Partagez|

Oh my pumpkin ! [pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Oh my pumpkin ! [pv] Lun 9 Juin - 0:43

Oh my pumpkin !
Skye ∞ Merak ∞ Ashley
« T’es une tâche ». Le serpentard agrippa ma chemise un peu au-dessus de ma poitrine et commença à me lever dans les airs comme si je ne pensais que le poids d’une plume. Qu’est-ce qu’il était fort ! Il faisait de la musculation ou... ? « Qu’est-ce que tu as osé me dire face de chewing-gum ?! » Je le regardais dans les yeux ne comprenant pas pourquoi il se mettait dans un tel état. Les garçons ! Aucun sens de l’humour...il devrait s’entendre avec Terrence ! « Pistache » Il relâcha légèrement sa prise sur moi. Je ne disais plus un mot. C’était une blague. Franchement, qui ne connaissait pas le classique « T’es une tâche, pistache ! ». Il me regardait d’un air de débile mentale, en même temps, les gens de cette maison n’étaient pas connus pour être très futé, mais son visage était digne de figurer en première page de mon futur article « les 5 expressions du visage les plus hilarantes ». « Tu te fous de ma gueule ?! »…je regardais légèrement en l’air, comme à chaque fois que je réfléchissais sérieusement à quelque chose. La tête dans les nuages, toujours à regarder le ciel. Ce n’était pas pour rien que je m’appelais Skye ! Même si normalement il ne devait pas y avoir de « e ». « Bah…hm…oui ». Ce regard ! Mais ce regard ! Je ne crois pas qu’on puisse avoir des yeux aussi noir c’était…tellement mignon ! Je le regardais avec un grand sourire béat et il me relâcha en me poussant prendre à 10 mètres de lui. « Dégage espèce de folle ». Ho…dommage. Il partait déjà, me tournant le dos comme si j’étais sale. Tant pis ! je le reverrais plus tard. Il était mignon.

Je déambulais dans le château depuis maintenant des heures et je n’avais croisé personne de ma connaissance. Mes cheveux étaient emmêlés et j’étais complètement débraillé après mon dernier tête à tête avec monsieur plein de muscles. Ha  les serpentard  ! Ce que j’aimais avec eux, c’était la façon dont ils arrivaient à être aussi beaux, stupide et arrogant de manière parfaitement égale. Moi je n’étais pas assez chez eux contrairement à…bah tout le monde dans ma famille. Papa et Maman me détestaient pour ça. Mais je m’en fichais un peu à vrai dire. Parfois même, j’étais bien contente de ne pas être une des leurs. Ils étaient si coincé ! Je trottinais gaiement dans les couloirs des serpentard alors que toutes les filles en vert me regardaient comme si j’étais une honte pour l’humanité entière. No stress les filles ! J’avais 11 ans, toutes mes dents et l’envie folle de me jeter dans l’herbe et d’attraper des papillons. Alors je me mis à courir en direction des escaliers tout en visualisant dans ma tête une scène de jeu vidéo où j’aurais à esquiver des vipères pour arriver à la lumière. Bingo ! Je n’avais shooté que dans deux élèves et je n’étais même pas tombé ! 50 points pour la tête de Chewing gum ! C’était mignon d’ailleurs ce surnom ! Peut-être qu’un jour je serais « chewing chewing » ? ho non…c’est trop long…mais « gum-gum » c’est drôle. Ça fait un peu gus-gus dans cendrillon et c’est vrai que cette souris ne pense qu’à manger…ce qui était aussi un peu mon cas je devais l’avouer. D’ailleurs, en passant hier dans le parc j’avais remarqué qu’il y avait un potager pas très loin de la forêt et je me disais qu’il devait y avoir des trucs à manger forcément. Des fraises ou des framboises…ce serait tellement bon ! Je pris la direction de la grande porte et une fois dehors je fermais les yeux rapidement à cause du soleil. L’été avait beau toucher à sa fin, il y avait toujours ce grand soleil qui aveuglait l’après-midi.

Une fille de ma classe me fit un salut de loin. Je ne comprenais pas pourquoi maman me critiquait sur la couleur de mes cheveux ! Maintenant on me reconnaissait de loin ! Mais j’avais beaucoup à faire maintenant que je m’étais trouvé un but ; je devais manger. Et manger c’était le début du bonheur et aussi un passe-temps fort agréable.

Je longeais la forêt pour enfin dépasser une espèce de colline qui cachait le potager. Décidément, il était bien compliqué à trouver ! Ils avaient vraiment envie de le cacher !



Choix 1 :
Je m’avançais un large sourire aux lèvres vers la pente qui s’annonçait devant moi. Je voyais déjà en bas la couleur orangée des citrouilles et imaginais ce que ce potager pouvait cacher d’autres, mais, la seconde suivante, je basculais la tête en avant dans la pente faisant un grand roulé boulé tout le long de la colline. J’en rigolais tellement c’était stupide et une fois en bas, je restais allongé sur le sol avec pour oreiller une citrouille un peu trop dure. Je pouffais de rire. Quelle idiote. Je roulais sur le côté de manière à m’allonger sur le ventre quand, en face de moi, je voyais un garçon qui me dévisageait. « Pif et Paf sont dans un bateau, Pif tombe à l’eau, qui reste-t-il ? Non en fait…je réalise que ce n’est même pas drôle. Et puis il aurait fallu que Pif tombe d’une citrouille… tu connais une blague sur les citrouilles ?.»

Choix 2 :
Je courrais le long de la pente en tachant à ne pas tomber, puis, une fois en bas, j’arrêtais ma course contre une énorme citrouille. Non mais franchement ! Elle était vraiment géante ! Je m’affalais presque sur elle, essoufflé. Qu’est-ce que j’avais soif ! C’était presque le chemin de combattant pour arriver jusque-là ! Mais puisqu’il y avait plein de citrouille, autant en cassée une pour boire son jus. C’était bien comme ça qu’on avait du jus de citrouille non .Alors je pris en main je petite citrouille que je jetais sur la grosse, mais sans effet. Alors je me reculais un peu pour la jeter de plus loin, parce que tout le monde sait que si c’est plus loin, c’est plus fort. Mais non. Encore un peu et là…trop loin. Je l’avais jeté carrément trop loin et un gros POUF me fit réagir. Je courrais vers le point d’atterrissage de ma boulette orange et je la retrouvais sur un garçon dont le visage m’était familier. Oups. « Un de perdu, Dix de retrouver ! » Bon, dans le contexte, ça ne voulait pas dire grand-chose et en même temps, j’avais perdu cette citrouille, mais il y en avait au moins une dizaine autours alors ce n’était pas si stupide. En revanche, il allait avoir un joli bleu. « Tu sais, les cicatrices ça fait craquer les filles…enfin…faudra juste pas dire que tu t’es fais tabasser par une citrouille quoi ».

Revenir en haut Aller en bas

Oh my pumpkin ! [pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Pumpkin Panties. [Médusa, Miori, Michiyo, Eva, libre ?]
» Pumpkin [FINIIII]
» Pumpkin! Voui voui voui! :D
» Plagiat de signature.
» Pumpkin Workshop 2014.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miam Hibou :: Bibliotheque :: Miamhibou's Chronical-