétaux ? » Annonçais-je de façon assez simpliste, mais j’étais pour que les choses restent courte et précise. Pourquoi se perdre dans une flopée de mot lorsque trois suffisaient ? « Cela explique pourquoi nous sommes dans une serres et pas dans une salle de classe traditionnelle. » Là j’en avais peut être trop dit, mais je ne pensais pas avoir tort, sinon pourquoi nous torturer à la marche ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elève de 3ème année

Elève de 3ème année
hhhh
✧ Messages : 340
✧ Feat. : Natalie Portman
✧ Chocogrenouille(s) : 1638

MessageSujet: Re: COURS N°1 de 1er année pour Gryffondor et Serpentard Dim 29 Juin - 17:38

J’avais rapidement abandonné l’idée  de me coiffer à l’aide de ma baguette magique – j’avais bien essayé, mais la menace de voir s’enflammer ma chevelure toute entière sur ma tête avait été trop inquiétante pour que ne réitère l’opération après que cette dernière ait créé une grosse boule de nœuds, à cause de la formule magique que je ne maîtrisait. Pour la je ne sais combientième fois, je repris la natte que je tentais désespérément de faire devant la glace de la salle de bain des filles de Gryffondor, tout en marmonnant – il y avait d’autres personnes dans la pièce et je ne pouvais pas vraiment me laisser aller à des mots d’oiseaux, même si dans l’instant, beaucoup me venaient à l’esprit. A part pour tout ce qui était basique, le reste du temps, c’était une coiffeuse qui s’occupait de moi, la même que maman, alors évidemment, jamais je ne m’étais penchée sur la question de comment faire une tresse tout à fait régulière. D’un geste rageur parce que je n’étais pas satisfaite de la nouvelle composition, je passai mes doigts dans mes cheveux pour recommencer une fois de plus, tout en plaquant mes cheveux qui faisaient des bosses de partout, en plus, comme c’était derrière ma tête, je ne voyais rien de ce que je faisais, comment faisaient les gens pour se coiffer tout seul ? Pas vraiment contente de l’image qui m’était renvoyée, je lâchais quand même l’affaire, parce que c’était toujours moins pire que tous mes autres essais. De toute façon, j’allais être en retard sinon, même si quitter les dortoirs sans coiffure parfaite avait quelque chose de très dérangeant… comme si tous les regards allaient se retrouver braqués sur moi mais pour les mauvaises raisons.

Si toutes les matières enseignées à l’école me paraissaient étonnantes, parce que ça ne ressemblait pas du tout aux maths et à la géographie ici, je n’avais quand même pas compris pourquoi on étudiait la « botanique » à Poudlard. C’était une activité que pratiquaient aussi les moldus, et pourtant à nous on ne nous l’enseignait pas, donc je ne voyais pas trop où ils voulaient en venir avec ça… Marlon lui avait bien son idée sur la question, mais il avait toujours son idée sur la question, même si les raisons qu’il évoquait étaient parfois discutables… Il ne s’arrêta même pas dans son explication lorsqu’on pénétra dans les serres, mais consentit quand même à se taire lorsque le professeur pris la parole pour annoncer qu’elle désirait faire une classe complètement mixte au niveau des maisons, ce qui me mit tout de suite sous tension. J’avais tout juste réussi à me faire un petit cercle composé de… Marlon essentiellement, mais c’était déjà beaucoup pour moi et devoir tout recommencer avec quelqu’un d’autre… C’était loin de me ravir. Je haussai les épaules devant la moue de mon ami qui devait penser la même chose, même s’il n’allait sûrement avoir aucun problème pour se lier d’amitié avec son voisin de table.

Ce faisant je m’installer à côté d’un garçon de Serpentard et comme il ne m’accorda aucune attention, par réflexe, j’en fis de même et regarda droit devant moi. Pendant que je déballais mes affaires, Avalon Domhnaill se présenta, tout en expliquant comment allait se dérouler les cours.

Je claquai ma langue contre mon palais tout en remettant rageusement un mèche derrière mon oreille – le problème c’était qu’il y avait tout un tas de mèches qui se baladaient de ci de là de chaque côté de mon visage, parce que ma tresse était tellement élaborée… qu’elle ne l’était pas en fait, et ça ne devait plus ressembler à rien à présent. Enfin. Moins que rien.

- Très bien, Maintenant, qui peut me dire en quoi consiste la botanique ?

Je restais interdite tandis que les premières réponses étaient déjà en train de fuser – il y avait un piège, c’était impossible. Une fille blonde dont il était difficile de décrocher le regard une fois qu’on s’arrêtait sur ses cheveux – dix fois plus beaux que les miens pour le coup, c’en était rageant – affirma le fond de ma pensée.

C’était aussi pour prendre soin des plantes non ? Toutefois, comme je venais de le songer, c’était trop évident et me faire reprendre à cause d’une mauvaise réponse me dissuada de tenter quoi que ce soit. Alors à la place, je me terrais dans mon silence.

_________________
I fall in love with details
"La vie comme un sorbet au citron : agréable, sucrée et acide, mais au final ça reste une glace." Liam Collins
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Directrice de Serpentard et Professeur de Botanique

Directrice de Serpentard et Professeur de Botanique
S. Avalon Domhnaill
✧ Messages : 690
✧ Feat. : Ashley Greene
✧ Chocogrenouille(s) : 1148

MessageSujet: Re: COURS N°1 de 1er année pour Gryffondor et Serpentard Sam 30 Aoû - 22:55

« C’est une discipline nécessaire à la préparation de potions, les alchimistes doivent souvent maîtriser ces deux matières. »

Je regardais Miss Scoth et d’un signe de tête je confirmais que ce qu’elle venait de dire n’était pas faux, mais j’en attendais beaucoup plus. Je regardais tous mes élèves jusqu’à ce que la fille de Blair lève la main pour donner sa réponse. Je l’interrogeais sans attendre, je mourrais d’envie de voir ce qu’elle avait à nous offrir…

« L’étude des végétaux ?  Cela explique pourquoi nous sommes dans une serres et pas dans une salle de classe traditionnelle. »

Pas grand-chose visiblement. « Vous êtes perspicace Miss McFly, je crois qu’aucun de vos camarades n’avaient remarqué que nous étions dans une serres et surtout, que nous étions entouré de plantes. Merci pour votre brillante analyse. Si vous voulez vous rendre interessante, n’hésitez pas à aller arracher les orties autours de la serre numéro 6, qui sait ? vous pourriez même apprendre quelque chose. Ce serais formidable. Quelqu’un d’autre veut se rendre intéressant ? »

C’est fou comme d’un coup plus personne ne se mis à parler. « Et bien heureusement que Miss Scoth est là pour remonter un peu le groupe. J’accorde 10 points à Serpentard pour votre participation miss. » J’attendais quelques secondes, le temps que tous les élèves aient les yeux rivés sur moi, puis je reprenais.  « Il existe de nombreuses variétés de plantes utilisées par les sorciers et moldu. La botanique est avant tout l’étude de ces plantes, la distinction entre celle qui ont des vertus magique et celles qui n’apporte que des bienfaits naturel. La botanique vous enseignera comment reconnaitre ses plantes, mais aussi comment en prendre soin, les cultiver, connaitre toutes leurs caractéristiques, et apprendre à les utiliser de la meilleure manière que ce soit. La botanique est une matière très importante car elle est relier à de nombreuses autres cours comme la défense contre les forces du mal, l’histoire de la magie et bien évidement les potions. C’est également une matière dangereuse, qui nécessite beaucoup de délicatesse et de précision, c’est donc pour cette raison qu’après vos BUSES cette matière ne sera plus obligatoire. Je n’accepterais que les meilleurs élèves entre la 5ème et 7ème année dans ma classe alors si cette matière vous intéresse ou qu’elle sera nécessaire pour une éventuel poursuite d’étude, je vous conseille de vous y mettre très sérieusement et dès maintenant. Si vous n’avez pas de question je vais poursuivre »

Je pointais ma baguette sur le tableau noir et une craie se mis à écrire : « La culture des plantes ». Je me retournais vers la classe et fusillais silencieusement toutes les personnes du regard. « Qui peux me donner les 4 composantes nécessaire à la bonne pousse d’une plante ? »




_________________


because dragons are also reptiles   

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elève de 3ème année

Elève de 3ème année
hhhh
✧ Messages : 340
✧ Feat. : Natalie Portman
✧ Chocogrenouille(s) : 1638

MessageSujet: Re: COURS N°1 de 1er année pour Gryffondor et Serpentard Jeu 9 Oct - 21:13

Je voulus écouter les explications de la professeur de Botanique après qu’elle ait repris Erika McFly – que personne n’ignorait ici pour deux raisons : elle dégageait une attraction que j’étais incapable de qualifier et en plus, sa mère était la directrice de ma maison, donc ça suffisait à ce qu’elle soit l’élève de première année la plus connue de l’école. Peut être même toutes les années confondues, on ne savait pas. En tout cas, Domhnaill n’arrêtait pas de parler et j’avais du mal à suivre et… je finis inévitablement par décrocher. J’entendais toujours sa voir il y avait certains termes qui parlaient plus à mon esprit que d’autres, comme cultiver, ou encore précision.

Ce n’est qu’à la fin de son monologue, lorsque son ton changea que je me redressai un peu plus sur ma chaise pour essayer de reprendre le fil me sentant bête tout à coup, parce qu’elle avait peut être dit des choses plus importantes que j’avais zappé, et je ne voulais pas forcément mal commencer, surtout que je n’avais jamais réellement pris de cours en compagnie d’autres élèves avant Poudlard.

- Je n’accepterais que les meilleurs élèves entre la 5ème et 7ème année dans ma classe alors si cette matière vous intéresse ou qu’elle sera nécessaire pour une éventuel poursuite d’étude, je vous conseille de vous y mettre très sérieusement et dès maintenant. Si vous n’avez pas de question je vais poursuivre.

Voilà qui annonçait la couleur… je pris la menace au sérieux, mais paradoxalement j’avais du mal à y croire aussi pour la bonne et simple raison que ça me paraissait tellement loin et hors de portée… Mais son expression était loin d’être à la rigolade, alors je n’allais surement pas partager mon avis avec le reste de l’assemblée. Je remarquais vite d’ailleurs que je n’étais pas la seule à y tenir plus que ça d’ailleurs.

- Qui peux me donner les 4 composantes nécessaire à la bonne pousse d’une plante ?


De ce que j’en avais écouté, du moins les bribes les plantes étaient importantes, même à Poudlard,  et quelque part je trouvais ce cours presque rassurant avec cette nouvelle question, parce que j’avais le vague sentiment de ne pas être totalement en terrain inconnu. Bon je n’avais jamais fait de jardin de ma vie, ma mère employait des gens pour ça, mais je n’étais pas non plus complètement abrutie quand même et il y avait deux trois choses qui me paraissaient couler sous le sens.

J’attendis que quelqu’un se lance mais... apparemment tout le monde était en train d’attendre que tout le monde fasse de même et ça commençait à devenir lourd et pesant et je craignais presque qu’Avalon Domhnaill se mette en colère à cause de ça… ca se ressentait quand elle s’exprimait, je pouvais me tromper, mais je finis par oser lever la main et attendre qu’elle me donne l’autorisation de prendre la parole.

- Alors à mon avis il faut de l’eau… l’endroit où elle est aussi ça peut jouer. Chez moi il y en avait qui étaient mises à certains endroits, c’était fait exprès, je le savais parce que je me tapais toujours les pieds dedans parce qu’il y en avait une que je trouvais mal placée et ça m’énervait.

Je m’arrêtais là dans mes explications, laissant à quelqu’un d’autre, la possibilité de poursuivre.

_________________
I fall in love with details
"La vie comme un sorbet au citron : agréable, sucrée et acide, mais au final ça reste une glace." Liam Collins
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Directrice de Serpentard et Professeur de Botanique

Directrice de Serpentard et Professeur de Botanique
S. Avalon Domhnaill
✧ Messages : 690
✧ Feat. : Ashley Greene
✧ Chocogrenouille(s) : 1148

MessageSujet: Re: COURS N°1 de 1er année pour Gryffondor et Serpentard Mar 9 Déc - 22:18

Nous étions qu'en début de journée et déjà, ils étaient tous fatigués. C'était tellement décevant... quand je passais à travers l'esprit des uns et des autres j'avais comme une envie de tous les secouer ! Evidement qu'ils ne montraient aucun plaisir dans ma matière puisqu'ils étaient eux-même dépourvu de la moindre ambition. Navrant. « Alors à mon avis il faut de l’eau… l’endroit où elle est aussi ça peut jouer. » Je levais les yeux au ciel. « Merci bien ! À croire que vous soyez la seule dans cette classe Miss Gallagher ! »

Je me dirigeais vers le tableau et fit apparaître le schéma que les élèves avaient dans leur livre. « Ouvez votre livre page 12. »




« Voici le schéma classique des éléments permettant la bonne pousse d'une plante. Néanmoins, toutes les plantes sont différentes et toutes n'ont pas les mêmes besoin. » Je me tournais vers Leigh. « Comme vous le voyez Miss, votre réponse n'était pas parfaite mais vous aviez raisons concernant quelques éléments. L'eau et la terre sont essentiel, mais pas seulement.»

Je pointais de la baguette les différents éléments chimique naturelle dont une plante avait besoin. « Je dirais donc de manière plus neutre qu'une plante à besoin d'élément nutritif, caractérisé ici par les éléments du sol, d'un PH adapté, caractérisé par l'eau, d'une exposition à la lumière adapté et d'oxygène. Mais encore une fois, ces éléments sont théorique. »

Je regardais les quelques élèves encore concentré avant de me retourner à nouveau vers le tableau et d'un coup de baguette, modifiait l'image pour afficher celle d'un champignon.

« Le champignon bondissant. C'est une espèce de champignon magique qui bondit des mains des sorciers dès que ceux-ci les sortes de la terre. J'aimerais que pour la semaine prochaine vous me donniez les éléments nécessaire à la bonne pousse de cette plante et que vous m'écriviez un parchemin sur les différences fondamentales entre les plantes magique et non magique concernant leur développement. La réussite de votre devoir comptera dans la note global concernant les champignons bondissants que nous disséqueront. Si vous n'avez pas d'autres questions, vous pouvez y aller. »



FIN


--------

Merci à toutes les personnes qui ont participé !
Je suis également désolé pour toutes les personnes qui ont attendu ma réponse mais comme beaucoup des personnes présente au cours ne sont plus là c'était un peu compliqué de vraiment poursuivre...

Merci encore à tous et le prochain cours sera beaucoup plus fluide et contrôlé, je vous en fais la promesse

_________________


because dragons are also reptiles   

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: COURS N°1 de 1er année pour Gryffondor et Serpentard

Revenir en haut Aller en bas

COURS N°1 de 1er année pour Gryffondor et Serpentard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» COURS N°1 de 1er année pour Serdaigle et Poufsouffle
» Un cours de langue un peu particulier... | Fauve | /!\ pour public averti | END
» ¤ Cours #1 [1ère à 5ème année] - La Verveine ¤
» ¤ Cours #1 [6ème & 7ème année] - L'Asphodèle ¤
» [Oct.] Cours numéro 1 : Recurvite (années 1 à 3) (terminé)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miam Hibou :: Bibliotheque :: Miamhibou's Chronical-